"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

 

Actuellement en ligne

 

1er au 17 septembre 

 21.035 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.315.060 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

21.216.040   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 08:45
Image PEZON ET MICHEL

Image PEZON ET MICHEL

Ce poisson, originaire de l’Europe centrale, a colonisé la plupart de nos eaux depuis son introduction, il y a une cinquantaine d’années.

Il aime les eaux calmes, lentes et tempérées et se tient généralement au fond, évitant ainsi une lumière vive car il est lucifuge mais les incursions entre deux eaux ou près de la surface ne sont pas rares.

En général, il préfère un fond constitué de pierres et de graviers ou les endroits encombrés.

Si l’on excepte les plus gros sujets, souvent solitaires, le sandre vit en groupe dont les composants sont de taille voisine pour échapper à la compétition alimentaire, comme la plupart des poissons d’ailleurs.

Hors période de fraie, les bandes se déplacent beaucoup, toujours à la recherche de nourriture, comme les perches, poissons de la même famille.

La reproduction du sandre est liée à la température de l’eau.

C’est à 12 à 13 degrés centigrades que la reproduction commence, ce qui correspond à avril, mai, juin mais parfois plus tôt dans les régions du sud de la France à fort ensoleillement.

PLEIN ECRAN POUR REGARDER CETTE SUPERBE VIDEO.

 

                  Cliquer tout en bas, à droite.

Pour se reproduire, le sandre migre vers les frayères, ce qui peut entraîner des concentrations importantes de poissons.

La reproduction a lieu, de préférence, sur un sol sableux ou pourvu de gravier à une profondeur de 1 à 3 mètres.

Le sandre est lithophile, c’est-à-dire que les œufs sont déposés sur du gravier mais sa capacité d’adaptation est telle qu’il peut se reproduire sur d’ autres substrats.

Après s’être unis par paire, la femelle dépose ses oeufs dans un nid circulaire d’environ 1 mètre de diamètre où ils sont fécondés.

Ensuite, le nid est ventilé et farouchement défendu par le mâle contre tous les intrus, quelle que soit leur taille, ce qui fait, hélas, le bonheur des braconniers.

Voici une autre vidéo, consultable sur le site de PEZON et MICHEL.

commentaires

Roger 17/10/2014 16:49

Salut
Dis donc on peut plus rien copier sut ton blog.Ni clic droit ni CTRL C. On peut pas mettre en surbrillance. ça vient de moi ou de toi ? Si c'est de toi, tu dis comment tu fais parce que la je suis bagué et si cest de toi, je voudrias bien faire pareil pour ne me piques pas mes articles.
salut a toi.
Rodge

André MARINI 17/10/2014 17:18

Non ça ne vient pas de moi mais si tu écris tes articles comme tes commentaires, achète un dictionnaire plutôt qu'un ordinateur.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -