COMPLEMENT A "LES ADDITIFS A L'AMORCE: POURQUOI N'Y AI-JE PAS PENSE PLUS TÔT ?" - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Hier, deuxième journée d'essai de l'amorce mélangée à des plantes odorantes, réputées pour leurs propriétés médicinales.

 

Après cinq gardons d'entrée, un arrêt important et je m'aperçois que j'amorce mal.

 

Je corrige donc ma trajectoire et, de 18 heures à 20 heures, un festival de gardons dont certains de très grosse taille. J'arrête de pêcher quand j'ai atteint la trentaine en 2 heures mais j'ai confirmé le succès de la veille.

 

Cet article corrige le précédent:

1)-Amorce lambda. 

 

2)-Plantes médicinales enlevées.

 

J'élimine le chèvrefeuille, trop rapide à se corrompre.

 

J'élimine l'ail aux ours qui ne sera bientôt plus qu'un souvenir et dont l'odeur attire surtout les brèmes.

 

3)-Composition du mélange que j'ajoute en quantité importante.

 

-Laurier sauce.

 

-Orties entières, feuilles, tige, partie terminale.

 

-Oranger du Mexique que l'on peut remplacer par du jasmin OU de l'écorce d'orange OU de l'écorce de citron OU la peau de tout agrume

 

Pourquoi la peau d'un agrume ?

La nature fournit les substances nécessaires pour maintenir le corps en bonne santé. L’industrie pharmaceutique cache ces informations et créent des composés synthétiques pour traiter les maladies.
Le produit chimique de synthèse crée d’autres symptômes et effets indésirables nécessitant un autre médicament pour lutter contre ces symptômes.
Le zeste de citron contient des bioflavonoïdes d’agrumes très puissants qui réduisent le stress oxydatif.
Cette partie du citron aide à éliminer les toxines.
Le zeste contient du LIMONEME.
- Inducteur de l’apoptose..
- Antiseptique, antiviral.
- Sédatif et relaxant musculaire.
- Préventif des maladies de la peau et des parasitoses.

Par cet ajout ou, plutôt, cette substitution, vous avez remplacé une plante difficile à trouver par une écorce de fruit très courant qui PRODUIT LES MÊMES EFFETS.

 

Il me reste maintenant à me procurer de la menthe fraîche sur pied dont je connais un emplacement pour l'ajouter au mélange, restant bien entendu que la mine des trois autres composants est inépuisable.

 

Le laurier sauce et l'oranger du Mexique (ou une peau d'agrume) ont un feuillage persistant. Il ne reste que l'ortie qui se tient jusqu'aux gelées et dont on peut faire provision en la laissant sécher. 

QUE RECHERCHE LE POISSON ?

 

N'oublions pas que le milieu aquatique est un monde hostile où la survie est la principale "préoccupation" du poisson. On dit parfois, "manger ou être mangé". Dans ces conditions, l'amorce doit apporter les éléments nécessaires à la nourriture mais aussi à la PREVENTION et à la lutte contre toutes les agressions du milieu dans lequel il baigne.

 

N'oublions pas non plus qu'il ne se nourrit pas, comme nous, par besoin et par plaisir mais seulement par besoin.

 

C'est, depuis fort longtemps, ma ligne directrice que je vous invite à partager.

 

Nous lui apportons ainsi :

 

LIPIDES, PROTIDES, GLUCIDES

 

-des protéines.

 

-des vitamines.

 

-des acides aminés.

 

-des ACIDES AMINES ESSENTIELS que l'organisme ne sait pas fabriquer mais dont il a besoin.

 

-des anti-oxydants.

 

-des substances apéritives et digestives.

 

-des anti-stress.

 

-des anti-inflammatoires, des fongicides, des antiseptiques, des cicatrisants, des anti-viraux.

 

-des fortifiants de la peau et des branchies...etc

 

Tag(s) : #Les amorces pour la pêche au coup.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :