LE DETECTEUR DE TOUCHES DERNIER CRI. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

FOU
DE
PECHE

PLACER LA SOURIS SUR LE CADRE PUIS L'ENLEVER

 

Code sur http://mytesting.over-blog.com

FOURNISSEUR      Aucun

PRIX DE VENTE     0 Euro

 

Peut-il y avoir moins cher ?

 

Voici un détecteur de touches qui, d'une part, ne vous coûtera rien et, d'autre part, vous rendra plus de services que les petits engins ultra-sophistiqués.

 

Il s'agit d'un simple petit bricolage qui vous prendra à peine quelques minutes avec, pour tout matériel, un rilsan, un emboût de ligne et de la colle.

 

 

Ne riez pas, il y a beaucoup d'avantages !

 

-Le fil de la bobine reste tendu et ne se dévide pas.

-La touche plie le rilsan sans à-coups et libère le fil qui peut glisser dans les anneaux.

-Comble de la sophistication, il est REGLABLE.

 

Selon la position donnée au rilsan, le déclenchement varie selon les poids de tirée. Tout ceci a été mesuré avec des plombs Catherine fixés sur le fil, après la pointe du scion.

 

-Ainsi, tourné vers l'arrière, le mécanisme se déclenche à 60 grammmes.

 

-En position perpendiculaire, le mécanisme se déclenche à 40 grammmes.

 

-En position légèrement avancé, le mécanisme se déclenche à 30 grammes, ce qui est minime, comparé à la puissance de traction d'un brochet au moment de l'attaque.

 

 

TEST avec les plombs Catherine

 

Celui de droite est un plomb de 40 grammes alors que celui de gauche est un plomb de 30 grammes

 

 

 

Avec un plomb Catherine de 40 grammes, le mécanisme est photographié alors qu'il est en mouvement pour lacher.

 

 

Fin du mouvement mais vous pouvez remarquer que le fil du moulinet n'a subi auncune boucle et qu'il est resté parfaitement en ligne.

 

Ainsi, aussi naïf que paraisse ce système, tous les inconvénients de l'anse de panier ouverte sont éliminés.

-Fil se dévidant.

-Fil accrochant des brins d'herbe.

-Fil faisant des perruques.

 

Seul inconvénient, il ne vous tape pas sur l'épaule lorsqu'il y a une touche mais personne ne vous empêche de fixer une clochette sur le bras pour être prévenu.

 

Maintenant, évidemment, vous faites ce que vous voulez, surtout si le bruit aigu des détecteurs soniques ne vous gêne pas.

 

Après tout, ce n'est pas moi qui paye.

 

Seule précaution, ne vous mettez pas proche de moi avec vos engins de torture auditive.

 

Je ne supporte pas ce bruit métallique et cela me rend mauvais lorsqu'on me triture les tympans.   

Tag(s) : #Trucs et astuces de pêcheurs

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :