"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

VISITEURS EN LIGNE 

 

           Hier

 1.301 Visiteurs  

 

  1er et 21 juillet 2017

 27.584 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.227.852 Visiteurs

   

TOTAL ARTICLES LUS 

19.881.570   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 09:00

Il faudra bientôt être au moins trilingue pour pouvoir aller à la pêche.

 

"Countdown", vous pouvez littéralement le traduire par "compter en bas".

Autrement dit, c'est le temps compté pour qu'un leurre plongeant aille de la surface vers le fond.

L'origine est bien entendu américaine et c'est le nom d'un leurre plongeant commercialisé par Rapala.

LA PECHE AU LEURRE: Le « countdown », qu’est-ce que c’est ? LA PECHE AU LEURRE: Le « countdown », qu’est-ce que c’est ?

Par Rapala qui en a le brevet ou par d'autres maintenant, le principe est toujours le même.

Avec ou sans bavette, le leurre doit être plongeant, donc être capable, si on ne l'anime pas, d'aller au fond.

LA PECHE AU LEURRE: Le « countdown », qu’est-ce que c’est ? LA PECHE AU LEURRE: Le « countdown », qu’est-ce que c’est ?

De là à en faire une technique de pêche, il n'y a qu'un pas que l'on peut allègrement franchir et c'est ce que nous ne manquons pas de faire lorsque l'occasion se présente.

Mais en quoi consiste-t-elle ?

A utiliser le leurre dans toutes les couches d'eau, tout simplement, en misant sur sa capacité à couler.

Le leurre coulant n'est pas nouveau, la méthode l'est un peu plus en ce sens que ce n'est pas s'inspirer de la capacité à descendre qu'il s'agit, mais de l'utilisation de cette capacité.

Countdown imitant le vairon et destiné à la truite mais aussi à la perche.

Countdown imitant le vairon et destiné à la truite mais aussi à la perche.

Le « countdown » permet d’explorer près du fond puis les couches successives situées vers la surface.

La zone située au fond est évidemment la meilleure pour le sandre en période de froid mais elle peut aussi se révéler bonne pour les autres espèces carnassières réfugiées dans les couches profondes, à la recherche d'une eau un peu plus chaude.

Au premier lancer, fermez votre anse de panier en la rabattant avec la main lorsque votre leurre touche l'eau.

Rabattre l'anse de panier avec la main plutôt qu'avec la manivelle, c'est économiser votre matériel.

Ainsi vous contrôlerez mieux la descente mais, surtout, vous sentirez le moment où il touche le fond.

En même temps, comptez combien de secondes il faut au leurre pour toucher le fond entre le moment où il touche l'eau et celui où il touche le fond.

Faites autant de lancers de la sorte qu'il vous plaira mais, ensuite, vous compterez 2 à 3 secondes de moins.

Ainsi, vous explorerez une couche d'eau légèrement supérieure.

Puis ainsi de suite, jusqu'à ce que vous soyez presque en surface.

Utiliser un leurre souple à tête plombée n'a pas beaucoup d'intérêt puisque les animations font déjà ce travail.

Parcourez chaque poste ainsi, en prospectant ses différentes profondeurs.

Le "Countdown" optimisera vos chances de capture mais vous permettra surtout de détecter la tenue des carnassiers en activité.

Bien entendu, votre prospection doit se faire si le fond est suffisant pour cette pratique.

Dans un mètre d'eau, ne perdez pas votre temps.

Publié par André MARINI - dans La pêche au leurre
commenter cet article

commentaires

Bergeraud 07/10/2014 10:57

Excellent article qui me fait découvrir ce qui, a priori, est une évidence...à condition d'y penser et ce n'est pas mon cas.
Bravo pour ce blog et merci.
Bergeraud

André MARINI 07/10/2014 12:13

I l est vrai donner un tel nom à une méthode simple et évidente relève du fornicage de mouches. Néanmoins c'est vrai, il fallait y penser.
Cordialement

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -