Le CHATTERBAIT. La météo nous laissera-t-elle le temps de l'utiliser ? - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Notre saison de carnassiers me semble bien compromise avec la fermeture qui approche à grands pas.

 

Cependant, avec un peu de chance, il nous restera quelques jours pour la pêche au leurre et c'est le moment d'utiliser le CHATTERBAIT.

 

Bien qu'il ait eu des précurseurs, on peut considérer ce leurre comme relativement nouveau avec sa jupe montée sur une tête plombée et une palette désolidarisée à l'avant du leurre qui fait office de bavette créant l'ondulation grâce à la résistance provoquée par l’eau.

Il manque l'attache qui semble parfois poser des soucis à nos confrères pour savoir comment l'accrocher. Il faut dire, qu'à ce niveau, les concepteurs n'ont pas fait beaucoup d'efforts.

Comme on peut le voir sur la photo, la pointe de l'attache qui recevra le fil ou la crinelle se trouve sur le dessous de la palette et, en la tirant ainsi vers le bas, elle lui permet de faire remonter le montage.

 

C'est d'ailleurs un double avantage:

 

-D'une part le leurre remontera avant de replonger du fait de sa tête plombée, prenant ainsi un mouvement horizontal qui s'ajoute au mouvement vertical.

 

-D'autre part, sa position de nage limitera considérablement les risques d'accrochage par l'hameçon, sans pour autant limiter, hélas, les accrochages par la palette.

Une astuce consiste à enfiler une très fine gaine de silicone sur la pointe de l'hameçon. Ainsi, celle-ci sera suffisante pour passer sous les herbes mais s'écrasera sous la pression des mâchoires.

ACTION DE PÊCHE

Dans ce cas de figure, laissez couler le leurre et procédez par petites tirées brusques.

 

C'est souvent, comme avec tous les leurres, au moment où le CHATTERBAIT remontera brusquement que se produira l'attaque, comme une proie qui échappe au prédateur et déclenche le réflexe d'attaque.

AUTRE UTILISATION

 

Attachez la crinelle sur le dessus du leurre de façon à ce que la palette se penche vers le bas.

 

Dans ce cas, le leurre plongera.

 

Ses mouvements rappelleront ceux du poisson nageur à bavette fixe ou crankbait que vous essaierez également  car c'est un excellent leurre pour le sandre, brochet,  silure et blackbass tout au long de l'année, redoublant d'efficacité dès que la température de l’eau diminue.

 

Particulièrement efficace pour la pêche du brochet quand il fait froid et que ce carnassier rejoint des couches d'eaux inférieures plus stables.

Tag(s) : #La pêche au leurre

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :