COMMENT SE CHAUFFER PAR GRAND FROID, AU BORD DE L'EAU. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

 

Bien sûr, le petit brûleur à gaz existe et est bien pratique, même pour faire chauffer le café mais vous pouvez utiliser un autre système qui vous founira une grande chaleur à moindre frais.

 

Procurez-vous d'abord une douzaine de briques réfractaires de façon à confectionner un four sommaire en posant simplement les briques les unes sur les autres.

 

N'oubliez pas de couvrir ce four avec deux briques en laissant un peu d'espace pour passer la mêche et laisser entrer l'oxygène qui alimentera la combustion.

 

Ce n'est pas indispensable mais beaucoup plus rentable en terme de chaleur qui vous sera restituée pendant un bon moment par accumulation.

 

Bien entendu, inutile de dévaliser le magasin de bricolage voisin.

Vous n'avez pas besoin de tout cela !

 

D'ailleurs, si vous avez un coup attitré sur lequel vous êtes tranquille, vous pouvez laisser ça en place.

Passons maintenant à la réaction chimique qui va provoquer une très grande chaleur qui restera emmagasinée dans votre four improvisé et sera restituée petit à petit.

 

Ce procédé n'a rien d'original car il est employé pour souder les rails de chemin de fer. Voyez que je n'ai rien inventé.

Procurez-vous de la POUDRE D’ALUMINIUM et de l'OXYDE DE

FER.

 

Je ne fais pas durer le suspense, voici les coordonnées d'un vendeur par correspondance avec l'avantage que ce soit le même pour les deux produits mais, bien entendu, vous pouvez contacter qui vous voulez.

Vous remarquerez au passage que le prix est extrêment modique.

Procéder au mélange des deux composants dans les proportions suivantes.

 

Réactifs : 


 4 gr d’oxyde fer III pour 1,35 gr d'aluminium en poudre. 

 

Par prudence, commencez par un essai avec des quantités voisines des proportions de base mais moi, je le fais couramment et pour l'instant, je n'ai jamais eu de problème.

 

Attention, plus la poudre d'aluminium est fine, plus la réaction est forte mais à ce stade du mélange, il n'y a aucun danger.

 

En effet, le mélange obtenu est stable et ne réagit qu'à la flamme.
 

Placer votre mélange dans le four sommaire, sur une brique et mettez un mèche faite avec un simple papier journal.

 

Attention, la réaction est instantanée dès que la flamme touche le mélange.

 

C'est l' ALUMINOTHERMIE

La chaleur ainsi dégagée peut atteindre 1800 degrés et restera stockée par vos briques réfractaires qui vous la restitueront progressivement.

 

Evitez de regarder la combustion de trop près par curiosité.

 

La lumière dégagée est extrèmement vive et peut vous faire l'effet d'un coup d'arc.

 

C'est d'ailleurs pour cela que je conseiile de placer deux briques non jointes au-dessus du four improvisé.

Tag(s) : #Trucs et astuces de pêcheurs

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :