"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

 

1er au 8 octobre 2017 

 8.481 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.336.919 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

21.534.030   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 08:19

Puisque le sandre est actif dans une eau encore haute et fraiche pour la saison, autant en profiter.

 

Pour moi, le passage a lieu vers 17 heures. Avant, rien, après, plus rien mais depuis plusieurs jours et après les pluies, ce sont 4 à 5 touches qui se succèdent à intervalle très rapproché. Il faut donc être prêt à recevoir le poisson.

 

Même s'il ne s'agit pas de calibre comme celui de Paul, le jour de l'ouverture, ce sont tout de même des poissons intéressants qui méritent toutefois de retourner à l'eau. Pour cela, je les pêche donc avec une spécificité de montage de façon à pouvoir les relâcher.

 

 

Il est clair que la simplicité d'un tel montage peut surprendre puisque le mécanisme se limite à deux émerillons barils posés l'un sur l'autre.

 

MAIS

 

-Le bas de ligne peut tourner aussi librement qu'il le veut SANS S'EMMELER et c'est cela le gros avantage.

 

-Le fait qu'il y ait un fil de plombée très long empêche le vif de s'accrocher au fond.

 

-A la touche, le bas de ligne très court sollicite immédiatement le corps de ligne et non pas le fil de plombée, ce qui n'offre pas de résistance, à condition que le corps de ligne lâche tout.

 

-Le sandre attaque le vif par-dessous et redescend, ce qui provoque forcément un mouvement du vif que l'on n'a pas forcément lorsqu'il est au fond.

 

J'ai même supprimé la perle amortisseur entre les deux émerillons; du fait des risques de noeud.

 

J'ai supprimé tous les tubes du fait des noeuds.

 

J'utilise cette méthode depuis maintenant deux ans et les manqués se comptent sur les doigts d'une seule main.

 

Le seul moment où il peut y avoir noeud est si l'on place le fil à la verticale de la pointe du scion.

 

Cette méthode remplace avantageusement TOUS les montages pater-noster, TOUS les montages à fond.

 

Mais il y a une condition à la réusite. Comme je l'ai écrit, la traction s'exerce immédiatement sur le corps de ligne. Celui-ci doit tout lâcher à la tirée et pour cela:

 

-Détecteur de touches ultra-sensible et anse de panier ouverte.

 

 

 

 

L'avantage du triple est que de pouvoir ferrer rapidement et prendre le poisson dans la gueule pour pouvoir le relacher dans de bonnes conditions.

Publié par André MARINI - dans La pêche du sandre
commenter cet article

commentaires

Thierry 14/09/2017 15:35

Bonjour André,
si c'est un secteur avec des brochets aussi, vous garder la même longueur de bdl ? et votre bdl fluoro est remplacé par votre montage tresse+crinelle ou vous utilisez votre montage roulant Brochet sans crinelle (fluoro avec micro emerillon à cahque bout)?

André MARINI 15/09/2017 09:23

Non pas d'émerillon côté hameçon parce que dans ce cas il ne reste pas en ligne avec la crinelle ou le fluoro.

Thierry 15/09/2017 00:56

et pour le brochet en fluoro, vous utilisez votre montage avec trple micro emerillon d'un côté + émerillon coté hameçon?

André MARINI 14/09/2017 20:26

Bonjour,
oui, même montage mais tresse et crinelle boucle dans boucle, sans émerillon entre les deux pour que le vif ne fasse pas des tours.
Encore qu'il m'arrive assez souvent de pêcher le brochet avec du fluoro.
Je tresse trois fils de fluo de 8 centièmes (difficile à trouver) et j'ai remarqué que trois fois 8 est beaucoup plus résistant que 24.

codebore 02/06/2016 12:02

ok merci à vous. rien à voir avec le montage, mais pensez vous qu il y ai une profondeur minimum pour espérer trouver un sandre? (en règle général bien sur).

André MARINI 02/06/2016 20:37

Non, c'est un poisson qui, en général, se tient au fond mais lorsqu'il chasse, il n'hésite pas à monter, même jusqu'en surface.
Au contraire, en décollant le vif du fond, il perçoit mieux les vibrations, surtout si c'est un goujon qui cherche désespérément à regagner le fond.

codebore 02/06/2016 10:51

je me doutais bien qu il y avait un truc qui clochait. mes cannes auront du mal à lancer plus de 60 grammes... j espère que ça suffira. en effet j ai pris l habitude (et donc le matériel) de pêcher le sandre et le brochet avec des cannes légères. en fait votre montage ressemble bcp au celui utilisé par les pêcheurs de silure dite "à la bouée" si je ne m abuse... encore merci!

André MARINI 02/06/2016 11:25

Je pêche le sandre au quiver, donc supportant, en principe, des poids peu conséquents.
Mais je ne pêche jamais très loin du bord et je lance sous main, ce qui a l'avantage de pouvoir plomber un peu plus et de ne jamais s'emmêler (sauf à la pointe du scion) lorsque le montage touche l'eau.

codebore 27/05/2016 11:51

bonjour ami "sorcier"! j ai essayé le weekend dernier ce montage sur un coup du soir en lac... 4 lignes à l eaus des gardons lochés par l epaule, deux départs en 3h30 dont un très franc... deux ferrages manqués... c'est a ni rien comprendre. je devais être maudit ce jour là. J avais + de 3m de fil de plombée et un plomb de 60 g c est peut être un problème, mais je devais envoyé a 30 m du bord pour pécher après de gros herbiers. mais je pense que je lors de mon ferrage j étais au contact du poisson mais que ma ligne devait être tendue par les herbes créant ainsi un "ventre"...

André MARINI 29/05/2016 07:42

Bonjour,
Lors du départ, le plomb qui reste en place donne toujours l'impression que le poisson s'éloigne de nous alors qu'il peut, au contraire, se rapprocher.
Dans ce cas, avec 30 grammes, la ferrée s'exerce d'abord sur le plomb qui amortit celle du poisson.
Ce que je conseille est la plombée perdue, très lourde et qui ne bougera pas ou très peu.
J'attache les miennes avec du 12/100, ce qui permet de supporter une ferrée assez conséquente, en tout cas suffisante pour piquer le poisson avant de casser.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -