"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

 

Actuellement en ligne

 

1er au 17 septembre 

 21.035 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.315.060 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

21.216.040   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 09:24

J'ai bien précisé, lors des deux articles précédents, que l'amorce intermédiaire entre le pain de chènevis et l'amorce directe composée ainsi...

 

-Chènevis grillé moulu 1 Kg

-Huile de fénugrec 5 centilitres

-Huile de romarin 2 centilitres

-Asticots Ebouillantés

-Acide formique 4 gouttes

-Colle de poisson 200 grammes

 

...avait la propriété d'attirer et de retenir longtemps les gardons sur le coup, tout en précisant qu'aucun cyprinidé n'y restait insensible.

 

Lorsque les gardons sont présents et que les touchent se succèdent sans interruption, tout va bien mais lorsqu'un temps mort arrive, il faut vite changer de canne et monter beaucoup plus gros.

 

Si les gardons sont partis, c'est qu'ils ont été dérangés.

 

Ce peut être un brochet ou un silure, bien sûr mais ce peut être, de façon plus probable, de gros cyprinidés et quand on sait, à l'endroit où je pêche, la taille des "engins" qui peuvent hanter le fond, mieux vaut être prêt à les recevoir.

 

Ce barbeau, qui fait la diagonale de mon épuisette, pèse bien entre 6 et 7 Kg alors du 10 centièmes ne pèserait pas lourd, même si, par prudence, j'ai un petit moulinet de réserve de fil sur ma canne. 

 

Ce poisson est d'ailleurs une vieille connaissance comme cela se produit souvent.

 

On reconnait un "habitué" à l'excroissance de chair qui boursouffle sa lèvre, stigmate d'une ancienne piqure d'hameçon.

 

J'ai aussi remarqué, au fil du temps, que l'hameçon planté et les stigmates étaient toujours du même côté de la bouche.

 

Alors ? Poisson gaucher et poisson droitier ? Pourquoi pas !

 

Publié par André MARINI - dans Recherche d'amorce
commenter cet article

commentaires

lolo 12/05/2016 14:51

Bonjour cher pêcheur, voici en effet une étude sur la notion de droitier/gaucher du black bass :
http://jeb.biologists.org/content/215/14/2390
que j'imagine pourrait être extrapolée à d'autres espèces

André MARINI 30/05/2016 10:23

A ma connaissance, tous les poissons ont la notion gaucher/droitier. J'ai d'ailleurs déjà écrit un article récent à ce sujet.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -