TRUCS ET ASTUCES DE PECHEURS: L'amorçage à l'asticot. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

TRUCS ET ASTUCES DE PECHEURS: L'amorçage à l'asticot.

Je tiens ceci d'un pêcheur chevronné de concours alors que, personnellement, je n'y ait pas pensé et qu'ensuite, en eau courante, je n'en voyais l'intérêt.

Lorsqu'on amorce à l'asticot mélangé aux boulettes, les bestioles, en se dégageant, font très vite exploser la boule qui va amorcer le voisin d'aval...à moins que le voisin d'amont fasse de même pour vous.

Comme seule la pulpe de l'asticot attire les poissons, mélangez à votre amorce des asticots passés une nuit au congélateur.

Ils seront morts mais bien charnus et pleins de cette pulpe attirante.

TRUCS ET ASTUCES DE PECHEURS: L'amorçage à l'asticot.

L'un de mes amis les faisaient bouillir et je n'ai jamais compris pourquoi.

Moi, j' étais persuadé que les bestioles gesticulantes étaient plus attractives mais, à y bien réfléchir, à ce moment-là, c'est celle qui se trouve au bout de l'hameçon qui est gesticulante.

Concernant l'asticot déjà enfermé dans sa coque ou caster,

Même chose: les passer plusieurs heures au congélateur les rend beaucoup plus tendres, donc plus attractifs.

La pupe ou stade nymphal de l'asticot

Appelé pupe ou caster, il provient de la larve du gozzer.
C'est le stade de transformation du gozzer en mouche.
Tout d'abord une enveloppe de couleur blanc crème se forme, puis s'assombrit rapidement pour devenir brun rougeâtre, puis presque noire.
En fin de stade, le puparium se rompt à son extrémité grâce aux efforts de la jeune mouche.
Le caster est un appât redoutable et s'utilise pour la pêche à l'anglaise dans l'amorce.
Il permet les pêches de grosses brèmes et gardons. Il est sans doute le seul appât vivant totalement immobile, ce qui permet de l'utiliser en grande quantité dans l'amorce.
Plus la température sera basse (0°C) plus il se conservera longtemps.

TRUCS ET ASTUCES DE PECHEURS: L'amorçage à l'asticot.
Tag(s) : #Les amorces pour la pêche au coup.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :