LE SORGHO, UNE GRAINE HORS DU COMMUN. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

J'ai un peu lu ce qui se disait sur cette plante que j' utilise depuis fort longtemps et j'ai été surpris de trouver, dans mes lectures, que son introduction en France était très récente.

 

Lorsque j'étais gamin, dans le Lot-et-Garonne, j'attendais la maturation des graines et cela ne date pas d'hier.

 

Son utilisation rencontre désormais de nombreux adeptes que j'ai précédés de plus de 50 ans...sans le savoir !

Cette plante, originaire d'Afrique, a cependant permis de créer des variétés adaptées aux pays tempérés.

Cette plante contient un glucoside, la durrhine, TOXIQUE, qui entraîne la formation d'acide cyanhydrique.
La teneur en durrhine diminue surtout après la floraison.
Il est préférable de cuire les grains avant de les consommer.

Mais, rassurez-vous, le grain de sorgho que vous trouverez en magasin aura toujours atteint une maturité suffisante pour être débarrassé de sa toxine.

 

Le sorgho est une graminée cultivée pour ses graines et son fourrage mais, pour ce qui nous concerne, seul le grain nous intéresse.

FARINE

 

Les graines se récoltent à l'automne lorsqu'elles sont dures, idéalement avant les gelées.

 

Si c'est une culture personnelle, il faut faire sécher les graines et les décortiquer pour enlever le son puis il suffit de moudre pour en tirer de la farine.

Je recommande la variété "White African Sugar" que vous pouvez vous procurer à petit prix à l'adresse ci-dessous.

Cette variété est rustique, très productive et se passe complètement d'eau pendant sa période de maturation, la rendant ainsi accessible à tous puisqu'il suffit d'en planter un sachet et de laisser faire la nature.

Mais ce qui nous intéresse surtout est le GRAIN qui, à l'opposé des autres graines présentées antérieurement, mesure 4 MILLIMETRES DE DIAMETRE, le rendant ainsi eschable et, souvent avec bonheur. Croyez-moi, je l'ai utilisé si longtemps dans ma jeunesse que je sais que les gardons en raffolent, en alternance avec CHENEVIS et graine de SUREAU.

 

C'était ma pratique, en rivière, en bateau sur le LOT et, sur mes coups bien amorcés, une bourriche de 150 à 200 gardons dans l'après-midi était chose courante.

 

Globalement gros sujets au sorgho et au sureau.

LA GRAINE

 

Le sorgho est une céréale sans gluten.

 

La graine de sorgho est très riche en glucides : 70 pour cent.

 

Elle contient également des lipides, des protides, des fibres, des minéraux (phosphore, potassium, calcium, fer), des vitamines, sauf la vitamine A et de la cellulose. 

 

La cuisson des graines se passe EXACTEMENT comme celle du riz puis après cuisson, il y a passage à la passoire et conservation dans des pots en verre.

 

Bien entendu, dans leur mélange de graines, nos amis carpistes peuvent l'utiliser avec bonheur.

Tag(s) : #Les amorces pour la pêche au coup.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :