Gardons bien timides en ce mois de mai 2020 - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Peut-être subissent-ils également les effets du confinement ?

Toujours est-il que, pour moi en tous cas, les "affaires" sont plus que modestes.

En effet, depuis la reprise, les parties commencent en fanfare par 6 ou 7 prises à chaque coulée puis les choses se calment très vite pour ne voir qu'une touche par ci par là.

Bien sûr, j'ai vu des remous évocateurs à deux mètres du bord.

Il n'y a donc aucun doute sur la présence d'un brochet qui s'est cantonné là mais tout de même ! Ce grand bec ne casse tout de même pas la croûte tous les jours ?

Amorce très simple afin de ne pas dénaturer le coup qui va passer au chènevis dans peu de temps.

Eschage à l'asticot qui attire gardons et vandoises

Rien de plus simple comme pêche à la coulée avec chapelure, chènevis gillé, PV1, booster gardons, le tout, truffé d'asticots.

Je ne sais pas comment cela se passe pour vous mais il me faudra attendre des jours meilleurs.

Gardons bien timides en ce mois de mai 2020
Gardons bien timides en ce mois de mai 2020
Gardons bien timides en ce mois de mai 2020
Tag(s) : #La pratique de la pêche au coup.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :