MONTAGE D'UNE LIGNE A COUP. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

 

MONTAGE D'UNE LIGNE A COUP.

 

LE FLOTTEUR

Le flotteur indique la touche. 

Sa sensibilité doit traduire la moindre attaque d’un poisson en opposant le moins de résistance possible à l’enfoncement. 

Lors du montage, il doit couler lorsqu'on ajpoute une simple cendrée.

Il doit également soutenir la plombée, faire évoluer l’esche à la profondeur voulue, permettre la bonne conduite de la ligne et assurer une bonne stabilité quelles que soient les conditions..

Les critères qui guideront le choix du flotteur sont le type d’eau, la force du vent, la profondeur, le poisson recherché ou l’esche utilisée.

Pour moi, seules trois formes regroupent les flotteurs recommandés.

Les flotteurs effilés, longs et de faible diamètre.

 

D’une grande sensibilité, ils plongent profondément à la moindre touche.

Ils sont destinés aux eaux closes ou aux rivières lentes et conviennent aux pêches qui demandent une réaction immédiate, comme le chesnevis ou la pâte.

Les flotteurs trapus.

 

Du fait de leur appui, ils conviennent aux grandes rivières, à fort courant.

Ils doivent supporter une plombée conséquente pour que la ligne descende le plus vite possible au fond.

Les flotteurs goutte d’eau

 

Conviennent à toutes situations sauf les forts courants.

Leur tenue au vent et à la vague, les font recommander pour les poissons tatillons.

LA PLOMBEE

Nous avons le choix de la forme et de la disposition de la plombée mais nous allons presque tous vers la simplicité en utilisant les olivettes depuis que le grammage supporté est indiqué sur le flotteur.

Attention, toutefois de ne pas monter l'olivette à l'envers, la partie ronde et plus lourde devant être orientée vers le bas.

L'OLIVETTE

 

AVANTAGES :

-Rapidité de confection d'une ligne.

-Pas de tâtonnement pour la bonne taille de l'olivette.

INCONVENIENTS

-Tout le poids se trouve concentré en bout de ligne et s'il y a un peu de vent ou si le courant en surface et en profondeur change de vitesse, la plombée n'est plus à l'aplomb de la plume et l'esche ne se présente pas en premier.

LA PLOMBEE GROUPEE

 

INCONVENIENTS:

-Fastidieuse à faire puisqu'il faut souvent procéder par tâtonnement.

-Risque de ne pas pincer les petits plombs dans le même axe.

-Même inconvénient que l'olivette s'il y a du vent ou un courant différent en surface et au fond.

LA PLOMBEE DEGROUPEE

 

Soit les plombs sont dégroupés à égale distance les uns des autres, soit ils sont dégroupés en augmentant la distance entre deux au fur et à mesure que l'on remonte.

AVANTAGES

-La résistance se fait progressivement sentir.

-Le flotteur est plus à l'aplomb de la plombée.

INCONVENIENTS

-Fastidieuse à monter.

-Risque de ne pas pincer les plombs dans le même axe.

-Risque d'emmêlage s'il y a un ferrage dans le vide.

LA PLOMBEE DEGROUPEE INVERSEE

 

Les plombs sont pincés en diminuant la distance entre chaque plomb au fur et à mesure que l'on remonte.

AVANTAGES

-Bonne tenue de la ligne.

-Le poids se fait progressivement sentir à la touche, en commençant pas la partie la plus légère.

-Limitation du "ventre" en cas de vent ou de différence de courant.

INCONVENIENTS

-Risque important d'emmêlage au moment d'un ferrage dans le vide.

-Fastidieuse à monter.

-Risque de ne pas pincer les plombs dans l'axe.

LE PLOMB DE TOUCHE

Son rôle est essentiel

Si les plombs de la ligne équilibrent le flotteur, le plomb de touche a une autre fonction :

 

Faire couler le flotteur lorsqu’un poisson se saisit de l'esche.

Attention à sa position

1)-Plus il est proche de l’hameçon, plus la perception de la touche est rapide, mais plus le poisson risque de sentir son inertie.

Quand le poisson mord bien, le plomb de touche se rapproche de l’hameçon. Dans ce cas, l'esche remonte peu et se remet vite en place.

2-)Plus il est éloigné de l’hameçon, plus le poisson engame facilement, mais plus il transmet tard l’information au flotteur.

Quand le poisson chipote, le plomb de touche s’éloigne de l’hameçon, parfois presque jusqu'à la plombée. Dans ce cas, l'esche prend un mouvement ample de remontée suivi d’une descente lente.

Tag(s) : #Le matériel pour la pêche au coup.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :