"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

VISITEURS EN LIGNE 

 

         HIER

 2.005 Visiteurs

Le cap des 2.000

visiteurs par jour

est franchi.

 

  1er au 15 août 2017

 26.415 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.269.343 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

20.564.530   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 07:58

J'ai testé les leurres ANDMAR1 et 2 que je vous ai présentés avec le liquide de ma composition qui doit normalement les gorger.

 

1-) TEST DU LEURRE ANDMAR2 EN EPONGE.

 

 

Malgré son allure attrayante du fait de l'alternance des faces, l'éponge se vide trop vite du liquide qui l'imprègne et dès le deuxième lancer, il n'en reste plus rien.

 

Il faut donc recharger sans arrêt, sans être sûr que le leurre fasse tout le chemin du retour avec ce qui fait sa caractéristique si particulière: POUVOIR SE GORGER D'UN LIQUIDE SPECIFIQUE, TRES ATTRACTIF POUR LE SANDRE ET QUI PERDURE.

 

Je l'abandonne donc, en attendant de pouvoir le perfectionner.

 

2-)TEST DU LEURRE ANDMAR1 EN MOUSSE.

 

 

Là, je peux dire que c'est une réussite !

 

Le leurre en mousse évolue parfaitement, reste gorgé de liquide qu'il ne restitue que très progressivement et, quelle que soit sa forme, attire le sandre du fait de l'odeur qu'il dégage.

 

Mais ce qui est particulièrement intéressant est que l'on peut faire 4 ou 5 lancers sans être obligé de le recharger et son odeur persiste (Entre nous, l'odeur est très forte et pas agéable du tout).

3-)RESULTAT DE LA SEANCE DE PÊCHE AVEC LE LEURRE ANDMAR1

 

Premier sandre, bien piqué au bord de la gueule.

 

 

 

Deuxième sandre, également piqué au bord de la gueule.

 

 

 

Troisième sandre, mais on remarquera cette fois que le leurre n'a pas résisté aux dents, sans doute parce qu'il est piqué en plein milieu.

 

 

Voici ce qu'il en reste, d'où la nécessité d'en avoir plusieurs.

 

Je précise que je me suis arrêté à trois, le quota fixé par le décret d'avril 2016 étant atteint, même, SI LES TROIS POISSONS EN PARFAITE SANTE, SONT, BIEN ENTENDU, RETOURNES DANS LEUR ELEMENT.

Quant à ce mystérieux mélange dont j'imprègne la mousse, je vous le montre bien entendu, mais je crois qu'il mérite un article à lui seul.

 

 

Je l'avais d'ailleurs annoncé dans la série "LES LEURRES ANDMAR" qui devait normalement ne comprendre que trois articles et qui, d'essai en essai, ira bien plus loin.

 

En effet, peut-être a-t-on ENFIN sous la main, quelques chose d'exceptionnel, rappelant bien que le leurre n'a pas d'importance pourvu qu'il puisse contenir ce précieux liquide qui, je vous l'assure, n'a strictement rien à voir avec ceux du commerce.

 

Par ailleurs, sa composition ne comprend aucun produit interdit par le code de l'Environnement. De ce fait, IL EST PARFAITEMENT LEGAL. 

 

Maintenant, vous dire que je ne suis pas content de moi serait mentir. J'ai cherché et pour une fois, j'ai trouvé !

Si vous souhaitez retrouver tous les articles consacrés à ce leurre dans la chronologie de leur publication, déjà parus ou à venir, vous disposez, dans la barre d'état, en haut, d'un pavé qui vous permet déjà d'ouvrir ceux existants.

Publié par André MARINI - dans La pêche au leurre
commenter cet article

commentaires

manu36 29/09/2016 12:32

Afin de mettre moi aussi mon avis, j'opterai pour un corps solide avec une bille à l'intérieur sur lequel je placerai la mousse imprégné du fameux attrayant(dont j'ai hâte de lire l'article), par la suite, pourquoi pas innové en articulé... comme vous l'avez dit dernièrement! l'effet vibratoire est difficile avec une éponge, c'est pourquoi je propose un effet sonore! Est que l'effet visuelle joue un rôle aussi sur vos tests, je le pense!

manu36 30/09/2016 12:18

j'opterai pour une mousse plus compact dans ce cas, ce qui permettrai un usinage plus aérodynamique, Les nouvelles éponges magique vidées de leur produits me semble plus convenir à une découpe dans votre sens et pourquoi pas innové dans une tête plombé avec un effet sonore (ce qui demanderai un moule fais maison), car je n'en connais pas dans le commerce!

André MARINI 30/09/2016 10:31

Articulation, oui et je l'ai fait. La bille ? il faudrait introduire une enveloppe métallique et ça, ce n'est pas possible car il ne faut pas faire d'incision par contre, je peux voir comment utiliser un effet sonore externe au leurre. En tête par exemple.
En fait, ce que je recherche est une allure aussi naturelle que possible, ce qui n'est pas simple avec de la mousse.

Pierre Flabbée 29/09/2016 08:53

Bravo, André, vous semblez être sur la bonne voie.
Une modeste suggestion: comme le matériau employé ne permet pas un signal vibratoire aussi marqué qu'un leurre en plastique, peut-être qu'une palette métallique en tête compenserait cette faiblesse (montage comme sur les fameux shads à palette)?

André MARINI 29/09/2016 09:23

En fait, mon idée, serait de faire un cadre en pastique doux qui s'écrase sous les mâchoires puis de placer la mousse à l'intérieur.

André MARINI 29/09/2016 09:21

Bien vu, Pierre.
C'est là-dessus que je travaille, avec du métal et avec des brins de spinnerbait.

Philippe COPPIN 28/09/2016 13:22

bonjour M Marini,

chaque fois que je lis un de vos articles, je me demande où vous allez chercher tout cela ... néanmoins chapeau !
Pour Andmar 2, avez vous essayé les éponges en PVA qui possèdent un pouvoir de rétention d'eau important et ce sans " dégouliner" du fait de leur densité supérieure ?
bonne journée

Ph

André MARINI 28/09/2016 20:47

Bonjour Philippe
Que voulez-vous ? Une passion aussi fortement ancrée ne me laissera jamais de répit !
J'aime chercher. Prendre ou ne pas prendre m'est égal mais il faut que je cherche...et parfois je trouve...souvent j'échoue.
Merci pour le tuyau. Je ne connais pas mais je vais chercher.
Pour l'instant, j'essaye de rendre ce leurre encore plus attractif en l'articulant puis à lui donner un air aussi naturel que possible.
Mon prochain article sera consacré à ce liquide que j'emploie...Pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt ? C'est si évident pour le sandre !
Amitiés
André

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -