LA VANDOISE: MORPHOLOGIE, MODE DE VIE, LIMITATIONS. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

 

La vandoise est une espèce de poissons d'Europe.

 

Elle a été introduite en Irlande pour servir de vif mais ELLE EST INTERDITE COMME TEL EN FRANCE

 

C'est une espèce qui ne semble pas avoir été élevée ou introduite et qui fait partie de notre faune aquatique originelle. 

La vandoise peut, dans des conditions favorables de PH compris entre 6 et 8, atteindre 40 centimètres de longueur pour un poids de 1 Kg, 

 

Elle se repoduit au printemps, en mars-avril.

 

Elle évolue en général en eaux claires, près de la surface et se nourrit d' insectes et de vers ou plus rarement de végétaux, ce qui explique que sa bouche soit nettement tournée vers le haut.

 

Cette caractéristique particulièrement marquée permet de la distinguer de la grosse ablette ou du chevesne.   

La vandoise ou DARD est un poisson élancé souvent confondu avec l’ablette, mais dont la courte nageoire anale ne présente que 7 à 9 rayons, tandis que cette dernière espèce en possède 17 à 22.

La mâchoire supérieure est légèrement saillante, tandis que la bouche n’est pas renversée comme chez l’ablette.

Il est également possible de la confondre avec un gardon ou un chevesne de petite taille, bien que ces espèces soient légèrement plus trapues.

La nageoire anale du chevesne est convexe, tandis que celle de la vandoise est concave.

Les écailles sont plus petites par rapport au gardon, généralement de 47 à 53 le long de la ligne latérale contre 42 à 45 chez le gardon.

ATTENTION

 

Ce poisson fait l'objet d'une protection particulière pour la reconstitution des frayères et est classé parmi les espèces soumises à réglementation.

 

A ce titre, il PEUT être pêché et l'on peut en GARDER une pleine bourriche pour les emmener mais IL NE PEUT PAS ÊTRE UTILISE COMME VIF.

 

VOIR LE TEXTE LEGIFRANCE EN CLIQUANT SUR LE LIEN CI-DESSOUS.

 

Arrêté du 8 décembre 1988 fixant la liste des espèces de poissons protégées sur l'ensemble du territoire national.

Voici un specimen de 1 Kg environ, pris à l'asticot et que, dans un premier temps, nous avons pris pour une vandoise, les gros specimens étant fréquents cette année dans le Grand Morin.

 

CLIQUER SUR LA PHOTO POUR L'AVOIR EN PLEINE PAGE.


Petite image

Photo Eric

 

Et pourtant, mais ceci nous a échappé, la queue est bien arrondie. Il s'agit donc d'un chevesne.

Tag(s) : #Faune halieutique d'ici ou d'ailleurs

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :