LA PECHE AU VIF, AU POISSON MORT OU AU LEURRE: La pêche à la tirette - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Puisque j'ai récemment évoqué ce mode de pêche, autant que je le développe en cette période où il peut se révéler très prenant.

Simple et redoutablement efficace, la pêche à la tirette convient à tous les carnassiers même si le sandre est prioritairement recherché mais pour pratiquer, les fonds doivent être propres ou très peu encombrés.

Le matériel ;


Une canne sensible et d'action de pointe.

Une canne quiver de 3,30 mètres convient parfaitement.

On gagne à utiliser un moulinet débrayable ou à double frein pour pouvoir rapidement libérer le tambour en cas de touche, parfois extrêmement discrète.

Le montage:

Le montage de base est très simple à réaliser.

-Corps de ligne en tresse de 10 centièmes coulissant dans le plomb.

-Plomb de 30 à 50 grammes.

LA PECHE AU VIF, AU POISSON MORT OU AU LEURRE: La pêche à la tirette
LA PECHE AU VIF, AU POISSON MORT OU AU LEURRE: La pêche à la tirette
LA PECHE AU VIF, AU POISSON MORT OU AU LEURRE: La pêche à la tirette

On peut aussi utiliser des plombs nickelés, très brillants, qui allient la pêche à la tirette à la pêche à la balle.

Les carnassiers en général mais la perche en particulier sont très curieux et sont attirés par l'éclat de la balle.

Cette autre méthode, appelée pêche à la balle, se pratique avec un ver de terre que l'on ramène par petites tirées.

Attention, elle est interdite en période de fermeture du brochet.

LA PECHE AU VIF, AU POISSON MORT OU AU LEURRE: La pêche à la tirette

-Un amortisseur.

-Un émerillon baril.

-40 à 50 centimètres de bas de ligne en nylon 25/100e, ou en crinelle s’il y a présence de brochets.

-Un hameçon simple à boucle de 2 à 6 selon la taille du vif (ou du leurre).

LA PECHE AU VIF, AU POISSON MORT OU AU LEURRE: La pêche à la tirette

Certains exécutent un montage dit "Stewart" avec un hameçon simple suivi d'un triple lorsque les fonds sont propres et que les poissons sont capricieux.

LA PECHE AU VIF, AU POISSON MORT OU AU LEURRE: La pêche à la tirette

L'action de pêche

Esché d’un vif ou d’un poisson mort, on lance et on accompagne le montage, bannière controlée, jusqu’à ce que l’on sente que le plomb touche le fond puis l’on exerce de petites tirées suivies de relâchés, fil tendu, en conservant des temps de pose pouvant aller jusqu’à une minute, sur le fond.

Quand le sandre est réticent, c’est souvent au redémarrage d’une pose prolongée que surviendra la touche.

Cette méthode de pêche demande une attention constante, certaines touches étant à peine perceptibles.

Lorsque les fonds sont encombrés, on peut avoir recours à un leurre souple attaché en "montage texan".

Dans ce cas, on utilise un hameçon "canadien", à forme particulière, permettant de ne laisser dépasser que la pointe de l'hameçon qui ne sort du leurre que sous la pression des mâchoires.

LA PECHE AU VIF, AU POISSON MORT OU AU LEURRE: La pêche à la tirette
LA PECHE AU VIF, AU POISSON MORT OU AU LEURRE: La pêche à la tirette

C'est une technique de pêche que je recommande en ce moment où l'eau s' est considérablement refroidie alors que le carnassier doit faire ses réserves mais en dépensant le moins d'énergie possible.

 

Les manoeuvres d'aguichage sont d'autant plus efficaces.

Tag(s) : #techniques et matériel pour la PËCHE AU VIF

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :