LA PÊCHE AU LEURRE: ESSAI ET AUTOCRITIQUE DES LEURRES ANDMAR. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

J'ai testé les leurres ANDMAR1 et 2 que je vous ai présentés avec le liquide de ma composition qui doit normalement les gorger.

 

1-) TEST DU LEURRE ANDMAR2 EN EPONGE.

 

 

Malgré son allure attrayante du fait de l'alternance des faces, l'éponge se vide trop vite du liquide qui l'imprègne et dès le deuxième lancer, il n'en reste plus rien.

 

Il faut donc recharger sans arrêt, sans être sûr que le leurre fasse tout le chemin du retour avec ce qui fait sa caractéristique si particulière: POUVOIR SE GORGER D'UN LIQUIDE SPECIFIQUE, TRES ATTRACTIF POUR LE SANDRE ET QUI PERDURE.

 

Je l'abandonne donc, en attendant de pouvoir le perfectionner.

 

2-)TEST DU LEURRE ANDMAR1 EN MOUSSE.

 

 

Là, je peux dire que c'est une réussite !

 

Le leurre en mousse évolue parfaitement, reste gorgé de liquide qu'il ne restitue que très progressivement et, quelle que soit sa forme, attire le sandre du fait de l'odeur qu'il dégage.

 

Mais ce qui est particulièrement intéressant est que l'on peut faire 4 ou 5 lancers sans être obligé de le recharger et son odeur persiste (Entre nous, l'odeur est très forte et pas agéable du tout).

3-)RESULTAT DE LA SEANCE DE PÊCHE AVEC LE LEURRE ANDMAR1

 

Premier sandre, bien piqué au bord de la gueule.

 

 

 

Deuxième sandre, également piqué au bord de la gueule.

 

 

 

Troisième sandre, mais on remarquera cette fois que le leurre n'a pas résisté aux dents, sans doute parce qu'il est piqué en plein milieu.

 

 

Voici ce qu'il en reste, d'où la nécessité d'en avoir plusieurs.

 

Je précise que je me suis arrêté à trois, le quota fixé par le décret d'avril 2016 étant atteint, même, SI LES TROIS POISSONS EN PARFAITE SANTE, SONT, BIEN ENTENDU, RETOURNES DANS LEUR ELEMENT.

Quant à ce mystérieux mélange dont j'imprègne la mousse, je vous le montre bien entendu, mais je crois qu'il mérite un article à lui seul.

 

 

Je l'avais d'ailleurs annoncé dans la série "LES LEURRES ANDMAR" qui devait normalement ne comprendre que trois articles et qui, d'essai en essai, ira bien plus loin.

 

En effet, peut-être a-t-on ENFIN sous la main, quelques chose d'exceptionnel, rappelant bien que le leurre n'a pas d'importance pourvu qu'il puisse contenir ce précieux liquide qui, je vous l'assure, n'a strictement rien à voir avec ceux du commerce.

 

Par ailleurs, sa composition ne comprend aucun produit interdit par le code de l'Environnement. De ce fait, IL EST PARFAITEMENT LEGAL. 

 

Maintenant, vous dire que je ne suis pas content de moi serait mentir. J'ai cherché et pour une fois, j'ai trouvé !

Si vous souhaitez retrouver tous les articles consacrés à ce leurre dans la chronologie de leur publication, déjà parus ou à venir, vous disposez, dans la barre d'état, en haut, d'un pavé qui vous permet déjà d'ouvrir ceux existants.

Tag(s) : #La pêche au leurre

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :