"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

 

1er au 8 octobre 2017 

 8.481 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.336.919 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

21.534.030   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 19:18

Concernant le détecteur de touches artisanal et très bon marché, il existe bien entendu d'autres possibilités, notamment avec un fil de cuivre ou de fer très fin qui remplace le rilsan et remplit la même fonction.

 

C'est ce que me fait remarquer avec juste raison un lecteur assidu.

 

Avant d'imaginer ce petit gadget, j'utilisais le fil de fer qui reste après que l'on ait brulé du rafia armé qui sert à attacher les plantes grimpantes. Ce fil de fer est extrêmement fin et plie à la moindre traction.

 

Mais le rilsan offre une autre possibilité.

 

 

Rien ni personne ne vous empêche de fixer un grelot sur le rilsan pour être prévenu lorsqu'après avoir lâché le fil à la touche, il reprendra sa position initiale.

 

Je le fais souvent lorsque, parallèlement, je pêche au coup pour prendre les vifs, et croyez-moi, je l'entends parfaitement.

 

Tel que le fil est positionné sur la photo, il n'y a aucun risque d'accrochage ou de noeud, que ce soit avec le rilsan seul ou avec le rilsan surmonté d'un grelot.

commentaires

denigot 09/03/2016 16:43

bonjour andre
au sujet du detecteur ,plutot que de coller l'embout de ligne j'ai enfilé une gaine thermoretractable sur le rilsan puis remùis dans la gaine le bout du rilsan en laissant une boucle ensuite j'ai chauffe le thermo pour fixer et coupé l'extremite de la boucle
pour etre similaire à l'embout collé
c'est sur un bon dessin serait mieux que mon explication

André MARINI 09/03/2016 20:27

Bonjour,
Moi aussi, j'ai simplifié mais envoie-moi ton dessin sur mon adresse marini.andr@orange.fr ou lepecheur77@orange.fr
A bientôt

boulette59 16/11/2015 06:49

je vais esaiyer andre je te dirai quoi

André MARINI 16/11/2015 08:08

OK Boulette, j'attends de tes nouvelles.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -