BREVETS DEPOSES SOUS LE TITRE: Procédé et composition pour attirer et retenir les poissons. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Lors de la rédaction de cet article, j'avais oublié mes notes prises au moment des essais et, malheureusement, je me suis pris les pieds dans le tapis.
Je sais que ça arrive et que vous ne m'en voudrez pas.
Je le remets donc en première position, revu, corrigé, COMPLETE et en tenant compte des remarques des lecteurs.
Si, dans un premier temps, j'ai constitué mon mélange en tenant compte des brevets des inventeurs, j'ai aussi très vite diminué les quantités jusqu'à ce que les résultats viennent.
Ne vous étonnez donc pas si mes proportions ne correspondent pas aux proportions indiquées dans les brevets.
Merci à vous. C'est ainsi que je comprends ce site, même si, parfois, je suis rappelé à l'ordre.

 

Depuis longtemps, comme l'indique le brevet français FR-A-582 224, on sait que l'ammoniaque et la triméthylamine ont un pouvoir d'appât sur les poissons.

 

La triméthylamine est de l' ammoniaque composée, dérivant de l'ammoniaque simple par la substitution de trois groupes méthyles à trois atomes d'hydrogène.

 

Elle est présente à des niveaux élevés dans le lait des vaches nourries à partir de blé et de soja mais autant utiliser de l'ammoniaque que l'on se procure facilement.

 

Cependant, bien que ces composés aient une action sur les poissons, ils permettent de les attirer mais pas de les retenir de façon efficace. Il fallait donc pousser plus loin de façon à remplir les deux fonctions.

 

Un brevet, déposé le 2 octobre 1986 par le Groupement D'Etudes Et De Recherches Navales (G.E.R.N.) avec, pour inventeurs, Jean-Paul Charbonnier et De Passemar Bernard, est intitulé Procédé et composition pour ATTIRER et RETENIR les poissons.

 

Si je cite cette invention protégée, car brevetée,  c'est parce qu'elle fait intervenir l'acide formique, réputé et très utilisé dans la fabrication des amorces à gardons.

 

Pour le reste, c'est évidemment assez compliqué mais déposé par le Groupement D'Etudes Et De Recherches Navales, ce mélange, peu connu et encore moins utilisé, doit avoir quelques qualités !

Sans prétendre me substituer aux inventeurs, je vais essayer de le décortiquer.

L'invention a pour objet une composition pour attirer et retenir les poissons dans une zone d'un milieu aquatique.
Cette composition comprend un mélange actif constitué par :
1)- au moins un élément actif choisi parmi les monoalkylamines, les dialkylamines, les trialkylamines, les polyamines et leurs oxydes, par exemple les mono, di et triméthylamines,
2)- au moins un élément actif choisi parmi les acides aminés et les amides, par exemple la lysine et/ou l'urée,
3)- éventuellement de l'ammoniaque
4)- un élément actif choisi parmi l'acide chlorhydrique, l'acide bromhydrique, l'acide iodhydrique, l'acide sulfurique, l'acide phosphorique, l'acide formique, l'acide myristique, l'acide lactique, l'acide butyrique, l'acide acétique et l'acide caproïque, à condition que le mélange comprenne de l'ammoniaque lorsque l'élément du premier groupe est une trialkylamine.

Il y a donc 4 groupes de substances que nous reprenons une à une et dans lesquelles j'ai sélectionné un composant.

 

1er groupe: On se procure facilement de l'ammoniaque que l'on sustitue à la triméthylamine.

 

Chez Castorama, tout simplement mais on le trouve dans toutes les grandes surfaces.

 

2ème groupe: La lysine.

 

La lysine est un acide aminé essentiel, c’est-à-dire que le corps ne peut la produire et qu’on doit la puiser dans les aliments et souvenons-nous que, d'intinct, le poisson va vers ce qui lui est nécessaire, d'autant que. comme les humains, son organisme n'en fabrique pas.

 

Elle est concentrée dans les muscles et elle a de nombreuses fonctions biologiques. Elle contribue, entre autres, à la croissance des os, à la formation du collagène et des anticorps, ainsi qu’au métabolisme des glucides.

 

Elle est chimiquement proche de l’arginine, un autre acide aminé, avec lequel elle entre en concurrence dans l’organisme.

 

Une fois isolée, elle se présente sous forme de poudre microcristalline blanche, inodore, légèrement salée, très soluble dans l'eau. Elle est largement utilisée en alimentation animale, notamment dans l’élevage des poulets et des porcs.

 

On se la procure très facilement sur bien des sites internet.

 

3ème groupe: L'ammoniaque sur laquelle on fera l'impasse puisqu'on l'a déjà substituée à la triméthylamine du premier groupe.

 

De plus, elle n'est indispensable au mélange que si celui-ci contient la trialkylamine du premier groupe.

4ème groupe: Les acides

 

Un élément actif choisi parmi l'acide chlorhydrique, l'acide bromhydrique, l'acide iodhydrique, l'acide sulfurique, l'acide phosphorique, l'acide formique, l'acide myristique, l'acide lactique, l'acide butyrique, l'acide acétique et l'acide caproïque,


Là, on choisira l'acide formique, d'une part, parce que l'on connait ses vertus attractives, d'autre part parce que sa maniplulation, sous réserve de quelques précautions, ne présente pas les mêmes dangers que l'acide sulfurique ou l'acide chlorhydrique.

 

On peut aussi envisager l'acide lactique ou l'acide acétique, peu dangereux.

 

On utilise l'acide formique à deux conditions:

- que le mélange comprenne de l'ammoniaque, c'est le cas.

-que l'élément du premier groupe soit une trialkylamine associé à l'ammoniaque.

 

Si je résume:

 

-1er groupe:             Ammoniaque

 

-2ème groupe               Lysine

 

-3ème groupe:       On peut faire l'impasse

 

-4ème groupe:          Acide formique

 

Selon certains spécialistes, ce mélange serait détonnant au sens figuré du terme et aurait le pouvoir d'attirer et de retenir le poisson.

COMPOSITION DU MELANGE ADDITIONNEL EN TERMES DE PROPORTIONS.

 

AMMONIAQUE                     8 grammes

LYSINE                               10 grammes environ (acide aminé essentiel)

ACIDE FORMIQUE               8 grammes

 

AMORCE

 

Bien entendu, ce mélange doit être ajouté à une amorce traditionnelle, sous réserve qu'elle soit absorbante, ce qui est le cas de toutes ou presque.

 

RECAPITULATIF DE L'AMORCE POUR 1 KILO

 

AMORCE COURANTE                                                                   1000 GRAMMES

AMMONIAQUE                                                                                    8 grammes

LYSINE                                                                                               10 grammes environ

ACIDE FORMIQUE                                                                              8 grammes

CONVERSION POUR LES PÊCHEURS QUI SE PROCURENT CERTAINS PRODUITS SOUS FORME LIQUIDE.

Litres
Poids
Millilitre
1 ml.
1 g.
Centilitre
1 cl.
10 g.
Décilitre
1 dl.
100 g.
Litre
1 litre
1000 g.

 

En termes de galénique, selon la pharmacopée européenne, 1 ml correspond à 20 gouttes calibrées dans un compte-gouttes classique en verre surmonté d’une tétine en caoutchouc et 1 goutte doit peser 50 mg.

 

La règle est en fait: 20 gouttes = 1 mL = 1 gramme

 

1 goutte = 50 mg ou 0,05 gramme pour un liquide de densité 1.

La pharmacie galénique, du nom du célèbre médecin grec Galien, est la science et l'art de préparer un principe actif pour le rendre administrable sous une forme qualifiée de galénique.
Comprimé, pilule, sachet, solution injectable, suspension, liposome sont des exemples de formes galéniques.
C'est une science sans laquelle le médicament ne peut exister.

Dans la nomenclature annoncée par les inventeurs, on peut substituer certains composants...pas toujours inoffensifs.

 

Je me suis attaché à sélectionner des produits que l'on trouve facilement et qui peuvent se manipuler avec des précautions élémentaires pour ajouter à l'amorce.

 

Je l'ai faite, testée, notamment au feeder avec, comme esches, soit des pellets percés et remplis d'acide formique, soit des grains de maïs percés d'un seul trou contenant de l'acide formique.

 

On parle souvent des secrets de pêcheurs de concours ?

 

En voici peut-être un mais qui est publié et que je vous conseille.

 

Même si vous y passez un peu de temps, essayez.

 

C'EST DE LA DYNAMITE !

Tag(s) : #Les amorces pour la pêche au coup.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :