LA PECHE AU COUP EN EAU FROIDE OU TRES FROIDE, SOYEZ OBSERVATEUR ET ASTUCIEUX. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

C'est bien le cas en ce moment.

 

Quelques jours à une température inférieure à 5 degrés le jour et le poisson voit son métabolisme diminuer au point de ne plus se manifester.

 

Même s'il est un peu tôt pour dire que nous sommes vraiment entrés brutalement en hiver, ça ne s'annonce pas très bien, les périodes froides et douces n'alternant plus comme il y a quelques années.

LA PECHE AU COUP EN EAU FROIDE OU TRES FROIDE, SOYEZ OBSERVATEUR ET ASTUCIEUX.

Comme nous n'en sommes pas encore là, cela ne m' empêche pas de rester au bord de l'eau et de tenter ma chance, parfois avec succès, en utilisant un petit stratagème vraiment très simple:

 

Je réchauffe mon coup.

 

Il faut cependant être très prudent lorsque l'on se met à manipuler certains produits qui permettent de le faire, pour sa propre sécurité d'abord, pour la préservation du milieu aquatique ensuite et surtout.

 

Créer une réaction exothermique donc produisant de la chaleur est chose aisée.

 

Nous avons tous utilisé certaines substances qui, au contact de l'eau, déclenchent une réaction chimique parfois violente.

 

Mais il ne faut pas être inconscient du danger que l'on prend et surtout du risque que l'on fait prendre au milieu aquatique. 

 

Avec l'âge de raison j'ai adopté d'autres pratiques, plus écologiques, que je veux vous faire partager, même si cela ne vous réchauffera pas les pieds.

 

...Ce sera pour demain...

 

Si l'eau retrouve une température supérieure de deux à trois degrés, cela suffit pour rendre la faune aquatique active.

 

Souvenez-vous de ce qui se passe à la sortie du canal déversoir des centrales nucléaires !

Pas plus de trois degrés et le poisson est là !

 

Provoquer une réaction chimique exothermique est chose facile à condition de la prolonger longtemps et souvent sur le même coup pour que le poisson s'y habitue.

Les réactions exothermiques sont des réactions qui dégagent de l’énergie, augmentant ainsi le degré énergétique du milieu.

 

Cela peut être perceptible par une augmentation de température ou dégagement de lumière.

 

Les réactions endothermiques sont des réactions qui, en absorbant de l’énergie, abaissent le degré énergétique du milieu.

 

Cela peut être perceptible par une baisse de température.

1) LE BICARBONATE DE SOUDE.

 

Sachant que acide + base déclenche une réaction exothermique, j'utilise, comme base, le bicarbonate de soude et l'acide acétique du vinaigre blanc pour obtenir:

 

NaHCO3 + CH3COOH —> CO2 + H2O + CH3COONa

 

Bicarbonate de soude + Acide acétique = Dioxyde de carbone + Eau + Acétate de sodium

LA PECHE AU COUP EN EAU FROIDE OU TRES FROIDE, SOYEZ OBSERVATEUR ET ASTUCIEUX.LA PECHE AU COUP EN EAU FROIDE OU TRES FROIDE, SOYEZ OBSERVATEUR ET ASTUCIEUX.

C' est la base de la chimie:

 

Acide + base = Sel + Eau avec dégagement gazeux et production de chaleur qu'il convient d'utiliser à notre profit.

En action de pêche, prévoir 250 grammes de bicarbonate de soude pour chaque partie et 1/2 litre de vinaigre blanc.

 

Ne vous étonnez pas si les touches sont longues à venir et il est bon de recommencer l'expérience plusieurs fois au même endroit.

 

A chaque partie, elles seront de plus en plus rapides.

 

Bien entendu, inutile de vous livrer à cet exercice en eau très courante et profonde.

 

Par contre, former un tapis en étang ou en lac est excellent.

Voici les dosages qu'il convient de multiplier par autant de cuillerées de bicarbonate sec que vous mélangerez à votre amorce avant d'ajouter le vinaigre à chaque fois que vous lancerez une boulette.

 

BICARBONATE DE SOUDE ET VINAIGRE

 

Pour 1 cuillère à café de bicarbonate: 40 mL de vinaigre soit environ 1/3 d'un petit verre.

 

Pour 2 cuillères à café de bicarbonate 80 mL de vinaigre soit environ 2/3 d'un petit verre.

 

Pour 3 cuillères à café de bicarbonate de 120 mL de vinaigre soit environ 1 petit verre.

2) LE CARBONATE DE SODIUM + ACIDE ACETIQUE

 

Le carbonate de sodium n'est pas toxique pour l'environnement.

 

Il peut être irritant pour la peau et il est donc préférable de le manipuler avec des gants.

 

Le carbonate de sodium réagit avec la plupart des acides pour donner du dioxyde de carbone et de l'eau.

 

Il précipite aussi, par échange d'ions, plusieurs sels métalliques solubles.

3) OXYDE DE CALCIUM + EAU

 

L'oxyde de calcium réagit avec l’eau en produisant une forte chaleur. 

CaO + H2O → Ca(OH)2

 

Elle donne de l'hydroxyde de calcium 

CaO + H2O → Ca(OH)2 + 1155 Kilojoules par kilo de CaO

 

1155 kilojoules = 275 Kcalories et 867 calories

 

La calorie est une unité d’énergie valant approximativement 4,2 joules, ce qui correspond à la quantité d'énergie nécessaire pour élever la température d'un gramme d'eau d'1 degré centigrade

 

Mais attention, la toxicité pour les poissons d'eau douce est atteinte à partir de 50,6 mg d'hydroxyde de calcium par litre d'eau. 

 

REACTION ENTRE L' OXYDE DE CALCIUM ET L'EAU. Regardez le thermomètre.

 

'

Il est bien évident que vous devez laisser de côté l'HYDROXYDE DE SODIUM même si au contact de l'eau, il peut atteindre 100 degrés parce qu'il est très dangereux à manipuler et modifie le PH de l'eau.

Oui mais tout ça, c'est du javanais ! Ces produits, on les trouve où, à part le bicarbonate de soude et le vinaigre ?

 

Bah, là ! Tout simplement.

 

Et demain, promis, je vous dis comment, avec une réaction chimique de produits que vous trouverez facilement sur le même site, vous pouvez vous chauffer presque "gratos" quand vous êtes au bord de l'eau.

 

Mais là, on monte à 1000 degrés !

Tag(s) : #Trucs et astuces de pêcheurs

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :