"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

 

1er au 8 octobre 2017 

 8.481 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.336.919 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

21.534.030   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 09:05

Après la journée du brochet, voici la journée du sandre.

 

Celle-ci s'est déroulée le lendemain, au vif et à la plombée avec exactement le même matériel que la veille. Ceci tend à prouver ce que j'affirme depuis toujours: On prend le sandre à la crinelle, à condition de la rendre souple.

Premier joli poisson de 60 centimètres pris à l'ablette morte.

Deuxième joli poisson de 58 centimètres, pris à l'ablette vivante.

Mais l'essentiel de cet article consiste surtout à relater les montages qui prennent pratiquement à chaque fois.

BAS DE LIGNE

 

On notera, sur la deuxième prise, que je tiens à la main une crinelle à brochet qui n'a pas rebuté le sandre et a parfaitement trompé sa méfiance légendaire.

 

J'ai déjà écrit et je maintiens, preuve à l'appui, qu'il est parfaitement possible de pêcher les deux espèces avec le même bas de ligne.

Toute l'astuce consiste à assembler du nylon et de la crinelle, celle-ci gardant alors sa souplesse. MAIS, considérant mon montage, il est indispensable de recouvrir le noeud qui relie les deux brins d'une gaine très fine pour deux raisons.

 

1)-Ceci permet de laisser un brin de nylon dépasser du noeud cuiller pour qu'il ne se détache pas, ce qui se produit souvent lorsque l'on coupe à ras.

 

Attention, ne pas mettre de tresse à la place du nylon. Celle-ci est trop molle.

 

2)-Ceci évite les emmêlages du bas de ligne et du fil de plombée du fait de l'ergot qui dépasse du noeud cuiller. 

MONTAGE FIL DE PLOMBEE ET BAS DE LIGNE

Très utile dans les fonds encombrés pour que le vif ne s'accroche pas et c'est mon cas.

Ce qui détermine ma partie terminale est la présence de DEUX EMERILLONS BARILS, celui de PLOMBEE étant simplement passé dans le fil, AVANT l'émerillon du bas de ligne.

 

Pas d'amortisseur, RIEN qui complique ce montage d'une qualité remarquable. Tout ce que j'ai essayé conduit à ce que le vif, pendant ses évolutions ne vienne s' emmêler alors que là, c'est extrêmement rare.

PARTICULARITES

-Le corps de ligne est en tresse.

 

-Le bas de ligne est, d'abord du fil de 30 centièmes puis de la crinelle, les deux étant attachés avec un noeud cuiller recouvert d'une petite gaine. Il n'excède pas 60 centimètres.

 

-Le bas de ligne peut librement coulisser dans le premier anneau de l'émerillon baril supportant le fil de la plombée et la tirée du poisson se fait UNIQUEMENT ressentir à la pointe de la canne.

 

-Par contre, au lancer, le vif est entraîné par la plombée mais, MOINS LOURD, IL SE POSE AU MOINS DEUX METRES APRES LA PLOMBEE et c'est pour cette raison que ce montage ne fait jamais de noeuds.

 

-Le plomb est un "plomb perdu", constitué d'un boulon, écrou, caillou, attaché avec du 12 centièmes et qui casse à la ferrée. 

 

-Une seule précaution au lancer: Tenir le plomb et lancer sous main.

 

 

Et voici ce que cela donne au moment où le montage touche l'eau.

 

Le vif traîne en arrière et se pose 2 mètres moins loin, évitant ainsi tout accrochage avec le corps de ligne, y compris au moment de la descente. 

Au moment du lancer, lorsque le plomb touche l'eau, garder le fil tendu pour que la descente se déroule bien puis poser la canne, fil tendu.

 

OUVRIR L'ANSE DE PANIER et coincer le fil dans le détecteur de touches qui doit plier puis lâcher sous la tirée.  

L'astuce de ce mode de pêche est de pouvoir adapter la hauteur de la canne à la surface de l'eau.

 

En effet, pour que le vif ne puise pas s'accrocher au fond, il faut que la canne soit placée le plus haut possible de façon à DIMINUER l'angle canne, corps de ligne.

 

Du bord, canne à 45 degrés.

Sur ponton, j'ai surélevé de 2 mètres, ce qui me permet:

1-De diminuer le frottement du fil dans les anneaux.

2-De passer dessous sans me baisser. 

3-De diminuer l'angle, donc de pouvoir pêcher plus loin.

Publié par André MARINI - dans La pêche du sandre
commenter cet article

commentaires

Alain 21/08/2017 10:43

Bonjour,
merci pour le partage de ce montage qui est très bien fait, comme vous utilise un émerillon baril pour fixer le bas de ligne il n'est donc pas possible de locher le vif.
Comment procédez vous pour accrocher le vif de manière fiable pour des lancer de distance moyenne.

André MARINI 05/09/2017 15:02

Même avec un autre montage vous auriez des départs sans suite. Cela caractérise le sandre. Maintenant pour le sandre, vous devez attendre que le crin file entre vos doigts, sans s'arrêter avant de ferrer, signe que le poisson a engamé. N' oubliez pas qu'à l'inverse du brochet, rien dans la gueule du sandre ne permets de l'accrocher.

Alain 05/09/2017 11:31

J'ai en effet bien retrouvé votre astuce avec le triple et l'élastique mais j'ai eu droit à 3 départs suivi de rien..
Est ce que je ferre trop tôt ? taille de l’hameçon pas adapté au vif ( ablette de 10/12cm, triple 6 large)? ou simplement sandre non maillé ?
Par contre je lance assez loin mais je prend soin de faire un noeud avec du fil soluble juste au dessus du vif afin de le plaquer contre le bas ligne avec le plomb, ce qui limite encore les efforts sur le vif.

André MARINI 02/09/2017 12:12

J'accroche par le dos mais au triple et je mets un petit élastique autour du poisson. Regardez dans les astuces. Ce procédé est super.

christian 01/07/2017 15:18

Jamais de salade avec ce montage. Mon montage a un bas de ligne pour la plombée de 1m20 et un autre de 70cm pour l' appat. (à la limite, il m'est arrivé d'en avoir (très peu) en ramenant en moulinant au lieu de faire des séquences "tirer puis mouliner".
Et je ne prends aucune précaution pour lancer souvent même en oubliant de freiner la descente.

Par contre, bdl pour brochet, même ultra souple, cela n'égale pas (à mon humble avis) un montage fluorocarbonne 21 centièmes pour les 4-5 derniers mètres (y compris les deux bas de ligne : plombée et vif).

André MARINI 03/07/2017 19:35

Ah, d'accord !
C'est normal. Le sandre est en banc et quand il passe, il peut y avoir plusieurs départs rapprochés alors que le brochet est plus territorial et, hélas, de moins en moins nombreux.

Thierry 03/07/2017 17:44

en fait dans un message précédent (29/06/2017), vous m'aviez expliqué que l'an dernier vous aviez pris beaucoup de sandres et peu de brochets... voilà pourquoi ma question. désolé

André MARINI 03/07/2017 10:45

Je ne comprends pas la question.
Avec ce système, je prends indifféremment brochets et sandres.
Exemples: deux articles, un sur le brochet: 2 prises, un sur le sandre le lendemain avec le même montage: 2 prises, considérant qu'à deux je n'insiste pas bien que je relâche systématiquement.

Thierry 02/07/2017 20:21

et vous voyez une raison à des prises moindres de brochets avec votre système? ou peutêtre juste la zone de pêche?

André MARINI 02/07/2017 10:28

Même constat, sauf que mon corps de plombée est plus long, ce qui me permet de pêcher plus loin.
Bien sûr qu'un bas de ligne en fluoro est forcément meilleur mais c'est aussi le moyen de manquer un beau brochet, donc j'ai cherché comment assouplir le bas de ligne en crinelle parce qu'avec ce montage, on peut se contenter de 20 cm de crinelle pour 50 à 70 cm de fil ou tresse.

Thierry 01/07/2017 13:16

Vous animez une fois lancé (votre système tirette-drop shot) ou laissé au même endroit?
Y-a-t-il une explication à vos prises moindres de brochet avec ce montage?

Thierry 28/06/2017 21:48

merci pour ces précisions!
Je testerai tout ce système bientôt.

André MARINI 29/06/2017 09:28

Moi, avec cette combine, j'ai eu de sacrés résultats, un peu sur le brochet et beaucoup sur le sandre. L'an dernier, j'en ai pris 44 de belle taille sans un seul loupé mais je n'hésite pas à utiliser mes cannes quiver.

Thierry 28/06/2017 08:59

Toujours aussi passionnant au fur et à mesure de mes lectures de vos articles!
Concernant le lancé de ce montage, il faut donc la plombée en main gauche et le bas de ligne doit être bien ... ? pendre, non?
Et ensuite quel est le mouvement à faire, on tend la le fil de plombée en courbant le scion et on lance tout ou il faut juste laisser reposer la plombée dans la main gauche et actionner la main droite pour faire décoller le tout?
On ne peut donc pas lancer très loin quand on est au bord?

André MARINI 28/06/2017 17:30

Pour moi qui suis gaucher, c'est évidemment l'inverse.
Pour vous, en effet, vous prenez le plomb de la main gauche, canne à 45 degrés et vous laissez pendre le bas de ligne devant vous.
Ensuite vous lancez sous-main en contrôlant le fil qui se dévide.
MAIS, vous pouvez aussi faire un lancer de côté (gauche pour vous) puisque votre fil de plombée est très long. En tenant le fil de plombée, votre canne peut aller en arrière et votre lancer peut être très loin.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -