COMMENT RENDRE SES PELLETS EXPLOSIFS POUR LES CYPRINIDES. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

J'ai, récemment et pendant plusieurs semaines, correspondu avec un lecteur belge, amateur de concours qui, à ma grande surprise, me demandait quelques conseils...et raflait systématiquement la première place.

 

Le dernier succès concerne la pêche au pellet pour lequel je lui ai donné l'astuce suivante:

 

On utilise des pellets de 14, à la farine de poisson, donc fortement compressés et contenant un peu d'huile qui se délite lentement au contact de l'eau.

 

Il n'est pas conseillé, en cette période où l'eau est encore froide, d'utiliser des pellets très riches en huile qui auraient l'inconvénient d'affoler les poissons par le nuage qui se forme au-dessus, au détriment de l'esche et de l'amorce. 

 

Avec une petite mèche montée sur la perceuse, percer deux ou trois trous.

 

 

Pour obtenir ceci.

 

Attention, il ne faut pas percer jusqu'au coeur du pellet, donc ne pas créer un "tunnel" allant jusqu'au centre mais il faut se limiter à un "cul de sac" avec un seul orifice car vous imaginez bien que l'on va remplir ces trous. 

 

Avec une seringue, remplir les cavités d'ACIDE FORMIQUE, réputé comme étant l'un des meilleurs attractants, aussi bien pour les pellets d'amorçage pour pour ceux qui seront eschés et l'on aura ainsi obtenu de la "dynamite", l'acide formique décuplant la puissance d'attraction de l'esche, d'autant qu'il ne ressortira que lentement.

 

Mais, me dira-t-on, comment se procurer de l'acide formique ?

 

Avec un litre, vous en avez pour longtemps donc

 

-Pas de dépense inutile.

-Pas de détention excessive de produit qui présente quelques inconvénients.

 

Donc, avant de vous en procurer, lisez ceci !

 

Incendie - Explosion

 

 

L'acide formique est un liquide inflammable (point d’éclair en coupelle fermée de 48 °C) dont les vapeurs peuvent for­mer des mélanges explosifs avec l’air.

 

En cas d’incendie, les agents d’extinction préconisés sont le dioxyde de carbone, l'eau pulvérisée, les poudres chi­miques et les mousses spéciales résistant aux alcools.

 

On pourra utiliser l’eau pulvérisée ou sous forme de brouillard pour refroidir les récipients exposés ou ayant été exposés au feu.

 

Les intervenants qualifiés et entraînés seront équipés d’appareils de protection respiratoire isolants autonomes et de combinaisons de protection.

 

Toxicité sur l'homme

 

L’ingestion engendre des lésions caustiques du tube digestif et de possibles complications (sténose digestive, acidose,…).

 

Lors d’inhalation, une atteinte pulmonaire avec œdème et syndrome de réactivité bronchique non spécifique sont possibles.

 

Les projections provoquent des lésions caustiques cutanées, oculaires et respiratoires.

Ce produit, comme beaucoup d'autres, est donc à manipuler avec précaution et à entreposer dans un endroit inaccessible aux enfants mais si vous faites le tour des produits ménagers, combien sont aussi dangereux, voire plus !

Tag(s) : #La pêche à la plombée, à fond

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :