LES ASTUCES DE LA PECHE AU QUIVER EN CETTE PERIODE. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

C'est sans doute la pêche du moment mais il faut encore attendre que les rivières aient retrouvé un niveau et une couleur normales.

 

Pour moi, mars et avril sont les pleines périodes, bien qu'il s'agisse d'une pêche statique qui s'accorde assez peu avec une température basse.

 

LA POSITION DE LA CANNE.

 

Du fait d'un courant assez soutenu, la canne doit être tenue haute, pointée vers le ciel pour échapper à la force du courant qui obligerait à augmenter le poids du lest.

 

Ceci n'est évidemment possible que si le vent n'est pas trop violent ou si l'on est dans un endroit abrité.

 

Canne ainsi positionnée, il y a moins de fil dans l'eau donc moins de force de courant qui s'exerce dessus..

 

 

La bannière sera tendue aval par le courant et l'on verra parfaitement les touches mais le ventre sera moins important et résistera moins à la tirée du poisson qui relacherait si la résistance était trop grande. 

 

LA TAILLE DE LA CANNE

 

Cest le moment de laisser de côté les 3,30 ou moins au profit de cannes plus longues, notamment les 3,70 et plus, toujours pour la même raison qui consiste à faire échapper le maximum de bannière au courant.

 

Les 3,90 ou les 4,20 sont parfaites et auront, de plus, l'avantage de permettre de mieux maîtriser un gros specimen.

 

LE SENS DE LA CANNE

 

Toujours avec le même souci de diminuer la pression du courant, on doit pêcher AVAL et la bannière ne doit pas être à angle droit par rapport à la rivière.

 

 

LE FEEDER

 

Quel que soit le feeder utilisé, il ne faut pas hésiter pas à monter en grammage et à utiliser un procédé autobloquant.

 

En effet, à l'inverse des pêches d'été où les rivières sont tranquilles, on n'échappera pas à la traction du courant, quels que soient la position, le sens de pêche, la taille de la canne...et le fait, pour le poisson d'avoir à rattraper la bannière, même réduite, avec la pression qui s'exerce dessus, suffira à faire ferrer dans le vide trois fois sur quatre.

 

LA DISTANCE DE PECHE

 

Il est important de pêcher, non pas à la même place parce que notre précision n'est pas suffisante, mais à la même distance et pour cela, on emploie l'astuce suivante:

 

Après le premier lancer qui parait correct, on coince le fil de moulinet, fil sorti, dans l'ergot du tambour.

 

Ainsi nous sommes certains de lancer toujours à la même distance.

 

Tag(s) : #La pêche au quiver et au feeder

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :