"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

 

1er au 8 octobre 2017 

 8.481 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.336.919 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

21.534.030   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 08:37

Puisque nous le faisons avec le chènevis, il n'y a pas de raison de ne pas le faire avec le maïs et voici pourquoi.

-L'eau, dans notre région est à 13-14 degrés en surface.

-Le poisson est descendu et ne monte à proximité de la surface que par grand soleil et il n'y reste pas longtemps.

-En Marne, sa profondeur d'évolution, hors conditions de pêche, est comprise entre 3 et 4 mètres.

-Par voie de conséquence, considérant la configuration de cette rivière et les conditions d'eau basse actuelle, le bord est un désert.

Bien entendu, je n'écris par cela au hasard.

J'ai beaucoup échosondé hier après-midi, pendant plusieurs heures en compagnie de ma femme et nous avons pu faire des relevés de température, de courant, de profondeur et de concentration de poissons.

Une chose est certaine, l'époque bénie du chènevis est terminée mais le maïs reste roi avec l'avantage d'attirer la convoitise de beaucoup de cyprinidés.

Alors pourquoi ne pas fabriquer des pains qui fixeront les poissons sur un coup de façon plus durable que la poignée jetée à la volée en début de partie ?

FABRICATION TRES RAPIDE.

 

-Une boite de maïs cuit dans une casserole.

 

 

Ajouter 10 morceaux de sucre en morceaux. 

 

 

Puis de la gaude de maïs.

 

VOTRE MELANGE DOIT ETRE A PEINE HUMIDIFIE.

 

Parfois, l'eau contenue dans la boite de maïs est suffisante.

 

Sinon, dites-vous bien que:

 

-Plus il y aura de sucre, plus le pain sera dur.

 

-Plus il y aura d'eau, plus la cuisson sera longue.

 

 

Maintenant, faites cuire à feu TRES doux jusqu'à ce que le mélange commence à coller à la casserole.

 

A ce moment-la, c'est le signe que le sucre humidifié s'est transformé en caramel qui, en refroidissant, donnera un gâteau de très dur à tendre, selon la quantité de sucre.

 

Avec 10 carrés, j'obtiens un caramel blanc, de dureté moyenne en refroidissant.

 

Arrêtez la cuisson et versez le mélange sur une planche en le compressant bien puis laissez refroidir. 

 

Si, comme moi, vous possédez une batterie de cuisine, laissez refroidir le mélange dans la casserole, en ayant soin, avant compression, de le décoller des parois avant qu'il ne soit refroidi.

 

Sinon, vous devrez prende le marteau et le burin.

 

Ce n'est pas comme le chènevis.

 

Vous pouvez utiliser le matériel familial puis laissez tremper votre casserole en fin de fabrication. Il ne restera pas d'odeur.

commentaires

avanzini 05/10/2015 17:06

André dans tes photos de fabrication de pain de Maïs les 2 bouteilles dons j'aperçois les étiquettes j'ose espérer que se n'est pas pour les poissons ??

André Marini 05/10/2015 19:42

Et tu me parles de bouteilles avec la rincée que je viens de prendre ? Ouille, ouille, ouille, il en est tombé un paquet. Dommage, ça commençait bien. De beaux gardons et un brochet en arrivant puis plus rien. Alors je me suis rattrapé sur les bouteilles que j'avais amenées parce maintenant que j'ai une prothèse en ferraille dans la jambe, je crains l'eau. J'ai peur qu'elle rouille.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -