"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

 

Actuellement en ligne

 

1er au 17 septembre 

 21.035 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.315.060 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

21.216.040   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 08:12

Fléau de nos étangs et parfois de nos rivières, le poisson-chat possède toutes les ruses pour échapper à l'éradication.

 

Rien ne lui résiste. Il touche à toutes les esches, les vifs, détruit les alevins et les jeunes poissons et se reproduit à grande vitesse.

 

Comble de bonheur, il est orné de trois piquants venimeux qui ne permettent même pas de le prendre à mains nues sous peine de s'infliger des piqûres cuisantes et a l'habitude d'avaler bien au fond de son énorme gueule.

SE DEBARRASSER DU POISSON-CHAT ?

Il n'y a, bien entendu, pas lieu de le confondre avec le silure.

 

Mais quand on est envahi par cet hôte indésirable, comment s'en débarasser ?

 

Personnellement, je connais trois méthodes qui valent ce qu'elles valent mais sans doute y en a-t-il d'autres que j'ignore et que je ne demande qu'à apprendre.

 

On pourrait ajouter la récupération des alevins lorsqu'ils sont en boule, les nasses à poissons-chats ou, tout simplement, la pêche.

 

1ère méthode, en étang.

 

 Si la configuration le permet, vider l'étang, ramasser tous les poissons-chats et les mettre en tas avec de la chaux vive.

 

C'est ce qui se pratique le plus mais avec tous les inconvénients que l'on connait.

-Certains de ces poissons restent dans les trous d'eau.

-D'autres s'envasent et peuvent rester longtemps avec un minimum d'humidité.

-Tous les autres poissons doivent être épargnés en les épuisant et en les mettant dans des bacs bien ventilés jusqu'à ce que l'étang soit remis en eau.

-Sinon, il faut réempoissoner, pour peu de temps puisque le chat revient vite, soit sorti de sa vase, soit amené sous forme d'oeufs collés aux pattes des canards. 

-Ceci n'est évidemment pas possible en rivière.

 

2ème méthode, en étang et en rivière.

 

Implanter du black-bass qui est son seul prédateur avec le silure mais il faut que la température convienne, qu'il y ait présence d'herbes pour la reproduction et c'est une solution de très longue haleine qui ne détruit d'ailleurs pas les gros specimens.

 

Par contre, pour l'avoir vécu dans des rivières du Sud-Ouest, c'est une méthode très efficace.

 

 

3ème méthode

 

Implanter 1 silure et UN SEUL pour éviter la reproduction,  puisque c'est le seul prédateur du poisson-chat.

 

5ème méthode

 

Implanter 1 silure et UN SEUL.

 

Capturer des poissons-chats que l'on confine, serrés dans un bac de façon à ce qu'il se piquent mutuellement et en meurrent.

 

Broyer les poissons empoisonnés et les déverser dans l'étang. Le silure mangera cette bouillie mais n'en sera pas affecté. Par contre, les chats mangeront les excréments empoisonnés et en mourront.

Publié par André MARINI - dans Trucs et astuces de pêcheurs
commenter cet article

commentaires

aubert franck 05/08/2017 18:57

Bonjours, je souhaiterai savoir où pêcher du chat, j'en est déjà pêcher (et manger) dans ma jeunesse, j'en ai encore le matériel.

PS : pour d'autre qui voudrait en attraper, interdiction de les remettre a l'eau.

André MARINI 02/09/2017 11:54

Dans tous les lacs et étangs à partir de la Loire.
Je ne sais pas d'où tu es mais j'étais à Barbotan dans le Gers et il y en a à foison.

Yann Venot 31/05/2017 13:58

Bonjour Andre, tout d'abord merci beaucoup c'est très intéressant.
Je possède un étang dans lequel je suis envahi par les poissons chats.
Votre méthode concernant l'utilisation de la poudre d'ardoise m'intéresse beaucoup.
Je souhaiterais obtenir quelques détails concernant la mise en œuvre de votre méthode, auriez-vous s'il vous plaît monsieur la gentillesse de bien vouloir prendre contact avec moi

André MARINI 02/06/2017 09:08

Malheureusement, je ne peux plus communiquer cette pratique, même en privé. Je suis assermenté "Free", Enquêteur Environnement Santé publique.

Venot 01/06/2017 09:43

Merci pour votre réponse.
Pouvons prendre contact par mail?
Yann181@hotmail.fr.
Merci

André MARINI 01/06/2017 08:52

Bonjour Yann.
Malheureusement ce site étant lu par certaines "autorités", je ne peux plus y donner suite.
J'ai déjà tronqué l'article en supprimant la partie complémentaire qui introduisait un virus spécifique dans l'ardoise et je ne peux plus le pratiquer par référence au Code de l 'Environnement.
Désolé.

Lou-anne 16/10/2016 19:32

Taille de poisson chat

André MARINI 17/10/2016 18:09

Est-ce une question ?

Sacha 21/09/2016 15:54

Bonjour, peut-on pêcher ce poisson pour le manger (et quelle quantité maximale par pêcheur) ? Cordialement.

André MARINI 27/04/2017 07:36

Certes, c'est l'avis des gastronomes mais pas celui des pêcheurs.
Le poisson-chat envahit les plans d'eau et c'est un hôte pour le moins "encombrant".
De plus, le décrocher de l'hameçon n'est pas une partie de plaisir.
Selon moi, inutile d'en faire l'élevage tant il est répandu dans nos eaux.

Cerisier Frédéric 27/04/2017 01:26

Du point de vue gustatif, le poisson-chat est délicieux ; c'est une chair légèrement filandreuse, longue, elle ressemble un peu à celle de l'anguille ou de la roussette (poisson de mer). Son goût est fin et délicat. Avec de l'ail et du persil, il n'y a rien de meilleur, d'ailleurs je me demande pourquoi on importe du Panga degueulasse du Vietnam alors qu'on pourrait faire de l'élevage en masse et commercialiser du poisson chat. Les Asiatiques sont plus malins que nous...

André MARINI 22/09/2016 08:09

Mangez-en autant que vous pouvez, ça nous débarrassera.

Marie 09/09/2016 13:08

Pourriez vous me dire où je pourrais me procurer de l'ardoise en poudre à un moindre coût, j'ai fait des recherches sur internet mais elle est excessivement chère.
Cordialement

P.S. : j'en ai attrapé pas mal avec une nasse mais étant donné qu'il ne pleut plus depuis plusieurs semaines, l'étang baisse beaucoup et depuis j'ai vraiment du mal alors qu'il y en a encore.

André MARINI 10/09/2016 14:51

Quoi que vous fassiez, vous ne l'éradiquerez pas. Si vous mettez à sec, ils s'envasent et ont besoin de très peu d'humidité pour survivre.
Si vous mettez à sec en épandant de la chaux vive, vous les tuerez mais ils reviendront, les oeufs étant collés aux pattes des canards.
Je sais que l'ardoise que l'on peut se procurer dans le commerce et qui sert à bleuir les hortensias est très chère.
C'est pourquoi je recommande un chantier de réfection de toiture, mais tout dépend évidemment de votre région.
Je ne peux malheureusement pas vous en dire plus mais cherchez tout de même sur internet à "entreprises de démolition" et peut-être serez-vous obligée d'en faire le tour.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -