ESSAI REALISE EN LABORATOIRE: PAINS D' APPEL POUR CARNASSIERS. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

L'acétatete d'isoamyle est la phéromone d'attaque des abeilles, autrement dit, l'hormone qu'elles se communiquent en cas de danger et qui déclenche une réaction d'agressivité.

 

TOUTEFOIS

 

Les expériences ont toujours été réalisées dans ou à proximité des ruches mais jamais sur des abeilles isolées parce qu'il faut qu'il y ait échange d'information entre les insectes.

 

NEANMOINS

 

En vertu du principe de précaution, je crois utile de conseiller aux personnes allergiques au venin d'abeilles de s'abstenir de l'utiliser.

PREAMBULE

 

Le carnassier étant fermé, cet essai a été réalisé en laboratoire et s'est avéré concluant. Cependant, il ne garantit pas la réussite en milieu naturel.

 

C'est toutefois à essayer.

PAINS D'ATTRACTANT POUR CARNASSIERS.

 

J'ai présenté, après la pêche au sang, le moyen de fabriquer des pains supposés attirer le carnassier.

EXPERIENCE

 

Ayant lu puis constaté le pouvoir excitant de l'acétate d'isoamyle, présenté dans les articles précédents, je me suis forcément dit qu'il y avait quelque chose à en tirer.

 

J'en ai donc ajouté à ma formule initiale d'autant que l'on se procure ce produit à un prix raisonnable chez "mon-droguite.com".

De là à se dire que ce puissant pouvoir excitant pouvait également s'exercer sur les carnassiers, il n'y a qu'un pas que j'ai allègrement franchi.

 

Je ne peux pas vous présenter de clichés des réactions des carnassiers, les photos étant interdites mais, derrière la vitre, on observe que le pain de sang attire en se délitant puis que, progressivement, le comportement des carnassiers change.

 

Ils piochent dans le pain, tournent comme des lions en cage, la nage s'accélère, les nageoires frémissent beaucoup plus vite et, surtout, la position du corps change.

 

Cela me fait penser au Concorde. D'une position et d'une nage parfaitement horizontales, le poisson relève le nez, signe d'une mise en recherche de nourriture.  

COMPOSITION

 

-10 grammes de chaux vive sur laquelle je verse doucement, en le malaxant, 1 litre de sang de porc, frais.

 

Rapidement, le sang prend et commence à s'épaissir.

 

-Sans attendre qu'il soit complètement ferme, j'ajoute 15 gouttes d'acétate d'isoamyle et je reprends le malaxage jusqu'à un mélange homogène

Bien entendu, cette composition est au kilo mais, en bassin, je n'ai pas utilisé une telle quantité. Il n'empêche que les proportions sont ainsi.

 

-10 grammes de chaux vive

-1 litre de sang

-15 gouttes d'isoamyle.

Effet constaté sur les perches et les brochets.

 

Je ne sais pas ce que cela peut donner sur les sandres ou les silures.

Tag(s) : #La pêche du brochet.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :