LES AMORCES: L'utilisation du miel comme additif ou conservateur. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Grâce à ses composants multiples, le miel possède des vertus incontestables qui en font un complément de première importance pour le pêcheur.

 

En cette période où l'eau s'est considérablement refroidie, l'amorce et les esches recherchées et préférées doivent être sucrées ou huileuses.

 

Le miel est sucré mais il est composé de sucres facilement assimilables comme le fructose et le glucose ainsi que de dextrines mais de très peu de saccharose.

 

Il faut savoir qu'un organisme qui ingère du saccharose (C12 H22 O11) le transforme en glucose (C6 H12 O6) pour l'assimiler.

 

Le sucre blanc industriel se compose principalement de saccharose, moins facilement ingérable. C'est dire l'importance du miel.

 

Riche en sels minéraux : phosphore, calcium, fer, magnésium, potassium et en  vitamines, il facilite la digestion des autres aliments et la rétention bénéfique du calcium et du magnésium.


On y trouve également des traces de résines, de pollen, d'albumine ainsi qu'une multitude de composés aromatiques en fonction des essences florales dont il est issu.


Sa couleur, variant du jaune au marron en passant par le rouge, dépend de la nature des fleurs butinées.

De plus, il se marie avec bonheur avec de nombreuses épices: gingembre, cannelle, cumin, poivre, anis.

 

 

En incorporer à l'amorce est un plus de premier ordre. Si son intérêt diminue en période estivale, la période automnale est le moment privilégié pour l'utiliser.

 

Pour ma part, il y a déjà quelques temps que je l'utilise avec bonheur, sachant que c'est sans doute le meilleur additif qui soit.

 

Destiné en priorité aux amorces lourdes de fond et dans la mesure où j'ai simplifié la mienne, voici ce qu'elle donne depuis que l'eau est à 12 degrés.

 

-1 part de chènevis grillé moulu.

-1/2 part d'épicéine

-1/2 part de PV1

 

Je la colle avec du miel liquide ou semi-liquide, donc en quantité suffisante pour obtenir une pâte collante et c'est seulement en fin de préparation que je l'humidifie jusqu'à obtenir la consistance souhaitée.

 

Rien ni personne n'empêche d'ajouter une épice. Même si je n'y crois plus trop en ce moment, c'est tout de même à essayer.

 

On peut aussi enrichir la 3000 Sensas avec du miel.

 

 

Ou l'amorce Charlot.

 

Ce sont mes deux amorces préférées du commerce. Je me procure l'amorce Charlot chez Décathlon.

 

Mais ce n'est pas la seule utilisation du miel.

Grâce à sa haute concentration en sucres, sa richesse en diastases et en essences aromatiques, le miel possède UN HAUT POUVOIR ANTISEPTIQUE.

 

Il contient un facteur antibiotique rare, l'inhibine, qui est le principal responsable de son activité anti-microbienne.

 

A ce titre, je l'utilise pour conserver pendant longtemps, chènevis cuit et maïs.

 

Pour cela, dans des pots à confiture, placer le chènevis ou le maïs bien égouttés, recouvrez d'une fine particule de miel dur et refermer hermétiquement le couvercle. Seule précaution, la couche de miel, même très fine, doit recouvir intégralement le produit.

 

Vous pourrez ainsi conserver vos esches en parfait état pendant des mois, à condition de ne les déboucher que pour les utiliser.

 

De la même façon, je réutilise d'un jour sur l'autre mon amorce du moment qu'elle en contient mais dans ce cas la conservation est moins longue puisqu' elle n'est pas bouchée hermétiquement.

Tag(s) : #las additifs pour la pêche au coup.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :