LA PECHE A LA TIRETTE: Un résultat inattendu - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

J'affectionne tellement ce mode de pêche pour le sandre sur fond propre que j'ai toujours ma canne à tirette à portée de mains mais je ne rechigne jamais à utiliser cette méthode très simple pour le brochet.

J'ai repéré sieur Esox aujourd'hui, à la pointe d'un arbre couché, attendant sans se fatiguer que quelques gardons s'aventurent sur son terrain de chasse.

L'essayer à la tirette m'est apparu une bonne solution dans une eau sale, très haute et qui court beaucoup.

En général, pour cet exercice, j'utilise une canne à action de pointe douce. Mes cannes "quiver" font parfaitement l'affaire puisque ce mode de pêche consiste à ramener lentement sur le fond, par tirées et pauses successives, un vif, un poisson mort ou un leurre souple.

Il faut donc que la moindre touche, généralement discrète lorsqu'il s'agit du sandre, soit immédiatement perceptible pour laisser filer.

Le montage est on ne peut plus simple.

Corps de ligne en tresse de 10 centièmes, une olive percée de 40 grammes, un amortisseur, un émerillon baril puis un bas de ligne de 50 à 70 centimètres en fluorocarbone de 22 centièmes sur hameçon à boucle de 4.

Au lancer, on accompagne la descente pour sentir le plomb toucher le fond puis on exécute, en alternance, des tirées lentes ou rapides suivies d' arrêts en prenant soin de garder la bannière toujours tendue.

Aujourd'hui, comme je recherchais un brochet que j'avais vu dans un calme bien rare en ce moment dans cette eau tumultueuse, j'avais troqué mon fluorocarbone contre une crinelle.

Premier lancer, quelques "tirettes" et ça prend.

J'ai tout de suite compris que ce n'était pas mon brochet convoité mais après avoir laissé filer, je ferre.

LA PECHE A LA TIRETTE: Un résultat inattendu

Une perche ! Au vif, certes mais avec la crinelle et un gardon moyen.

Et ça n'était pas terminé ! Le banc était bien là.

LA PECHE A LA TIRETTE: Un résultat inattendu
LA PECHE A LA TIRETTE: Un résultat inattendu
LA PECHE A LA TIRETTE: Un résultat inattendu

Je n'ai pas vu la queue du brochet mais je connais maintenant son poste...ce sera donc pour une autre fois.

Sans doute était-il rassasié pour que cette famille de percidés antagoniste s'aventure si près de son territoire.

J'ai beaucoup pratiqué la pêche à la tirette aux Andelys, initié par un ami, fantastique pêcheur, qui réalisait des "cartons" au sandre mais je n'avais jamais pris quatre perches en utilisant cette méthode surtout avec une crinelle.

L'eau très chargée a beaucoup d'inconvénients mais peut-être, aujourd'hui, ai-je trouvé un avantage.

En tous cas, amis pêcheurs, si vous ne pratiquez pas ce mode de pêche très simple, faites l'effort de vous y mettre...

Avec le mort manié, c'est sans doute la méthode la plus meurtrière et là, pas besoin "d'apprentissage".

Tag(s) : #techniques et matériel pour la PËCHE AU VIF

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :