LE FERRAGE A LA PLOMBEE COULISSANTE. Une petite précision. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Concernant le détecteur de touches artisanal et très bon marché, il existe bien entendu d'autres possibilités, notamment avec un fil de cuivre ou de fer très fin qui remplace le rilsan et remplit la même fonction.

 

C'est ce que me fait remarquer avec juste raison un lecteur assidu.

 

Avant d'imaginer ce petit gadget, j'utilisais le fil de fer qui reste après que l'on ait brulé du rafia armé qui sert à attacher les plantes grimpantes. Ce fil de fer est extrêmement fin et plie à la moindre traction.

 

Mais le rilsan offre une autre possibilité.

 

 

Rien ni personne ne vous empêche de fixer un grelot sur le rilsan pour être prévenu lorsqu'après avoir lâché le fil à la touche, il reprendra sa position initiale.

 

Je le fais souvent lorsque, parallèlement, je pêche au coup pour prendre les vifs, et croyez-moi, je l'entends parfaitement.

 

Tel que le fil est positionné sur la photo, il n'y a aucun risque d'accrochage ou de noeud, que ce soit avec le rilsan seul ou avec le rilsan surmonté d'un grelot.

Tag(s) : #techniques et matériel pour la PËCHE AU VIF

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :