La pêche du sandre : Montage "DROP-SHOT" et montage "AU BARBU" - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

J'ai déjà développé les redoutables montages dropt-shot et tirette, dans un article récent.

 

http://pecheurdumorin.over-blog.fr/2013/11/la-peche-des-carnassiers-montage-drop-shot-et-montage-tirette.html

 

Je me limiterai donc à rappeler trois croquis de ce montage.

-Montage classique.

-Montage à la plombée perdue.

-Autres types de montages.

La pêche du sandre : Montage "DROP-SHOT" et montage "AU BARBU"
La pêche du sandre : Montage "DROP-SHOT" et montage "AU BARBU"
La pêche du sandre : Montage "DROP-SHOT" et montage "AU BARBU"

S'adressant surtout au sandre, ces montages doivent être particulièrement discrets et sensibles et, lorsque ce poisson est particulièrement méfiant ou peu actif, même le drop-shot provoque des manqués.

Dans ce cas, rien de tel qu'un bon gros lombric manié, sur un montage discret, efficace et peu coûteux, pour les tromper.

MONTAGE AU BARBU

Certains pêcheurs le nomme montage au pendu. Personnellement, je l'appelle montage au barbu, du fait des barbes de l'hameçon.

La pêche du sandre : Montage "DROP-SHOT" et montage "AU BARBU"

Le bas de ligne, en fluorocarbone de 20 centièmes, est attaché au corps de ligne par un noeud de chirurgien qui l'empêche de glisser sur le corps de ligne.

La pêche du sandre : Montage "DROP-SHOT" et montage "AU BARBU"

L'hameçon de 2, souvent utilisé pour la pêche en mer, est fin de fer, à hampe longue mais surtout pourvu, sur la hampe, de "barbes" tournées vers le haut qui permettent d'enfiler le ver de terre jusqu'au haut de la hampe mais l'empêche ensuite de redescendre.

La pêche du sandre : Montage "DROP-SHOT" et montage "AU BARBU"
La pêche du sandre : Montage "DROP-SHOT" et montage "AU BARBU"

Il est important que le bas de ligne en fluorocarbone soit plus court de 10 à 15 centimètres que l'extrémité du corps de ligne pour que le ver de terre ne repose pas au fond pour ne pas s'accrocher et passer au nez des poissons recherchés.

Pour cela, monter d'abord le bas de ligne en fluorocarbone d'une quinzaine de centimètres puis pincer les chevrotines ensuite.

L'action de pêche est très simple et identique à la tirette ou au drop-shot.

Lancer et ramener par tirées douces successives de quelques centimètres, entrecoupées de quelques tirées plus brusques qui déclenchent souvent l'attaque.

Attention, pendant la fermeture du brochet, même dans les départements où le sandre ne ferme pas, cette méthode de pêche est interdite dans les eaux du domaine public parce qu'elle est susceptible de prendre un brochet.

Tag(s) : #La pêche au leurre

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :