La pêche "à la graîne" serait-elle sur le déclin ? - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Il m'a fallu trois journées pour, enfin, faire venir quelques gardons sur un coup amorcé au chènevis.

Sincèrement, moi qui ait commencé à 15 ans, c'est du jamais vu et je ne peux qu'espérer qu'il s'agit d'une mauvaise période.

L'eau est-elle déjà trop chaude ?

L a germination du chènevis au 1/3 y est-elle pour queique chose ?

Le grain est-il, depuis 3 ou 4 ans, beaucoup trop petit pour être attractif ?

Toujours est-il que voici le résultat, peu faltteur !

1ère journée, peu de touches et timides

La pêche "à la graîne" serait-elle sur le déclin ?

2ème journée avec un départ en fanfarre mais je manque la bourriche au 5 ème gardon. Il faut que j'attende des heures pour que d'autres reviennent mais là, je n'ai à m'en prendre qu'à moi.

En effet, au stade de la bourriche, le poisson émet beaucoup d'hormones de stress et, en regagnant la troupe, il fait fuir.

La pêche "à la graîne" serait-elle sur le déclin ?

3ème journée.

Quelques passages mais avec des périodes d'inactivité.

Il faut dire que de nombreux petits brochets circulent et il n'en faut pas plus pour faire fuir les gardons.

Enfin, par rapport au deux précédentes, je ne suis pas trop mécontent.

La pêche "à la graîne" serait-elle sur le déclin ?

Ajoutons à cela une vue qui commence à faiblir à 7 mètres et c'est peut-être tout simplement là que se situe le problème.

Tag(s) : #La pêche au chènevis

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :