LA PECHE AU LEURRE: Le « countdown », qu’est-ce que c’est ? - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Il faudra bientôt être au moins trilingue pour pouvoir aller à la pêche.

 

"Countdown", vous pouvez littéralement le traduire par "compter en bas".

Autrement dit, c'est le temps compté pour qu'un leurre plongeant aille de la surface vers le fond.

L'origine est bien entendu américaine et c'est le nom d'un leurre plongeant commercialisé par Rapala.

LA PECHE AU LEURRE: Le « countdown », qu’est-ce que c’est ? LA PECHE AU LEURRE: Le « countdown », qu’est-ce que c’est ?

Par Rapala qui en a le brevet ou par d'autres maintenant, le principe est toujours le même.

Avec ou sans bavette, le leurre doit être plongeant, donc être capable, si on ne l'anime pas, d'aller au fond.

LA PECHE AU LEURRE: Le « countdown », qu’est-ce que c’est ? LA PECHE AU LEURRE: Le « countdown », qu’est-ce que c’est ?

De là à en faire une technique de pêche, il n'y a qu'un pas que l'on peut allègrement franchir et c'est ce que nous ne manquons pas de faire lorsque l'occasion se présente.

Mais en quoi consiste-t-elle ?

A utiliser le leurre dans toutes les couches d'eau, tout simplement, en misant sur sa capacité à couler.

Le leurre coulant n'est pas nouveau, la méthode l'est un peu plus en ce sens que ce n'est pas s'inspirer de la capacité à descendre qu'il s'agit, mais de l'utilisation de cette capacité.

Countdown imitant le vairon et destiné à la truite mais aussi à la perche.

Countdown imitant le vairon et destiné à la truite mais aussi à la perche.

Le « countdown » permet d’explorer près du fond puis les couches successives situées vers la surface.

La zone située au fond est évidemment la meilleure pour le sandre en période de froid mais elle peut aussi se révéler bonne pour les autres espèces carnassières réfugiées dans les couches profondes, à la recherche d'une eau un peu plus chaude.

Au premier lancer, fermez votre anse de panier en la rabattant avec la main lorsque votre leurre touche l'eau.

Rabattre l'anse de panier avec la main plutôt qu'avec la manivelle, c'est économiser votre matériel.

Ainsi vous contrôlerez mieux la descente mais, surtout, vous sentirez le moment où il touche le fond.

En même temps, comptez combien de secondes il faut au leurre pour toucher le fond entre le moment où il touche l'eau et celui où il touche le fond.

Faites autant de lancers de la sorte qu'il vous plaira mais, ensuite, vous compterez 2 à 3 secondes de moins.

Ainsi, vous explorerez une couche d'eau légèrement supérieure.

Puis ainsi de suite, jusqu'à ce que vous soyez presque en surface.

Utiliser un leurre souple à tête plombée n'a pas beaucoup d'intérêt puisque les animations font déjà ce travail.

Parcourez chaque poste ainsi, en prospectant ses différentes profondeurs.

Le "Countdown" optimisera vos chances de capture mais vous permettra surtout de détecter la tenue des carnassiers en activité.

Bien entendu, votre prospection doit se faire si le fond est suffisant pour cette pratique.

Dans un mètre d'eau, ne perdez pas votre temps.

Tag(s) : #La pêche au leurre

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :