"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

VISITEURS EN LIGNE 

 

           Hier

 1.301 Visiteurs  

 

  1er et 21 juillet 2017

 27.584 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.227.852 Visiteurs

   

TOTAL ARTICLES LUS 

19.881.570   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 19:44

Si le maïs est excellent en toute saison, l'automne reste pour moi l'époque privilégiée pour l'utiliser grâce à sa saveur sucrée qui réveille l'appétit de nos cyprinidés dont le métabolisme est déjà ralenti.

En route, donc pour une partie au quiver et au feeder dans la rivière Marne encore un peu trouble et qui court beaucoup à l'endroit où je pêche.

Comme souvent, je suis accompagné de mon setter qui ne veut surtout pas perdre l'occasion de me voler quelques ablettes lorsque je les prends pour passer le temps.

Ah, aujourd'hui, le temps ?

Je n'ai pas vraiment eu l' occasion de le voir passer même si j'ai tout de même un peu taquiné l'ablette en prévision des sandres qui commencent à montrer le bout de leurs nageoires.

J'accroche un grain de maïs à mon hameçon à boucle de 12 monté sur un bas de ligne de 18 centièmes, corps de ligne en 25 centièmes, je remplis le feeder d'amorce à laquelle j'ajoute les deux tiers de ma boite de grains et je lance ma première ligne en guidant sa descente.

Je ne suis même pas sur que mon montage avec lequel je n'accroche jamais ait eu le temps de toucher le fond !

LA PECHE AU FEEDER ET AU QUIVER: Voici le temps du maïs.

Rien à dire ! ça c'est du barbeau dressé pour le combat et qui sait parfaitement se servir du courant assez fort.

Voila, je ne suis pas capot et une belle bête en plus...7 à 8 livres...facile !

Bon bah, je remets à l'eau pour pouvoir monter ma deuxième canne !

Même combat, même résultat ! Pas possible, je vais me faire toute la famille ?

LA PECHE AU FEEDER ET AU QUIVER: Voici le temps du maïs.

Et ça remet ça mais je n'ai toujours pas monté ma deuxième canne !

A la touche et à la vitesse à laquelle se dévide la bobine, je comprends vite que c'est une brème.

LA PECHE AU FEEDER ET AU QUIVER: Voici le temps du maïs.

Et presque aussitôt, ça repart mais en cherchant le bord.

Je diagnostique un chevesne. Gagné !

LA PECHE AU FEEDER ET AU QUIVER: Voici le temps du maïs.

Je recharge, relance et je n'attends pas 3 minutes. Une autre brème.

LA PECHE AU FEEDER ET AU QUIVER: Voici le temps du maïs.

Bon au point où j'en suis, je monterai ma seconde canne un autre jour.

D'ailleurs j'ai bien fait parce que la tirée violente qui plie le quiver et le moulinet qui se dévide à toute vitesse me font tout de suite comprendre qu'un nouveau barbeau vient de prendre mon grain.

Oui, belle bête, même calibre !

Après le père, la mère, voici le fils.

Je ne suis quand même pas là pour jouer au jeu des sept familles ?

LA PECHE AU FEEDER ET AU QUIVER: Voici le temps du maïs.

Bon, si je veux prendre quelques ablettes, il vaut mieux que je sorte mon quiver et que je le range sinon ça peut durer longtemps.

Dont acte, pour le plus grand plaisir de ma compagne à quatre pattes qui frétille déjà de plaisir en pensant qu'elle va pouvoir, comme d'habitude, plonger la tête dans le seau pour me chiper quelques ablettes et les engloutir avant que je ne tourne la tête.

Loupé, ma fille ! On a de la visite et les ablettes n'aiment pas beaucoup cette masse sombre qui se promène sur l'eau.

LA PECHE AU FEEDER ET AU QUIVER: Voici le temps du maïs.

D'habitude, on dit que l'on pêche entre chien et loup si l'on s'attarde un peu le soir.

Moi, pour vous faire plaisir, je vais inventer une nouvelle expression puisque l'on voit ma plume :

 

On peut pêcher entre chien et cygne.

Mais le pire, c'est qu'elle est grossière maintenant !

LA PECHE AU FEEDER ET AU QUIVER: Voici le temps du maïs.

Je vous le donne en mille, savez-vous ce qu'elle vient de lui dire dans le langage des signes ?

 

              " CASSE-TOI, PAUV' CON ! "

 

Tout de même ! Il y a des exemples à ne pas suivre !

commentaires

André MARINI 15/10/2013 11:50

Tu vas me faire rougir, Robert, alias bob mais je ne vois pas ce que le ol à la fin veut dire.
Ouais, sacré après-midi mais si tu parles de samedi, tu vas m'obliger à dévoiler mes batteries. Oui, le sandre est actif et c'est vrai qu'à tous les deux, nous avons fait un carton de gros sujets mais j'étais prévenu qu'à cet endroit c'est du gros. Cette histoire, ça sera pour un autre article.
A cet apm, mm lieu, mm combat mais si tu prends, j'y mets une condition. Le sandre, tu relâches...le reste aussi d'ailleurs.
Je crois que 3,5 Kg pour 1 seul poisson, dans ton congélateur c'est suffisant pour goûter, non ? Alors je t'invite mais à cette condition.
Je t'embrasse. DD

bobol 14/10/2013 21:57

Salut mon Dédé
Je vois que tu as passé une sacrée journée mais dis donc mon cochon, pourquoi tu ne racontes pas celle de samedi ? Tu as drolement cartonné que je sache et pas du barbeau ?
En tout cas ton article de ce soir c'est un régal et je vais surement me bidonner autant à chaque fois que je vais le relire.
Chapeau bas Monsieur Dédé ! C'est du talent ça.
Je t'embrasse

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -