Pourquoi ne pas utiliser le NURUPAN ? - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Ce qui m'importe sur ce site est de passer en revue tous les produits possibles, de les essayer puis de rendre compte. Mais qu'entre nous les choses soient claires !

 

Si quelques lecteurs, pris au jeu, me suivent et, parfois, me précèdent, mon objectif est DE DONNER A CHACUN, quelques pistes qu'il explore ou laisse de côté mais qu'il y en ait pour tous les goûts, toutes les bourses, tous les objectifs, toutes les pratiques. 

QUE CHACUN Y TROUVE SON COMPTE ET JE SUIS COMBLE.

Au fait, le NURUPAN ?

 

Le NURUPAN est tout simplement l'ancien nom de la farine de soja "désamérisée" appelée aujourd'hui farine de soja toastée.

Il contient 35 pour cent de protéines, 20 pour cent de matière grasse, donc très digeste, des acides aminés, des acides aminés essentiels dont la lysine.

 

Il possède une douce odeur toastée, d'où son nom.

 

Cette farine particulièrement collante est abondamment utilisée par les carpistes pour fabriquer leurs bouillettes.

Mais rien ni personne n'empêche de l'utiliser dans une amorce traditionnelle où elle remplacera avantageusement une farine plus conventionnelle.

EXEMPLE donné par un lecteur.

Semoule de blé

Nurupan

Farine de mais

Farine de poisson

et surtout,

Ase fetide broyée et huile d'ase fétide.

Comme ce pêcheur est un carpiste, l'ase fétide étant réputée pour attirer la carpe, il roule ses bouillettes en ajoutant :

-glycérine
-sucre de canne
-betaïne
-huile d'ase fetide.

Tag(s) : #Les amorces pour la pêche au coup.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :