LA PÊCHE A LA MOUCHE PELLEGRINELLI. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Capable de tout attraper, y compris la grippe ou les maladies honteuses, il faut toujours en avoir un exemplaire dans son sarcophage.

Tirant son nom de celui de son inventeur, cette mouche possède toutes les caractéristiques d'une "grande".

Celui-ci ose même écrire au Président fédéral avec copie à la FNPF lorsque les commentaires ne lui conviennent pas, croyant ainsi m'intimider !

 

Piquer la mouche PELLiGRINELLI par le c.l et bien faire ressortir l'hameçon. Pour les testicules, vous ne risquez rien car elle n'en a pas et l'inventeur non plus. 

 

Puisqu'en langage populaire, mouche signifie mouchard, voici la photo du génial inventeur, issue du site sarcophage. 

Mouche sarcophage -- Flesh fly | by Gilles Gonthier

Très difficile à approcher, pour la confection de la mouche PELLIGRINELLI, le seul moyen est de se livrer à la reproduction naturelle.

C'est ce que l'on appelle "forniquer les mouches", ce que l'inventeur pratique avec une expérience désormais consommée.

Mes milliers de lecteurs voudront bien me pardonner ce petit intermède MAIS lorsqu'un moins que rien pense m'influencer en écrivant au Président du 77 et à la FNPF avec menace de plainte, il en faudra un peu plus à ce minus pour m'intimider !

Tag(s) : #Articles divers

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :