LE MATERIEL: A propos de l' échosondeur. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

LE MATERIEL: A propos de l' échosondeur.
LE MATERIEL: A propos de l' échosondeur.

Ce sondeur se compose d'une sonde Wi-Fi qui transmet des informations par ondes radio à un capteur muni d'un écran.

Il permet de sonder à distance, sans forcément être à la verticale du poste.
L'échosondeur est parfaitement utilisable du bord, ce qui constitue son principal intérêt.

LE MATERIEL: A propos de l' échosondeur.

On attache simplement la sonde flottante au fil du moulinet en prenant toutefois deux précautions:

- Faire un noeud solide type noeud cuiller.

- Ne jamais utiliser d' attache métallique qui risque de détériorer ou de perturber le fonctionnement.
Grâce à deux contacteurs sensibles à l'humidité, la sonde, mise à l'eau, transmet les informations au sondeur.

Elle est censée  observer la température de l'eau, la profondeur, la configuration du fond et la présence d'obstacles ainsi que l'éventuelle présence de poissons.

La sonde étanche a une durée d'émission de 400 heures, après quoi elle doit être remplacée.

LE MATERIEL: A propos de l' échosondeur.

Il existe une fonction "simulation" destinée à la prise en mains mais les photos que je vous présente sont prises en situation réelle.

Le principe de ce petit appareil sophistiqué consiste à émettre des ultras sons dans le cône de détection de la sonde et de les transmettre à l'appareil qui les traduit.

MAIS VOILA !

La sonde détecte dans le cône qu'elle couvre, donc en géométrie dans l'espace et l'appareil traduit en géométrie plane.

Il faut donc faire appel à nos anciennes connaissances de collégien pour interpréter l'image rendue.

LE MATERIEL: A propos de l' échosondeur.
LE MATERIEL: A propos de l' échosondeur.

Voici un commentaire, posté récemment par Christian, à propos d'un article relatif à cet appareil.


"Pour ce qui est de la fonction FISH-ID+ il faut jouer avec la sensibilité pour détecter du poisson, la mettre au maxi pour tout voir... mais attention un débris en suspension peut être pris pour un poisson. Il faut régler au juste milieu.... mais ne pas détecter de poisson ne veut pas dire non plus qu'il n'y a rien...
En tout cas il faut savoir une chose: le fond que l'on voit apparaitre à droite de l'écran se trouve pile-poil sous la sonde. Ensuite il y a le cône de détection à 90° et là tout ce qui passe dans ce cône (poisson) est retranscrit sur l'écran, mais attention à l'interprétation: un poisson qui entre dans le cône en étant à 2m de profondeur mais à 3m de la sonde sera placé à l'écran comme étant à 3m de profondeur."

Pour ce que j'en sais, je vais reprendre point par point les informations données par notre confrère.

- Pour une détection de poissons: Il faut en effet régler la sensibilité au maximum.

- Tout corps en suspension dans l'eau peut renvoyer un écho sonore mais seulement s'il s'agit d' un dégagement gazeux.

- Ne pas détecter de poisson ne signifie pas qu'il n'y en a pas. En effet, un poisson posé sur le fond n'est pas détecté et à cette époque de l' année cela se produit sans doute assez souvent. A titre d'exemple, avec mon ami Serge nous avons exploré une partie du cours d'eau où nous avons réalisé des pêches splendides il y a quelques mois. Peu ou pas d'échos ! Où peut bien être passé le poisson ?

- Soit il a changé de quartier pour trouver des conditions plus favorables.

-Soit il est rangé le long des rives, en particulier dans les "châves": le creux formé sous les berges.

-Soit il est posé sur le fond dans les couches les plus profondes, là où la température gagne quelques degrés.

Par contre, la profondeur n' est pas mesurée exactement à l'aplomb de la sonde.

Tout d'abord la démonstration en bassin.

Profondeur actuelle: 40 cm

Profondeur indiquée par l'appareil : 90 cm

LE MATERIEL: A propos de l' échosondeur.
LE MATERIEL: A propos de l' échosondeur.
LE MATERIEL: A propos de l' échosondeur.

Ensuite, une pure logique: La sonde détecte dans un cône dont les côtés sont à angle droit.

Pour une profondeur réelle de 40 centimètres, un poisson détecté en bordure du cône apparaîtrait en-dessous du fond.

Un rapide croquis est plus parlant.

LE MATERIEL: A propos de l' échosondeur.

La détection se fait dans un cône dont le sommet est à angle droit.

Pour une profondeur réelle de 40 centimètres, les poissons A B et C, s'ils sont détectés, apparaîtraient à 50, 70, 80 cm, donc à une profondeur supérieure à la profondeur réelle.

LA DETECTION DES POISSONS :

La profondeur:

 

Un poisson n'est pas indiqué à la profondeur à laquelle il se trouve mais à la distance qui le sépare de la sonde dans le cône de détection.

La taille du poisson:

 

Comme je l'ai écrit plus haut, un dégagement gazeux serait détecté comme un poisson.

C'est en effet la vessie natatoire qui est détectée et l'on comprend vite la marge d'erreur que cela peut entraîner.

Selon la profondeur à laquelle le poisson se trouve, sa vessie natatoire n'a pas le même volume. Elle se comporte comme un ballast de sous-marin à la différence près qu'elle est extensible.

Ainsi l'indication de la taille est très relative. Un poisson presqu'en surface aura une vessie natatoire plus gonflée qu'un poisson qui se trouve au fond.

Savoir interpréter (Toujours avec prudence et réserve) les données fournies par un échosondeur demande un certain temps d'apprentissage.

Les concepteurs, depuis que leur utilisation est autorisée en action de pêche, ont même prévu d'y attacher une ligne.

PUR GADGET, PLUS HABILE A DETECTER CE QUI SE TROUVE DANS LE PORTE-MONNAIE DU PECHEUR QUE LA PRESENCE DE POISSONS !

Cependant, amis pêcheurs, même si les indications fournies demandent à être interprétées et corrigées, rien ni personne n'empêche de l'utiliser comme un jouet, en tout cas pour les modèles de première gamme que nous utilisons.

Tag(s) : #Le matériel pour la pêche au coup.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :