CONFIRMATION A MON JEUNE CONFRERE. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Je confirme, sur ce site, à mon très jeune confrère passionné, rencontré aujourd'hui sur les rives de la Baïse à Nérac, que le poisson rouge peut parfaitement être utilisé comme vif.

 

Ne peuvent pas être utilisées:

 

-Les espèces soumises à fermeture et à taille légale de capture comme le brochet, la truite...etc,

 

Attention, la perche commune est sortie de cette liste et peut être utilisée, quelle que soit sa taille.

 

-Les espèces susceptibles de créer un désordre biologique comme le poisson-chat, la perche arc-en-ciel (Pour toi et moi, pêcheurs du Sud-Ouest, le calico-bass)...etc.

 

-Les espèces protégées pour la reconstitution des frayères comme la vandoise, la bouvière... etc.

Tu peux les pêcher, les garder dans ta bourriche et les emmener mais pas les mettre au vif. C'est bizarre mais c'est comme ça !

 

Par contre, le poisson rouge peut être utilisé comme vif.

 

Ton garde adoré peut t'opposer un autre argument:

 

"Il est interdit d'introduire une espèce nouvelle sans autorisation".

 

MAIS le poisson rouge est un carassin, peu représenté mais tout de même présent dans la Baïse.

 

S'il revient à la charge, prend ses coordonnées et communique-les moi. Je me chargerai de lui remettre les oreilles dans le sens du vent.

 

Dors bien tout de même et à demain.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

 

Le traditionnel bocal contenant un poisson solitaire est interdit en Suisse car il ne permet pas d'assurer le bien-être de ce poisson qui peut atteindre une taille de plus de 30 cm à l'âge adulte.

 

 

Tag(s) : #Correspondance

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :