"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

VISITEURS EN LIGNE 

 

         HIER

 2.005 Visiteurs

Le cap des 2.000

visiteurs par jour

est franchi.

 

  1er au 15 août 2017

 26.415 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.269.343 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

20.564.530   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 09:50

INVENTIONS DE HENRY PEYRE, PROTEGEES PAR BREVETS DEPOSES A L'INPI

 

Ces brevets sont tous pourvus de prototypes fonctionnels, ils sont déposés à l'INPI et protégés.

1)-CANNE à PECHE à CATAPULTE
 

La canne à pêche munie d'un moulinet à tambour fixe est articulée à l'aide d'un système appelé basculeur.

 

Le basculeur relie l'élément fixe de la canne à l'élément mobile.

Son axe d'articulation est situé dans le plan médian de la canne quand on regarde celle-ci de l'arrière, en position verticale le moulinet sur l'avant, à une distance comprise entre un quart et un tiers de sa longueur totale en partant de l'extrémité haute de la canne celle-ci étant mesurée rectiligne.

 

Le basculeur permet à l'élément mobile de la canne d'être placée en position cassée, à 90° environ par rapport à l'élément fixe de la canne, stable pour lancer la ligne selon le principe de la catapulte et de retrouver la position rectiligne stable en fin de lancer.

 

Le lancer de la ligne s'effectue sans vibration ni choc, ce qui protège l'esche, et avec une grande précision.

 

Le basculeur permet un amortissement pour protéger le fil, quand il est en position armé. Le basculeur peut être monté sur une canne à pêche sans moulinet.

CARACTERISTIQUES et AVANTAGES de la CANNE à PECHE à CATAPULTE DECRITE par l'INVENTION.

 

La canne à pêche à moulinet est munie d'un système élastique appelé basculeur qui permet d'articuler la canne, suivant une direction choisie, à un endroit précis situé entre le quart et le tiers de sa longueur.

 

Le basculeur a pour fonction de maintenir l'extrémité de la canne selon deux positions stables, une position ou la canne est rectiligne et une position ou la canne est cassée pour le lancer de la ligne.

 

Le lancer de la ligne s'effectue de manière conventionnelle, la ligne étant propulsée suivant le principe de la catapulte.

 

Il n'est pas utile de lancer la ligne en demandant une forte impulsion élastique à la canne, ce qui préserve l'esche et augmente la précision du lancer.Suivant les trois autres directions la canne se comporte comme une canne usuelle.

 

Le basculeur dispense un amortissement qui protège le fil de la ligne si une tension intervient quand la canne est en position cassée.

 

Il fait détecteur de touche quand on pêche en ligne posée.

 

Il permet de ramener plus facilement un poisson dans l'épuisette, notamment pour la pratique de la pêche en canal ou lorsque la berge est élevée.

 

Pour le transport le basculeur est neutralisé par une bague.

 

Ce système permet la fabrication de cannes ne demandant pas l'utilisation de matériaux performants.

2)-FLOTTEUR à SIGNAL de TOUCHE ASCENDANT
 

Flotteurs pour la pêche à la ligne pratiquée en eau douce et en mer, utilisés pour la pêche des poissons blancs et des carnassiers.

 

L'invention concerne des flotteurs dont le tube-antenne indicateur de touche se met automatiquement à plat sur l'eau après un lancer de ligne et dont la touche se manifeste par un signal de touche en mouvement ascendant de l'extrémité libre du tube antenne suivant une trajectoire courbe au dessus du plan de l'eau ayant pour centre de rotation virtuel le centre de gravité du flotteur dans l'eau à l'instant de la touche, le tube-antenne se mettant dans une position proche de la verticale.

 

Le corps de section trapézoïdale reçoit à sa partie inférieure arrière un lest articulé dans un trou transversal.

 

Le tube-antenne peut être déplacé manuellement dans un trou pour régler la stabilité et la sensibilité du flotteur .

Le fil passe à l'intérieur du tube-antenne, il est arrêté par un coin amovible.

 

L'invention comporte de nombreux modes de réalisation des flotteurs.

 

Un mode de réalisation permet, grâce à la symétrie du corps et à la position de l'axe du tube-antenne, de transformer le flotteur ascendant en flotteur double-corps à antenne verticale, le corps secondaire restant toujours en surface.

FLOTTEUR 1

FLOTTEUR 2

FLOTTEUR 3

FLOTTEUR 4

CARACTERISTIQUES et AVANTAGES des FLOTTEURS décrits par l'INVENTION.

Ces flotteurs présentent la caractéristique de se mettre automatiquement à plat sur l'eau après un lancer de ligne et de signaler une touche par un mouvement ascendant de l'extrémité du tube antenne au-dessus du plan de l'eau.

 

Il n'est pas nécessaire de conserver le regard rivé sur le flotteur en action de pêche, le mouvement du tube-antenne au-dessus du plan de l'eau attire l'oeil.

 

Il est possible de concevoir de nombreux modes de réalisations des flotteurs, en une partie proche du déséquilibre ou en deux parties articulées sur un axe.

 

Ces flotteurs sont très sensibles, par le truchement des bras de leviers, une touche de faible intensité provoque un signal fort.

 

Pour certains flotteurs le réglage de la sensibilité à la touche et l'accord avec le plombage du bas de ligne, sans toucher celui-ci, s'effectuent en déplaçant le tube-antenne sur le corps, pour d'autres, c'est en déplaçant le corps secondaire sur le tube-antenne ou en déplaçant un lest sur le tube-antenne.

 

Les flotteurs, par l'importance de leur masse, permettent un lancer de ligne précis et peu sensible au vent.

 

Ce flotteur a la particularité de se transformer, sans démontage de la ligne, en flotteur double corps dont la caractéristique est que la partie centrale s'enfonce en cas de touche et que le deuxième corps reste à la surface de l'eau pour signaler la position du flotteur, ce flotteur peut être utilisé pour la pêche à l'anglaise.

Evidemment, chacun pense ce qu'il veut de ces inventions déposées et protégées, de même que chacun pense ce qu'il veut de la redevance annuelle qu'il faut verser pour conserver la protection mais, au moins, Henry Peyre a le mérite de chercher et de protéger ce qu'il invente de façon à ce que ce ne soit pas commercialisé.

 

Par contre, toute fabrication artisanale est parfaitement légale.

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -