ADDITIFS: Peut-être une nouvelle ère qui s'ouvre. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Il y a bien longtemps que l'idée me trottait par la tête, surtout depuis que j'ai arrêté de fumer avec la cigarette électronique.

 

Quand on considère la composition du produit que l'on avale, on se pose forcément des questions quant à la composition de ce mélange dans lequel on retrouve toutes les saveurs possibles et imaginables.

 

J'ai donc un peu creusé puis mis au point puis testé.

 

Bien entendu, d'emblée, j'ai éliminé les produits contenant de la nicotine réputée pour être un des pires répulsifs et je me suis penché sur les autres composants afin de savoir quel pouvait être leur impact sur le milieu et sur la faune halieutique.

1)-LE PROPYLENE-GLYCOL

Le propylène-glycol est un liquide incolore, légèrement visqueux, peu volatile et pratiquement inodore.

 

Il est couramment utilisé comme conservateur dans l’industrie alimentaire, l’industrie Pharmaceutique et cosmétique ainsi que pour les produits d’hygiène corporelle.

 

Risques: Publication INRS 2010

L’ Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) a publié en 2010 une fiche sur la toxicologie du propylène glycol.
Dans ce document on peut lire dans les recommandations :
«Le propylène-glycol présente peu de risques dans les conditions normales d’utilisation.
Toutefois, des mesures de prévention sont nécessaires dans certaines situations, en particulier SI LE PRODUIT EST UTILISE A CHAUD, s’il peut y avoir formation d’aérosols, également s’il existe un risque d’exposition cutanée prolongée ou étendue.»

Jusque-là, ça va !

 

Le propylène-glycol est principalement absorbé par voie digestive.

 

Il est oxydé dans le foie, transformé en acide lactique qui est utilisé par le corps comme source d'énergie.

 

Chez l'être humain il est éliminé du sang avec une demi-vie de deux heures et de l'organisme avec une demi-vie de quatre heures. 

 

Jusque là, ça va encore

 

Source : INRS – Fiche établie par les services techniques et médicaux de l’INRS (N. Bonnard, M.-T. Brondeau, M. Falcy, D. Jargot, O. Schneider)

L'ingestion par des volontaires d'une forte dose de propylène-glycol n'a pas mis en évidence d'effet métabolique ou biologique patent, en dehors d'un effet sédatif isolé.

Des effets toxiques et/ou neurotoxiques (reins, système nerveux central) existent à très hautes doses.

Cependant, au vu des faibles concentrations dans les produits alimentaires, il paraît impossible d'atteindre ces doses.

Les cas d'intoxication au propylène glycol sont plus généralement liés à une administration intraveineuse ou à l'ingestion accidentelle de grandes quantités par des enfants.

Le potentiel de toxicité à long terme apparaît également faible. Lors d'une étude faite en 1972, aucun effet nocif apparent n'a été constaté sur des patients ayant ingéré durant 104 semaines des aliments contenant jusqu'à 5 % de propylène-glycol.

Jusque-là, ça va toujours !

 

Rapport de l'Association française de normalisation publié le 19 juillet 2017.

 

Le Propylène glycol est à peu près deux fois moins nocif que la vitamine C.

 

Il faudrait 1,4 Kg de PG ingéré en une prise pour tuer 50% d’une population de personnes de masse 70 Kg. Le PG est essentiellement non irritant pour la peau et modérément irritant pour les yeux. 

 

De nombreuses études soutiennent que le PG n’est pas un sensibilisant cutané.

Je pense que la preuve est faite que ce produit, dans une utilisation normale et courante, sans être chauffé, n'est pas dangereux

TOUTEFOIS, ATTENTION !

 

Si la législation française est particulièrement rigoureuse sur ce composant, il n'en va pas de même pour des fabrications venant de l'étranger qui substituent l' ETHYLENE GLYCOL, beaucoup moins chère mais lourdement toxique, au PROPYLENE GLYCOL.

2)-LA GLYCERINE VEGETALE

 

Je pense qu'il n'est pas nécessaire que je m'attarde sur ce deuxième composant, très connu et déjà beaucoup utilisé par les pêcheurs.

 

La glycérine végétale est un liquide incolore, visqueux, inodore, non toxique et présentant un goût sucré.

 

Ce composé alimentaire est utilisé dans les industries pharmaceutiques, alimentaires et cosmétiques. 

La glycérine végétale se présente généralement sous forme d’un liquide assez visqueux, épais, incolore et inodore, généralement obtenu par saponification d’huiles d’origine végétale.

 

Qu’est ce que la saponification ?

 

La saponification correspond à la réaction chimique permettant d’obtenir du savon. Lors de cette réaction, un corps gras, associé à une base forte, souvent de la soude, permet d’obtenir du savon mais également un autre produit : la fameuse glycérine.

 

triglycérides d’acides gras + soude = savon + glycérine 

3)-L' ARÔME

L'arôme peut être composé de matières aromatiques naturelles, synthétiques ou de leur mélange.

 

Il tend à reproduire le plus fidèlement possible la saveur recherchée : fruit, boisson, gourmandise ou cocktail complexe. 

ET C'EST TOUT !

A partir de cette recherche et DE SON RESULTAT, toutes les combinaisons sont possibles !

 

De la fraise à la myrtille en passant par le citron, la vanille ou la banane. De la menthe au chocolat en passant par l'anis, vous pouvez parfumer votre amorce avec plusieurs avantages.

 

A) Le parfum lui-même ou les mélanges de parfum.

B) Le côté huileux que vous ajouterez à votre amorce.

C) La rapidité avec laquelle vous posséderez un additif sans lever le petit doigt.

D) Le prix très raisonnable d'une dose pour votre amorce. 

Voici les quatre familles de produits:

-Liquide fruits

-Liquide menthe

-Liquide gourmand qui comprend une foule de saveurs: caramel, vanille, barbe à papa, bonbon...

-Liquide boisson: cola, café, coco...

J'ai fait deux tentatives, l'une en Marne, l'autre en eau close.

 

En eau close, le résultat est immédiat alors qu'en Marne, si le résultat peut être qualifié de bon, il faut environ 1/2 heure pour rassembler le poisson qui, grâce à des petits rappels, ne quitte pas l'amorçage initial.

 

MAIS ATTENTION, TOUJOURS SANS NICOTINE

Surtout, n'essayez pas ! Vous risquez d'être convaincu !

Aujourd'hui, dans le Grand Morin, véritable carton de gardons de toutes tailles.

Amorce ordinaire + phéromones + menthe en bonne quantité (1/2 flacon).

Coïncidence ? Peut-être ! Mais trois jours de suite à des endroits différents.... 

Tag(s) : #las additifs pour la pêche au coup.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :