"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

 

Actuellement en ligne

 

1er au 17 septembre 

 21.035 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.315.060 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

21.216.040   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 16:45

 

©A-M©  Article 1 protégé par copyright

 

Ce thème, en deux articles, aboutira à la réalisation d'un leurre protégé par brevet.

 

TOUTE UTILISATION A DES FINS COMMERCIALES EST DONC INTERDITE.

 

La fabrication artisanale du leurre et l'utilisation des produits qui l'accompagnent sont exclusivement réservées aux lecteurs de ce site.

RECHERCHES ET DOCUMENTATION

La notion de stress est importante chez les poissons car elle aboutit à la libération immédiate d'hormones sécrétées par les glandes surrénales composées de glandes médullosurrénales et corticosurrénales qui répondent à des signaux endocriniens et non à des messages nerveux.

 

On comprend alors que cette libération soit perceptible par l'entourage qui capte ces hormones et apporte une réponse comportementale immédiate.

 

A)- NOTION ET CONSEQUENCES DE STRESS LENT.

 

Phénomène se produisant lors de perturbations imprévisibles de l’environnement qui n’appartient pas à la valence écologique des espèces.

( Pollutions, variations trop importantes des paramètres physico-chimiques de l’eau, hausse des nitrites, nitrates,...)

 

En milieu naturel, les poissons possèdent des moyens d’anticiper ce stress par la plasticité phénotypique qui entraine la libération d’acétylcholine par les neurones du système nerveux sympathique, la libération de sérotonine par les neurones innervant le tissu chromaffine, un changement de la chimie sanguine et une augmentation de la concentration en catécholamines (dopamine, noradrénaline et adrénaline) synthétisées et sécrétées par le tissu chromaffine de la médullosurrénale.

 

En 1998, une expérience menée par Ryan Gregory et M. Wood, consistait à injecter un stresseur chronique à des poissons.

 

Les sujets ayant subi l'injection ont présenté un taux de croissance plus bas que celui des poissons contrôles, un taux de mortalité de 45% chez les poissons stressés alors qu’aucun individu du groupe contrôle n’était mort et n'avait manifesté de perte significative de l’appétit.

 

B)- NOTION ET CONSEQUENCES DE STRESS BRUTAL.

 

Travaux de Crosby (2007), Brydges , Francis-Floyd (2009), Pasnik (2010) et Pizzinat (2012).

En conclusion de leurs travaux:

" L’extraction du milieu aquatique est considérée comme le stress le plus intense que peut subir un poisson."

1)- REACTION DES POISSONS GREGAIRES A LA PERCEPTION DES HORMONES DE STRESS.

 

Les poissons grégaires réagissent instantanément par la fuite.

 

Prenons l'exemple d'un gardon piqué, sorti de l'eau, décroché puis remis à l'eau.

 

Il rejoint son groupe qui décampe à toutes nageoires mais ce n'est pas son retour précipité qui conditionne la fuite. C'est la perception des hormones de stress, synonymes de danger. 

 

2)-REACTION DES CARNASSIERS A LA PERCEPTION DES HORMONES DE STRESS.

 

Tout poisson-fourrage qui dégage des hormones de stress est en poisson en difficulté qui devient une proie privilégiée pour un prédateur, partisan du moindre effort pour économiser son énergie.

C)- HORMONE DE STRESS CHEZ LES POISSONS.

 

Contrairement à une idée reçue, l'adrénaline, la noradrénaline ou la dopamine ne sont pas les hormones de stress mais les hormones de REPONSE au stress issues de la plasticité phénotypique.

 

Depuis la découverte de la cortisone et jusqu'en 2005, le CORTISOL était considéré comme la seule hormone du stress.

 

Le cortisol est la principale hormone glucocorticoïde secrétée par la glande corticosurrénale .

 

Il permet la régulation des glucides, des lipides, des protides, des ions et de l'eau pour limiter une éventuelle variation de l'équilibre physiologique de l'organisme.

 

Travaux de BLoodLine

 

Ces travaux mettent en évidence l'augmentation très importante du CORTISOL en fonction du stress subi.

 

Le glucose n'est pas retenu malgré son augmentation car le résultat obtenu est une moyenne dont les individus sont parfois très éloignés, en plus ou en moins.

Sélection de 4 goupes de poissons dont le premier ne subit aucun stress puis prise de sang en fin d'expérience.

 

______________________________________________________________________

RESULTATS   Ne subit aucun stress     Stress élevé      Stress moyen       Stress faible

______________________________________________________________________

CORTISOL         103.52                            494.31           477.43                      453.47

en µg par ml

______________________________________________________________________

GLUCOSE          120.83                            290.86          300.33                       324.44

en µmol/100 ml

______________________________________________________________________

CHLORURE        139.63                           124.14           102.67                       86

en mg/100 ml  

_______________________________________________________________________

Travaux de BAU (2000).

 

Il observe, lors de l’étude du stress provoqué par la capture de poissons, que la pêche au filet maillant peut induire jusqu’à 75% de mortalité chez le sandre (Sander lucioperca).

 

Il observe également que les taux de catécholamines et de CORTISOL plasmatique, observés chez la plupart des espèces après la capture, s’avèrent EN GRAND EXCES.

A noter que, jusqu'en novembre 2005, le cortisol était considéré, chez les poissons, comme la seule hormone régulant le stress.
Des chercheurs de l'INRA de Rennes viennent de mettre en évidence une deuxième hormone, la DOC, pour déoxycorticosterone, qui pourrait être impliquée dans la régulation du stress.

J'ai donc déduit des recherches qui m'ont permis d'écrire ce premier article que l'utilisation du CORTISOL en qualité d'attractant pouvait EVENTUELLEMENT permettre la capture d'un plus grand nombre de carnassiers que les leurres classiques du commerce.

 

A la condition, bien entendu, d'associer tous les éléments déjà connus et existants;

 

-Détection des vibrations.

 

-Acuité visuelle. 

 

-Réaction d'agressivité.

 

 

 

EXPERIMENTATION DU LEURRE ANDMAR

 

Après les recherches et la documentation, je suis passé à la fabrication et à l'expérimentation de 7 fois 3 heures de pêche en rivière.

 

1ère journée: La Gélise:  Un sandre.

 

2ème journée: La Gélise: Un brochet et un sandre.

 

3ème journée: La Baïse dans le Gers: Trois sandres.

 

4ème journée: La Baïse dans le Gers: Trois sandres.

 

5ème journée: La Baïse dans le Lot-et-Garonne: Un sandre.

 

6ème journée: La Baïse dans le Lot-et-Garonne: Un sandre.

 

7ème journée: Le Grand Morin en Seine-et-Marne: Deux brochets.

 

Je constate, bien entendu, que les résultats sont proportionnels à la richesse faunistique de la rivière considérée, même si ma femme, en plaisantant, m'a dit:

"Toi, tu prendrais du poisson même dans un baquet !"

Le compliment m'a fait plaisir mais je reste lucide et je sais que je connaîtrai des capots.

 

Un de plus !!!

Sans doute vous ai-je mis l'eau à la bouche mais les trois derniers chapitres, en l'occurence...

 

SE PROCURER DU CORTISOL.

 

FABRICATION ARTISANALE DU LEURRE ANDMAR.

 

UTILISATION DU LEURRE ANDMAR ET ASTUCES.

 

Feront l'objet d'un prochain article, sous peine de vous lasser par leur longueur.

Publié par André MARINI - dans La pêche au leurre
commenter cet article

commentaires

janvier 06/05/2017 13:18

Bonjour Monsieur Marini, peux-je avoir votre article en version Pdf, il est publié???

André MARINI 06/05/2017 19:38

Bonjour Monsieur,
Effectivement, il est publié, protégé par copyright et non reproductible par copier/coller.
Veuillez me préciser pour quel usage vous souhaitez un envoi en version .pdf ?

avanzini 13/09/2016 13:23

Monsieur Marini étant obligé de constater votre savoir faire en temps que chercheur savant d'une certaine façon ,
dans les pratique de pêches et techniques de pêche et autres ne pourriez vous pas essayer un leurre afin d'attraper une grande partie de pêcheurs qui sous une certaine forme d'égoïsme ,ont de peur de donner un peu de leurs temps sur leurs vie personnel afin de venir se joindre auprès des aappma qui œuvres pour eux ,bien sur gratuitement et non pas payer pour cela comme notre dernier gagnant du concours du(...) avait décroché la palme d'OR
comme je le fais asse souvent , il y aurait il au moins un ou deux pêcheurs pour nous rejoindre
je sais que je demande beaucoup mais qui ne demande rien n'a rien
en espérant que vous puissiez réaliser se leurre je vous en remercie par avance
bien cordialement
Serge

Coppin 10/09/2016 21:25

Bonjour M Marini,

Lecteur (devenu "par la force") assidu de votre blog depuis quelques mois, je suis toujours (très agréablement) surpris par la qualité de vos récits/écrits et particulièrement de la "matière grise" que vous déployez afin d'enrichir notre passion commune qu'est la pêche ... ( sans parler du manque chronique de fautes d'orthographe :-) ... qui est de moins en moins courant !
L'acide formique et le maïs (si je ne me trompe) m'avaient interpellé mais je n'ai pas encore essayé ... En revanche la Pêche à la fourmi (qui en produit naturellement ... pour les rouges ou rousses en tout cas) dans certains coins du sud de la France (on trouve plus facilement de grosses fourmis que chez vous ou moi ... Caen Basse Normandie) de poissons blancs j'ai donné et l'efficacité est notable à condition de mettre un gant pour les ramasser ...et les escher -:(
Mais les corticoïdes, il fallait oser ! j'attends avec "impatience" la suite de votre article et me ferais un plaisir de tester dans le fleuve qui occupe une partie de mon temps libre ( l'Orne sur Caen et sa périphérie ), votre "recette" et de vous en faire un retour. Les belles pêches en rivière sur Caen ne sont pas forcément fréquentes ... pour les carnassiers en tout cas ... il s'en prends mais assez peu, donc tous les trucs sont bons à prendre ... même si c'est pour les relâcher ensuite ( mon épouse ne comprends toujours pas ! ) Quoi qu'un petit filet de sandre au beurre blanc ....
Je tiens à vous remercier pour la qualité, les astuces et autres choses que vous partagez au travers de ce blog.
Vous comptez vraiment arrêter à 1M de visiteurs ou tenterez vous la barre des 2 M ?

André MARINI 12/09/2016 11:08

Bonjour,
Heureux que les articles vous conviennent mais s'ils paraissent parfois un peu techniques, c'est parce que je rends compte de mon cheminement de pensée quant à l'orthographe, je corrige souvent en relisant, quelques fautes d'inattention. Il faut dire que le brouillon n'est pas facile à lire et qu'elles me sautent aux yeux à la lecture de l'article publié.
Concernant la fourmi, vous savez qu'elles sont protégées et qu'il est interdit de détruire une fourmilière mais le fait de les laisser courir sur une boulette d'amorce est sans inconvénient. Ce pendant, dans ce cas, elles ne déposent pas de l'acide formique mais des phéromones, l'acide servant à la défense.
Vous savez sans doute que les orties contiennent de l'acide formique, sans doute plus facile à récolter en les broyant crues.
L'orne, je l'ai pêchée à Clécy, sans grand succès quand j'étais ado.
2 millions ? Comme vous y allez ! J'ai presque épuisé mes connaissances ! Ceci étant dit, le site ne sera pas fermé pour autant mais je produirai moins et je compte l'éditer par rubrique et l'adresser (gratuitement bien sûr) à tous les lecteurs qui le demanderont.
Pour moi, une passion se partage mais ne se négocie pas et malgré l'audience particulièrement importante...entre 1.000 et 1.500 lecteurs par jour, j'ai refusé toutes les propositions des publicistes et même d'une grande maison d'édition (Le Seuil) ou d'Anglais qui me proposaient de l'acheter !!!
Amitiés

Jean Mitchell 10/09/2016 20:19

Bonsoir André , l'article va faire plaisir à l'autre C.....
Suite à un mois de juillet un peu délicat pour ma santé tout va bien
je t'enverrai l'affiche de notre concours du 25 septembre à couilly.
Amitiés
Jean Mitchell

André MARINI 12/09/2016 10:45

Salut Jean-Mi.
Te dire que je l'ai écrit pour lui serait mentir.
Je cherche et expérimente depuis deux mois.
Donne-moi des nouvelles de ta santé par ma boite e.mail
L'affiche est publiée depuis ce matin donc dis-moi si cela te convient.
Amitiés, mon Jean-Mi.
DD

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -