LA PECHE AU VIF: Le bas de ligne qui fait mouche. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

La difficulté, en ce moment, n'est pas de prendre les carnassiers mais les vifs.

 

Il y a tant de gros prédateurs sur mon coup que les passages de petits poissons sont entrecoupés de pauses plus ou moins longues et, si d'aventure, un brochet se poste, c'est fini.

 

Néanmoins, je vous présente le bas de ligne que j'utilise et qui fait mouche à presque tous les coups.

 

Un brochet et un sandre mercredi, un brochet jeudi, deux sandres hier et tout cela avec le même bas de ligne...même le sandre se prend à la crinelle et comme je pêche à un endroit qui fait dans la démesure, je ne prend que du gros poisson que j'ai parfois tant de mal à tenir qu'il finit pas trouver une branche.

 

Voici le bas de ligne que j'utilise avec beaucoup de succès.

 

En préambule, je précise que je pêche anse de panier ouverte, le fil étant tenu par une petite pince qui se fixe sur la canne et qui s'allume et sonne lorsque le fil se libère.

 

Mais mon propos est de vous présenter le bas de ligne qui a incontestablement fait ses preuves à fond.

 

On notera que le bas de ligne, tresse et crinelle, fait 80 centimètres donc est assez long. On ne peut utiliser ce montage que sur un fond propre car avec une telle latitude, le vif a vite fait de trouver une branche ou une racine. 

 

-Corps de ligne en tresse 15 Kg.

 

-Plombée 100 grammes gaînée prolongée par un tube qui empêche l'emmêlage au lancer. 

 

-Amortisseur.

 

-Agrafe émerillon.

 

-Emerillon baril passé dans l'agrafe pour créer un premier point de rotation.

 

-40 centimètres de tresse de 7 KG.

 

-Emerillon baril pour créer un deuxième point de rotation.

 

-40 centimètres de crinelle 

 

-Agrafe à hameçon.

 

-Hameçon double à très longue hampe POINTUE dégrafable permettant de locher le vif dans l'eau.

 

Ces hameçons que je possède depuis ma jeunesse sont devenus quasiment introuvables alors qu'il sont extrèmement pratiques et efficaces puisqu'ils permettent de locher le vif en le laissant dans l'eau.

 

 

Mon stock s'épuise et vieillit (Il n'y a pas que lui !) et j'ai eu toutes les peines du monde à retrouver ce modèle.

 

Bien sûr, on trouve l'équivalent mais le bout est arrondi et il faut le limer jusqu'à obtenir une pointe qui n'est jamais aussi bien acérée qu'à l'origine.  Ils sont fabriqués par MUSTAD et, pour l'instant, je ne les ai trouvés qu'aux enchères au Canada.

 

Sincèrement, je vous recommande ce montage sur fond propre.

 

J' affirme qu'il est d'une efficacité redoutable à fond et, sur un coup riche en carnassiers, avec gros, moyens ou petits vifs, ce qui est l'avantage car il suffit de changer l'hameçon, il y a beaucoup de départs...à condition de réussir à prendre les vifs !

   

SI VOUS CONNAISSEZ MIEUX, FAITES-LE MOI SAVOIR !

Tag(s) : #techniques et matériel pour la PËCHE AU VIF

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :