BROCHET ET NOQUETTES D'ECREVISSE : La preuve - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

J'ai déjà consacré un article à l'attraction que les noquettes d'écrevisse, utilisées pour l'amorce, pouvaient avoir sur les brochets, eux aussi particulièrement friands de ce crustacé.

En toute simplicité, j'ai donc procédé à un amorçage de coup sur lequel j'ai pêché tant qu'il y avait du poisson puis, lorsque les touches sont devenues très intermittentes, j'ai décidé de tenter ma chance au vif.

BROCHET ET NOQUETTES D'ECREVISSE : La preuve

Bien m'en a pris !

A peine la première canne à l'eau, départ et le bouchon coule d'une façon qui indique que ce n'est pas un brocheton

BROCHET ET NOQUETTES D'ECREVISSE : La preuve

Un bon moment s'écoule mais j'insiste à cet endroit, sachant qu'il n'est pas rare de prendre plusieurs brochets au même endroit le même jour et un deuxième départ avec un beau gardon pourrait signifier que mon idée de l'attirance du brochet pour l'écrevisse n'était pas une lubie.

Et, en effet !

Le deuxième départ me laisse penser qu'il ne s'agit pas d'un sifflet et, chose surprenante, à voir entre deux eaux, j'ai l'impression qu'il s'agit du même gabarit que le premier !

Gagné, à 1 centimètre près, c'est son frère jumeau !

BROCHET ET NOQUETTES D'ECREVISSE : La preuve

Tous deux bien armés comme le sont des poissons sains en rivière !

BROCHET ET NOQUETTES D'ECREVISSE : La preuve
Tag(s) : #La pêche du brochet.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :