FAUNE HALIEUTIQUE: La reproduction du sandre, ne manquez pas cette superbe vidéo. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Image PEZON ET MICHEL

Image PEZON ET MICHEL

Ce poisson, originaire de l’Europe centrale, a colonisé la plupart de nos eaux depuis son introduction, il y a une cinquantaine d’années.

Il aime les eaux calmes, lentes et tempérées et se tient généralement au fond, évitant ainsi une lumière vive car il est lucifuge mais les incursions entre deux eaux ou près de la surface ne sont pas rares.

En général, il préfère un fond constitué de pierres et de graviers ou les endroits encombrés.

Si l’on excepte les plus gros sujets, souvent solitaires, le sandre vit en groupe dont les composants sont de taille voisine pour échapper à la compétition alimentaire, comme la plupart des poissons d’ailleurs.

Hors période de fraie, les bandes se déplacent beaucoup, toujours à la recherche de nourriture, comme les perches, poissons de la même famille.

La reproduction du sandre est liée à la température de l’eau.

C’est à 12 à 13 degrés centigrades que la reproduction commence, ce qui correspond à avril, mai, juin mais parfois plus tôt dans les régions du sud de la France à fort ensoleillement.

PLEIN ECRAN POUR REGARDER CETTE SUPERBE VIDEO.

 

                  Cliquer tout en bas, à droite.

Pour se reproduire, le sandre migre vers les frayères, ce qui peut entraîner des concentrations importantes de poissons.

La reproduction a lieu, de préférence, sur un sol sableux ou pourvu de gravier à une profondeur de 1 à 3 mètres.

Le sandre est lithophile, c’est-à-dire que les œufs sont déposés sur du gravier mais sa capacité d’adaptation est telle qu’il peut se reproduire sur d’ autres substrats.

Après s’être unis par paire, la femelle dépose ses oeufs dans un nid circulaire d’environ 1 mètre de diamètre où ils sont fécondés.

Ensuite, le nid est ventilé et farouchement défendu par le mâle contre tous les intrus, quelle que soit leur taille, ce qui fait, hélas, le bonheur des braconniers.

Voici une autre vidéo, consultable sur le site de PEZON et MICHEL.

Tag(s) : #Faune halieutique d'ici ou d'ailleurs

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :