GARDONS DU GRAND MORIN ET ACETATE D'ISOAMYLE - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Je crois sincèrement que ça les réveille, ou, plus exactement, que ça les attire et les fixe.

Voici quelques unes des prises réalisées hier dans la rivière le Gand Morin mais au vu de ces jolis poissons, je me dis qu'il faut aller vite car les écailles sont déjà abîmées.

 

La fraie a donc débuté.

 

Touche sur touche de poissons particulièrement nerveux jusqu'à une interruption très brutale due à un brochet "attiré par la foule".

 

"Chouette, une manif !"

 

N'ayant plus rien à se mettre sous la dent, ce coquin de belle taille n'a rien trouvé de mieux que de me prendre l'asticot puis, sous le coup de la surprise, de se laisser monter en surface jusqu'à ce qu'un simple coup de queue lui permette de se dégager.

 

Très bonne partie mais j'avais bien pris soin du dosage parce qu'une erreur, la veille, m'avait valu un capot mémorable. 

Commentaire de Francis.
Bjr Mr Marini. J'ai testé l'acétate au cours de quatre demi-journées de pêche.
Les deux premières : quelconques.
Les deux suivantes : extraordinaires.
Les touches ont démarré une demi-heure après l'amorçage initiale et se sont succédées à une cadence infernale !!!
Amorçage : deux tiers de chapelure, un tiers chènevis moulu, esche au pain.Merci pour la diffusion de cette information et bravo pour votre site qui est une véritable mine d'or.

Tag(s) : #Faune halieutique d'ici ou d'ailleurs

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :