COMMENT PÊCHER LE SANDRE ET LE BROCHET AVEC DU FLUOROCARBONE - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Quelle que soit votre bonne volonté ou le matériau que vous emploierez, vous ne pourrez jamais empêcher un brochet de bonne taille de couper votre fil, même s'il s'agit de fluorocarbone.

 

Et pourtant ! Avec un peu d'imagination, votre fluoro peut devenir polyvalent et être indifféremment utilisé, quel que soit le poisson recherché et, souvent, on ne choisit pas !

 

1)-TRESSE A TROIS BRINS

 

Vous pouvez trouver du fluorocarbone de 0,08 et pour cela, je vous donne une adresse ci-dessous.

 

Or il se trouve que, même si ce n'est pas mathématique, 3 fois 8 centièmes est plus résistant que 24 centièmes. Il suffit donc de tresser 3 brins.

 

Pour cela, faites un noeud et coincez la partie courte qui dépasse dans un étau puis tressez la partie longue.

2)-TRESSE A QUATRE BRINS

 

Grâce à l'adresse que je vous donne, vous pouvez aussi trouver du fluoro de 0,065 ! 

 

Autrement dit, le top car vous pouvez, cette fois, tresser à 4 brins et obtenir ainsi une résistance à l'abrasion très supérieure à une simple multiplication

Mais là ne s'arrête pas l'astuce car ce que vous aurez gagné ne vous permettra pas de tenir un beau brochet pendant bien longtemps.

 

Il faut, en effet, que le bas de ligne puisse tourner dans la gueule au rythme des mouvements du poisson pour se dégager.

 

3)-EXTREMITES DU BAS DE LIGNE.

 

-Placez un émerillon baril en tête, donc côté corps de ligne, de façon à obtenir un mouvement possible si vous ne bridez pas trop le poisson. 

 

-Placez un émerillon agrafe en queue, donc côté hameçon, dans lequel vous enfilerez la BOUCLE d'un hameçon, d'un triple ou d'un ryder. 

 

Vous en avez donc déjà forcément déduit que seuls les hameçons à boucle conviennent.

4)-Suprême astuce, enduisez votre bas de ligne de GRAISSE ROSE dont la résistance à l'eau est inégale et qui ne donne pas un goût désagréable.

 

Renouvelez le graissage à chaque fois que vous relèverez la ligne. Une noisette sur le doigt vous permettra de descendre la graisse le long du fil et, surtout vers le bas qui est la partie malmenée.

Vous aurez ainsi réalisé un bas de ligne peu visible, plus souple que la crinelle, tournant et glissant dans la gueule d'un éventuel brochet si vous recherchez le sandre.

 

En fait, vous vous serez approchés du fil universel à utiliser dans les rivières et plans d'eau où les deux espèces cohabitent et où vous pouvez, indifféremment tomber sur l'une ou l'autre.

 

Bien entendu, si une seule espèce est représentée là où vous pêchez, inutile d'aller chercher midi à quatorze heures et il est préférable de rester dans le traditionnel.

 

En tout cas, pour avoir testé ce procédé avec seulement 3 brins tressés et graissés de 0,065 en Marne, j'ai été stupéfait du résultat car, sincèrement, je ne m'y m'attendais pas. Ma canne était un quiver. Je me suis donc empressé de pourvoir mon stock de fluorocarbone de 0,065 car j'ai d'autres idées en tête. 

 

Le sandre a pris sans difficulté et, tombant sur un brochet, je l'ai gentiment amené, SANS LE BRIDER et sans me faire couper. Par contre, il convient de changer le bas de ligne qui souffre un peu après une prise d'Esox.

 

ASTUCE A RETENIR !

Tag(s) : #Trucs et astuces de pêcheurs

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :