CONSTRUIRE UN AMORCOIR PERMANENT - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Simple et efficace, ce système vous permet, sans vous fatiguer de garder le poisson sur le coup, attendant la chute des asticots.

 

Dans ce cas, laissez de côté les amorces ultra-sophistiquées et ne mettez que les asticots nus, sous peine de boucher les trous qui leur permettent de tomber à l'eau.

Pour le tenir à la rive, 2 tréteaux font l'affaire, permettant de le faire coulisser pour moins de fatigue.

 

On peut surtout, utiliser 2 rouleaux à peindre ou pour canne à emboitement afin de ramener et de mettre en place sans fatigue. Il faut simplement prévoir un dégagement suffisant à l'arrière. 

Un amorçoir au bout, tenu par deux clous qui l'empêchent de glisser le long du tronc sans l'empêcher de tourner sur lui-même.

 

Bien entendu, le contenant doit être percé pour que les bestioles tombent à l'eau.

Et votre gadget, très efficace est en place, tenant le poisson présent dans la coulée.

 

N'oubliez pas, de temps en temps, de jeter un pincée d'asticots sur votre plume. Cette manne subite ayant pour effet de créer une compétition avec touche à chaque pincée sur un poisson qui reste là. 

Tag(s) : #Trucs et astuces de pêcheurs

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :