"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

VISITEURS EN LIGNE 

 

           Hier

 1.301 Visiteurs  

 

  1er et 21 juillet 2017

 27.584 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.227.852 Visiteurs

   

TOTAL ARTICLES LUS 

19.881.570   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 09:04

 

En préambule, on peut dire que le fluororcarbone ne se justifie que comme bas de ligne. En tout cas, c'est comme ça que je vois les choses.

 

Etant plus cher que le nylon, il n'y a pas lieu d'investir mais, comme toujours, chacun fait ce qu'il veut.

 

QUE DEMANDE-T-ON A UN BAS DE LIGNE EN FLUOROCARBONE ?

 

VISIBILITE réduite, voire nulle, SOUPLESSE pour ne pas perturber la nage d'un leurre ou la prise d'un vif, RESISTANCE aux noeuds et à l'abrasion.

 

VISIBILITE

 

Si l'indice de réfraction de l'eau entre 0 et 20 degrés centigrades est de 1,33 celle du polyfluorure de vinylidène ou fluorocarbone est de 1,42.

 

Il y a, certes, un gain important par rapport aux autres matériaux utilisés comme le nylon, la tresse, l'acier ... mais si la différence entre 1,42 et 1,33 le rend très discret, il ne le rend pas invisible pour autant.

 

Pourtant, l'invisibilité totale est possible, l'astuce étant une question de couleur que vous comprendrez avec ce croquis.

 

 

Le prisme figure l'eau et l'on voit que le rayon est de moins en moins dévié lorsqu'on se rapproche du rouge, l'indice de réfraction égal étant représenté par une ligne droite.

 

Souvenez-vous que lorsque l'on plonge un baton dans l'eau, il semble brisé. C'est le résultat de la différence qui existe entre l'indice de réfraction de l'air et celui de l'eau.

 

 

C'est ainsi ! L'indice de réfraction du rose est égal à celui de l'eau. DONC:

Pour qu'un fil soit invisible dans l'eau, il faut qu'il soit ROSE.

 

Rassurez-vous, je n'ai rien inventé et certains concepteurs ont déjà traduit ces données en réalisations. 

 

FLUOROCARBONE 100% INVISIBLE - SPÉCIAL BAS DE LIGNE
• La couleur rose est la première couleur à disparaitre dans l'eau.
• Discrétion totale et haute résistance à l'abrasion.
• Réalisation de bas de ligne discrets et solides pour le brochet ou la pêche au gros.

 

SOUPLESSE

 

Notre fluorocarbone n'est pas réputé pour sa souplesse mais plutôt pour une certaine rigidité, ce qui gêne l'évolution d'un leurre ou d'un vif.

 

En effet, commercialisé en monofilament par beaucoup de marques, il trahit la publicité qui l'entoure.

 

Raide, fragile aux noeuds, il n' a pas tout pour plaire mais il existe

 

l' hyperfluorocarbone

 

qui, grâce une technologie particulière, obtient une souplesse inégalée.

 

Grâce à trois extrusions successives de fluoro, il peut acquérir une souplesse accrue, c'est le cas du FLORO CASTING. 

 

L'extrusion est un procédé de fabrication par lequel un matériau compressé est contraint de traverser une filière ayant la section de la pièce à obtenir. On forme en continu un produit long.

 

 

Le Fluorohybrid Pro est obtenu grâce à la technologie de double extrusion en ligne 100% PVDF premium + copolymer (2CXP).

 

Un copolymère est issu de la copolymérisation d'au moins deux types de matériaux, chimiquement différents. 

 

Le FHP est donc un hybride fluorocarbone/ copolymer qui possède tous les avantages du fluorocarbone sans en avoir les inconvénients.

RESISTANCE

 

Là encore, nous sommes sous le coup des annonces publicitaires qui vantent les mérites de tel ou tel produit mais, en action de pêche, la prise d'un brochet se traduit souvent par la coupure du fluorocarbone.

 

Pourtant, au monofilamant classique, on peut substituer un produit de réputation mondiale, non démentie par tous les utilisateurs.

 

Deux monofilaments exclusifs en fluorocarbone dans une technologie double structure créent la combinaison parfaite de la force et de la flexibilité.  

 

 

Les bas de lignes en fluorocarbone coulent plus facilement sans traitement car ils sont plus lourds que le nylon. Ils disposent, grâce à ce procédé de fabrication, d'une résistance à la rupture supérieure pour un diamètre équivalent.

 

En utilisant des noeuds standards, ils conserveront 100% de leur force dans l'eau au cours du temps. 

 

EN CONCLUSION

 

Il ne vous aura pas échappé, qu'attachées à leur brevet, aucune des marques ne vous propose un produit qui allie les trois qualités d'invisibilité, de souplesse et de résistance à l'abrasion.

 

Il vous faudra donc choisir.

 

Personnellement, je conseille la marque Seaguar qui a l'avantage de ne pas "truquer" ses informations. Elles sont d'ailleurs mondialement reconnues. 

commentaires

Pierre Flabbée 26/11/2015 14:02

Très intéressant, comme toujours!
Juste une petite remarque: pour les carpistes, les principales qualités d'un bas de ligne fluoro sont sa raideur (éviter les emmêlements) et sa densité (plaquage sur le fond). Mais la raideur peut rendre nécessaire une articulation de l'hameçon ou du cheveu.

André MARINI 26/11/2015 20:44

Bien reçu, Pierre.
Bien entendu, je n'ai parlé du fluoro comme bas de ligne pour le vif ou le leurre mais il est bien évident que pour les cyprinidés, on ne peut pas nier ses avantages.

Bourdon Gilles 26/11/2015 12:36

Bonjour,
Quel article !
Clair, net, précis, documenté et argumenté.
Depuis quelques temps, vous nous offrez ce genre d'écrit avec toujours des références. J'apprécie que dans vos arguments, vous renvoyiez au site marchand. C'est à la fois une démonstration d'objectivité et de références très précises.
Comme vous le soulignez assez souvent, ce n'est pas de la publicité mais une simplification pour nous dans l'hypothèse où nous suivrions vos conseils toujours très avisés.
Je suis personnellement stupéfait et...satisfait, en espérant ne pas vous froisser, d'une telle qualité !
Très sincèrement, au nom des pêcheurs que je représente, je vous adresse toute ma gratitude.
Merci et cordialement.

André MARINI 26/11/2015 21:14

Oh, cher ami, vous ne me froissez pas, bien au contraire.
Il est vrai qu'un article de ce type doit être étayé de références.
Sinon, si c'est "je pense" "je crois" "peut-être que" ce n'est plus un article dans lequel je découvre autant que mes sympathiques lecteurs.
A mon tour d'espérer ne pas vous froisser. Quels pêcheurs représentez-vous ?
Ceci m'intéresse forcément au plus haut point.
Si vous acceptez de me répondre, faites-le par la formule "contact" ainsi le message arrivera dans ma boite mail.
Je vous en remercie à l'avance.
Cordialement.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -