"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

 

1er au 8 octobre 2017 

 8.481 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.336.919 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

21.534.030   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 07:15

Hier après-midi, en Marne, le brochet semblait décidé mais il s'agissait de petits sujets de 57 centimètres, non maillés suivant la nouvelle réglementation.

 

Chose surprenante, ces deux sujets, pris à 1 heure d'intervalle, mesurent exactement 57 centimètres tous les deux. A croire que le premier, relâché, est revenu se faire prendre quelques instant après.

 

En fait, non, car je marque mes prises avec un petit bouton en laiton pris dans une nageoire avant de les relâcher.

PRISES

COMMENT RELACHER LES PRISES, MAILLEES OU NON

Il convient de ne JAMAIS remettre directement à l'eau un poisson piqué, quelle que soit son espèce.

 

En effet, le temps de décrochage, de mesure et photo ne doit pas excéder 2 minutes, d'où la nécessité, en no-kill, de toujours disposer, même pour rien, du matériel nécessaire.

 

Mètre, épuisette, dégorgeoir, appareil photos.

 

Même si l'animal n'a pas une taille impressionnante, utiliser l'épuisette a l'avantage de ne pas lui tirer sur la gueule.

 

Dès que ces '"formalités d'usage" sont remplies, ne jamais relâcher directement mais PLACER dans l'épuisette et remettre à l'eau jusqu'à ce que le poisson retrouve sa position de nage. Si nécessaire, agiter doucement l'épuisette pour le faire bouger.

 

Ne jamais libérer le poisson qui a repris ses esprits mais en abaissant légèrement le bord de l'épuisette, attendre qu'il la quitte de lui-même. 

LE MARQUAGE

 

Il ne prend qu'une seconde et consiste à fixer un petit bouton en laiton sur une nageoire de façon à pouvoir effectuer un suivi si l'on pêche souvent à la même place. Cette opération n'a d'intérêt que si l'on tient à jour un cahier de prises comportant la date, l'espèce, le poids, la dimension et, bien sûr, d'autres facteurs.

Publié par André MARINI - dans La pêche du brochet.
commenter cet article

commentaires

codebore 16/05/2017 10:43

il est vrai que lorsque l on a à faire à un poisson non réglementaire il est nécessaire de tout mettre en oeuvre pour le remettre dans son élément. mais je tiens aussi à rapporter que nous devons aussi être attentif à ne pas trop toucher le poisson. En effet lorsque l on le manipule , je vois trop souvent sur des vidéos en "no kill", des pécheurs très attentionnés qui nettoient leur poisson sali par la terre ou des feuilles ou qui le caresse/nettoie dans l eau histoire de ne pas trop se salir les mains pour le manipuler ou faire une jolie photo... ce "mucus" permet au poisson de le protéger du soleil et aussi l aide à se soigner des blessures et des parasites... lui enlever c est "presque" le condamner (j exagère un peu mais bon...). alors voila si l on souhaite faire ça dans les règles autant donner toutes ses chances au poisson que l on souhaite préserver... amicalement!

André MARINI 17/05/2017 09:42

Alors là, mon ami, on y va !
-Ne jamais toucher un poisson sans se mouiller les mains.
-Ne jamais le serrer mais attendre qu'il s'immobilise, au besoin en mettant un chiffon sur la tête.
-Ne jamais le placer sur un chiffon mais sur l'herbe humide ou le bois mouillé.
-NE SURTOUT PAS LE NETTOYER.
-ne JAMAIS excéder 2 minutes hors de l'eau.
Comme le fait justement remarquer notre ami, le mucus est la protection contre toutes les atteintes dans le milieu naturel.
UN POISSON DONT LE MUCUS EST ALTERE EST UN POISSON MORT !
Toutes les études que j'ai publiées le prouvent !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -