L'HAlR-RIG OU TECHNIQUE NOUVELLE DE MONTAGE AU CHEVEU. Enfin, c'est que l'on croit ! - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Publication programmée le samedi 7 mars à 8 heures.

 

Peu utilisée en France, cette technique de montage fait fureur en Italie mais il ne s'agit que d'une méthode un peu particulière de "montage au cheveu" que, personnellement, j'utilise depuis bien longtemps sans être capable de lui donner ce nom anglo-saxon.

 

Tout d'abord, simple rappel du montage classique au cheveu.

 

Ce montage d'hameçon est bien entendu réservé aux esches dures qui ne peuvent pas se piquer à l'hameçon et ne s'adressent qu'à des poissons qui aspirent la nourriture comme la carpe, le barbeau, la brème, la tanche mais pour le chevesne, par exempe, s'il y a beaucoup de touches, il y a peu de prises.

La plupart des gros cyprinidés ont déjà fait connaissance avec l’hameçon et ont eu l’occasion de s’en libérer ou ont été remis à l'eau.

 

Il y a donc peu de chance qu'on ne les trompe à nouveau avec un montage identique. 

 

1)-PRINCIPE DU HAIR-RIG

 

C'est ce qui a conduit à un montage nouveau de l'hameçon désigné par hair-rig ou truc du cheveu qui consiste à laisser l’hameçon complètement nu et libre, en attachant l’appât avec un fil très fin à une distance maximale de 2 ou 3 cm de la courbure de l’hameçon.

 

L’appât est ainsi présenté au poisson comme une nourriture libre sans présence d’hameçon et sans la résistance du fil sur lequel l’hameçon est monté.

 

Le fil qui relie la bouchée à l’hameçon doit être très fin pour passer inaperçu et ne pas dépasser le 10/100ème.

 

Ce montage offre l’avantage d’une très faible résistance à l’engamage du poisson.

 

Le poisson, la carpe en particulier, toujours méfiant, goûte la nourriture puis l'aspire avec d'autant moins de réticence qu'il ne sent pas l'inertie du corps de ligne.

 

C'est ce qui explique qu'à la touche, on ressente toujours un petit coup avant le départ franc. C'est le "goûter" qui précède l'engamage.

 

Dans les secteurs peu pêchés le poisson aspire franchement la bouchée, sans la tenir par les lèvres.

 

Dans ce cas, le montage classique convient parfaitement, le cheveu n'étant imposé que par la dureté de l'esche, pellet, bouillette.

 

Mais dans les secteurs surpêchés on mesure très vite la capacité de mémorisation des poissons qui prend un caractère génétique justifiant de faire sans cesse évoluer les techniques.

2)-LE MONTAGE HAIR-RIG

 

Voici maintenant le montage au cheveu avec le "truc hair-rig".

 

J' ai écrit plus haut que j'utilisais une méthode équivalente mais pas pour tromper le poisson. Moi, c'était simplement pour disposer d'un cheveu réglable en 10/100ème.

 

Prenez tout d'abord un fil en 10/100centième sur lequel vous faites une boucle à chaque extrémité. 

 

 

Auparavant, vous aurez enfilé un petit morceau de gaîne de silicone sur ce segment.

 

 

Passez la gaîne de silicone dans l'hameçon en partant de la pointe vers la courbure.

 

Vous constatez forcément que pour les besoins de la photo, le segment libre est grossi mais dans le montage à utiliser, c'est bien de 10/100ème qu'il s'agit.

 

Pour terminer, laisser 2 ou 3 centimètres de fil dépasser après l'hameçon et avant la boucle du cheveu, rentrer la partie du segment vers le corps de ligne à l'intérieur du silicone de façon à ce qu'il se gégage puis se bloque au moment de l'engamage.

 

Vous remarquerez que le segment est replié en passant entre la boucle de l'hameçon et le corps de ligne.

 

3)-MON MONTAGE QUI S'APPARENTE AU MONTAGE HAIR-RIG.

 

 

Je prépare un petit segment en 10 centièmes avec une boucle d'un côté pour passer l'esche distante de 2 à 3 cm de l'hameçon et de l'autre côté, un simple noeud pour qu'au moment de la tirée, le segment glisse et se bloque contre le fil d'attache de l'hameçon.

 

 

Puis j'attache mon hameçon à boucle en serrant le segment le long de la hampe de façon à ce que mon montage se présente ainsi.

 

 

SUCCES GARANTI, MÊME AVEC LES POISSONS LES PLUS MEFIANTS.

 

Au bout du compte, point n'est besoin d'affubler nos méthodes d'un nom anglo-saxon, pratiquées par des Italiens et reprises, sans le savoir par des Français alors que c'est si simple d'appeler cela "cheveu réglable".

Tag(s) : #La pêche à la plombée, à fond

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :