LA PECHE AU LEURRE: Augmenter ses chances de réussite selon les conditions météoroliques et la couleur de l'eau. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

 

Plus l'eau est claire, plus la luminosité est importante, plus la couleur doit être naturelle.

 

Dans ce cas, on augmente ses chances en utilsant des leurres nacrés, translucides ou marron clair pour les leurres souples.

LA PECHE AU LEURRE: Augmenter ses chances de réussite selon les conditions météoroliques et la couleur de l'eau.

Inversement plus l'eau est teintée, par temps pluvieux ou pour le coup du matin et du soir, plus la visibilité est faible.

 

Dans ce cas, la couleur doit être voyante: blanc pur, fire tiger, jaune fluo, chartreuse ou orange.  

LA PECHE AU LEURRE: Augmenter ses chances de réussite selon les conditions météoroliques et la couleur de l'eau.

Dans des eaux très teintées, les couleurs très sombres offrent la meilleure visibilité.

 

Dans ce cas, on utilise du noir ou du violet.

LA PECHE AU LEURRE: Augmenter ses chances de réussite selon les conditions météoroliques et la couleur de l'eau.

Eau claire.  

TEMPS CLAIR

Couleurs claires comme le blanc, les couleurs argentées ou dorées et le gris mais attention, la visibilité est bonne. Vos couleurs doivent être aussi proches que possible du naturel.

 

TEMPS COUVERT

Surprenant, mais vous pouvez utiliser des couleurs foncées comme le violet, l'ambré, le bleu et surtout le noir.

 

EAU FROIDE

Couleurs froides comme le bleu clair, le vert clair, l'argenté ou le doré.

 

EAU CHAUDE

Couleurs chaudes comme le jaune, l'orange et surtout le rouge.

Eau trouble.

TEMPS CLAIR

Vous pouvez tenter les couleurs foncées comme le bleu ou le violet, le vert foncé ou l'ambre.

 

TEMPS COUVERT

Encore des couleurs foncées comme le bleu, le vert et surtout le noir.

 

EAU FROIDE

Couleurs foncées comme le violet, l'ambre, le bleu ou le vert soutenu. Le noir n'est pas à exclure.

 

EAU CHAUDE

Toujours des couleurs foncées comme le bleu, le vert ou le noir mais tentez aussi le rouge.

Au lever ou au coucher du soleil.

Ce sont des moments très particuliers de la journée où le carnassier se met en activité.

Soit la luminoisitié  monte, soit elle baisse.

Pour la couleur des leurres, on passe aux extrêmes.

 

TEMPS CLAIR

Couleurs très foncées ou très claires. On passe donc du blanc au noir, sans oublier les leurres fluo ou phosphorescents.
 

TEMPS COUVERT

Même chose avec le blanc, le noir ou les leurres phosphorescents ou fluorescents.

 

EAU FROIDE

Encore les couleurs extrêmes blanc ou noir, les leurres fluorescents ou phosphorescents.

 

EAU CHAUDE

Même chose par eau chaude d'été avec le noir, le blanc ou le phosphorescent et le fluorescent.

Par tous les temps, quelle que soit la saison ou la couleur de l'eau.

Le leurre blanc est toujours à essayer.

LA PECHE AU LEURRE: Augmenter ses chances de réussite selon les conditions météoroliques et la couleur de l'eau.

Quand on hésite pour la couleur du leurre, il faut se reporter à la règle simplifiée qui consiste à utiliser la même couleur que l’eau :

 

Par eau translucide, on utilise des leurres clairs ou translucides.

 

Par eau verte, on utilise des leurres verts ou chartreuses.

 

Par eau teintée, on utilise des leurres marrons, violets ou noirs.

LA PECHE AU LEURRE: Augmenter ses chances de réussite selon les conditions météoroliques et la couleur de l'eau.

Statistiquement, ces constantes se retrouvent et devraient vous permettrent d'améliorer vos résultats.

 

MAIS NE JAMAIS OUBLIER QUE L'EXCEPTION CONFIRME LA REGLE !

Tag(s) : #La pêche au leurre

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :