"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

VISITEURS EN LIGNE 

 

           Hier

 1.640 Visiteurs

Record absolu 

 

  1er et 24 juillet 2017

 32.140 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.232.408 Visiteurs

   

TOTAL ARTICLES LUS 

20.046.560   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 10:17

 

 

J'ai pris, d'une part, un fluorocarbone SEAGUAR de 33 centièmes.

GRMAX01X30                         0.330 mm                     8.16 kg

 

D'autre part, j'ai pris 3 fils de fluorocarbone SEAGUAR de 11 centièmes chacun.

GRMAX7X30                           0.115 mm                    1.59 kg X 3 =     4,77 kg

 

A priori, il n'y a pas photo à diamètre équivalent, entre 8,16 Kg et 4,77 Kg donc il ne reste plus qu'à se précipiter sur le 33 centièmes qui pourrait servir à remorquer un train de péniches. 

POURTANT:

 

J'ai tressé en tresse serrée les 3 brins de 11 centièmes et je me suis livré à quelques essais.

 

ESSAI DE RUPTURE

 

1) Le 33 centièmes.

 

Le 33 centièmes, malgré ce qui est annoncé à 8,16 kg, casse à 5,2 kg au noeud.

 

Il m'a fallu de la patience pour ajouter poids mort après poids mort mais je voulais en avoir le coeur net.

 

En phase de combat, avec les à-coups, je pense que c'est encore moins.

 

2) Les 3 brins de 11 centièmes.

 

JE LES AI TRESSES EN TRESSE SERREE avant de me livrer à la même expérience.

 

La tresse  de flurocarbone de 3 fois 11 centièmes, soit un diamètre équivalent, devrait casser à 4,77 kg mais casse à 5,6 kg et, chose surprenante, ce n'est pas au noeud.

 

ESSAI D'ERAILLEMENT

 

Là, je n'y suis pas allé par quatre chemins et comme terrain de jeu, j'ai pris un angle de mur en ciment sur lequel j'ai délimité une longueur de 50 centimètres et j'ai successivement frotté les fils sur l'angle en essayant d'avoir toujours la même force.

 

1) Le monofilament de 33 centièmes

 

 

Il casse au 3ème passage après avoir beaucoup souffert, presque autant que mes doigts.

 

2) Trois fils de 11 centièmes, non tressés et simplement tenus à la main.

 

 

Ils cassent l'un après l'autre pour se détacher au 2ème passage.

 

A ce moment, la différence initiale donnée par le fabricant est vérifiée, chaque fil de 11 centièmes se débrouillant comme il peut.

 

3) Trois fils de 11 centièmes en tresse serrée

 

 

 La tresse casse complètement au 8ème passage, soit un gain de résistance à l'abrasion de 150 pour cent.

 

Et bien maintenant il faut tenter de trouver une explication à cette

différence ! 

En fait, la tresse solidarise les trois fils qui sont sollicités tour à tour puisqu'elle tourne lorsqu'on la frotte alors que lorsque l'éraillement débute, il s'accélère sur le monofilament.

 

Ainsi, lorsque j'ai frotté le monofilament, il s'est un peu éraillé au deuxième passage pour être achevé au troisième alors que la tresse a commencé à souffrir au troisième passage mais la rupture ne s'est pas accélérée et l'usure du fil a été constante.

 

Pour être franc, je le savais depuis longtemps puisque lorsque j'étais moufflet et que je pêchais le chevesne à la volante, au doryphore et à genoux à l'avant du bateau sur le LOT, je tressais trois brins de raphia que j'attachais en bout de canne pour maîtriser les très gros qui se prélassaient sous les arbres penchés.   

COMMENT FAIRE LA TRESSE

 

 

Coincer les trois fils AU-DESSUS du noeud dans un étau. 

Puis l'on tresse, plus ou moins serré, selon ses besoins.

 

Ceci consiste à faire passer ALTERNATIVEMENT le fil de gauche puis le fil de droite SUR le fil du milieu, restant bien entendu que, à l'évidence, ce ne sera jamais le même fil. 

 

Voici une tresse de gaucher, ce que je suis, partant donc du fil de gauche que je passe sur celui du milieu puis ensuite c'est celui de droite que je passe sur celui du milieu.

 

A partir du 4ème passage, nous sommes revenus à la même combinaison qu'au 1er passage mais à droite au lieu du départ à gauche et ainsi de suite. 

Voici une tresse de cheveux terminée, telle que l'applique nos dames.

 

Alors, si vous ne savez pas comment faire, demandez à nos lectrices, à votre femme, votre soeur, votre fille. 

 

Et comme vous avez été sages et inspirés d'aller jusqu'au bout de l'article, voici une confection de charme.

 

Quand les tresse sont faites, voici ce qui se passe ensuite.

 

Ce fichier s'ouvre avec le mot de passe communiqué aux membres du Conseil d'administration.

 

AMES SENSIBLES, S'ABSTENIR.

 

Lorsqu'il est téléchargé, cliquer AVEC LE BOUTON DROIT et indiquer:

"ouvrir avec"

"aperçu des images et des télécopies windows" pour l'animer.

Normal que je vous fasse ce petit cadeau aujourd'hui puisque c'est la Saint André.

commentaires

ray 30/11/2015 11:47

Bonne fête, DD, continue longtemps à nous intéresser.
La ''résistance temps'' n'est pas identique à l'air et sous l'eau les molécules d'H2O faisant office de lubrifiant.

André MARINI 30/11/2015 12:02

Bon, je vais essayer en me baignant cet apm.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -