"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

 

Actuellement en ligne

 

1er au 17 septembre 

 21.035 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.315.060 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

21.216.040   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 10:00

Il est d'autant plus important de savoir les fabriquer très simplement soi-même qu'ils sont devenus quasi-introuvables.

 

Sensas qui en avait presque le monopole ne les commercialise plus.

 

Manque de débit, paraît-il ! Moi je pense qu'il y a une autre raison que l'on s'est bien gardé d'ébruiter.

Vous pouvez cependant en trouver ici.

La vente est dans l'Ain mais vous pouvez vous les faire livrer dans un point relais, près de chez vous.

 

Ou en roue, pour mes amis de Seine-et-Marne, à MOUROUX, sur la N 34, entre Crécy et Coulommiers.

 

.

 

Je ne livrerai pas un "scoop" en écrivant que la meilleure amorce de fond pour maintenir son "coup de pêche" en bonne forme est le pain de chènevis.

 

Nous l'utilisons tous parce qu'il est très apprécié des cyprinidés en général, des gardons en particulier et, sutout, parce qu'il se désagrège lentement, fixant le poisson qui ne manque pas de le "picorer" au fur et à mesure que les particules se détachent du fait de son immersion.

 

Les pêcheurs "à la graine" n'en ont pas le monopole à partir du moment où un coin de pêche n'est pas fréquenté par une mutitude de pêcheurs qui tapisseront le fond d'ingrédients divers et variés de nature à rendre le pain totalement inefficace.    

 

Compte-tenu de cette capacité à se déliter lentement,  le pain de chènevis n'est pas la meilleure amorce à utiliser pour une simple partie de pêche à un endroit que vous ne fréquentez pas assidûment et sur lequel vous ne reviendrez  peut-être pas.

 

Son efficacité n'est cependant plus à prouver si vous êtes seul, ou presque, à entretenir votre espace.     

 

Je ne vous apprendrai rien non plus en écrivant que ce qui est le plus attractif est l'huile de chènevis parfois ajoutée aux amorces mais dont le prix reste dissuasif.

 

De là à en déduire qu'un pain vraiment attractif doit être riche en huile, il n'y a qu'un pas et c'est là qu'intervient le discernement du pêcheur.

 

La facilité, parfaitement compréhensible, consiste à acheter les pains de chènevis chez le détaillant d'articles de pêche.

 

Bien que je ne procède pas ainsi, je risquerai une remarque.

 

Pour récupérer l'huile si précieuse, certains fabricants n'hésitent pas à presser les grains moulus et ne laissent que la quantité d'huile permettant d'agglomérer par compression le "hachis" ainsi obtenu, au détriment de l'attractivité.

 

Un pain de bonne qualité se reconnaît à sa couleur brillante qui atteste de la présence d'huile.

 

Si vous pouvez le manipuler, grattez sa surface avec l'ongle: Si la trace laissée est brillante, faites-en l'emplette mais si la trace reste terne, remettez-le dans son rayon sans une hésitation.

 

Le maximum d'huile aura été récupéré avant qu'il ne vous soit proposé.

 

Pour ce qui me concerne, je procède différemment sans, pour autant, prétendre détenir une quelconque vérité.

 

JE FABRIQUE MES PAINS MOI-MEME

 

C'est un simple "truc" qui demande un peu de manipulation.

 

1)-J'utilise du chènevis en grains que je passe au moulin électrique pour le moûdre.

 

Il suffit de toucher et de sentir le produit haché pour se rendre compte de la différence aves du chénevis grillé ou moulu du commerce.

 

2)-Je fais fondre 5 à 6 morceaux de sucre dans un peu d'eau sans attendre que ce "caramel" ne brunisse,sachant que le gardon est également friand de ce qui est "sucré".

 

3)-J'y ajoute le hachis en mélangeant à l'aide d'une spatule en bois.

 

4)-Je moule le tout dans des petites barquettes à congélation lavées et récupérées et j'attends tout simplement que celà refroidisse.

 

 5)-Lorsque c'est froid, le démoulage est un jeu d'enfant.  

 

        ATTENTION :

 

 Réservez le vieux moulin électrique et la casserole à ce seul usage.

Vous ne vous débarasserez plus de l'odeur du chènevis et Madame risque de ne pas apprécier !

 

                                                   Attention aux brûlures ! 

 

Lorsque votre pain commence à "prendre", une croûte se forme en surface mais le "coeur" reste brûlant et pourrait vous infliger des blessures extrèmement graves si vous commettiez l'imprudence de terminer le malaxage à la main en ayant l'impression que le tout est refroidi !

 

Celà m'est arrivé en étant trop pressé.                              

 

J'en garde un souvenir cuisant et extrèmement douloureux ! 

 

- VOUS OBTIENDREZ AINSI DES PAINS BIEN PLUS ATTRACTIFS  ALLIANT LA QUALITE DU CHENEVIS AYANT GARDE SES PROPRIETES HUILEUSES A LA SAVEUR SUCREE.

 

- ILS METTENT BEAUCOUP PLUS DE TEMPS QUE LES PAINS DU COMMERCE A SE DELITER DANS L'EAU.

Il y a bien d'autres recettes.

Ou sur ce forum avec quelques modifications.

Il n'est pas bon de laisser sécher au soleil.

C'est très long et le chènevis a le temps de se corrompre.

Au four peut-être, mais il vaut mieux faire l'inverse : Amener son eau sucrée à ébullition et mélanger le chènevis grillé.

La boule devient dure dès le refroidissement, prise dans ce caramel blanc.

Dans un endroit sec, la conservation est quasi-illimitée.

Je vous rassure: Je n'ai pas d'actions dans la maison !

 

J'ai lu, c'est tout. D'autant que les actions, par les temps qui courent !

Publié par André MARINI - dans La pêche au chènevis
commenter cet article

commentaires

pascal90100 17/08/2015 22:47

bonsoir,merci pour vos conseils,j'aimerai aussi savoir ou vous trouvez du chènevis (monstre)qui germe correctement,celui que j'achète en magasin ne germe pratiquement pas,merci d'avance pour votre réponse cordialement Pascal

André Marini 19/08/2015 17:44

Bonjour Pascal,
J'ai acheté du 4 chez Décathlon. Il germe correctement mais ce n'est pas une garantie.Pour ne plus avoir de problème, ajoutez de la levure de bière dans l'eau de trempage. Vous trouverez ce produit dans n'importe quelle grande surface. 1 cuiller à café pour une partie de pêche.

xavier37260 23/06/2015 23:32

bonjour et merci pour ces précieux conseille!!!!

André Marini 24/06/2015 09:45

C'est avec plaisir, Xavier.

HUMBERT Jean 15/01/2015 17:11

Bonjour, Je voudrais savoir combien de temps dure la cuisson du chènevis pour obtenir de beaux pains.
Et quelle proportion d'eau il faut pour 1kg de chenevis moulu? Merci d'avance pour la réponse.

André Marini 20/01/2015 19:44

Désolé, cher confrère, votre commentaire m'a échappé.
Attention pour confectionner les pains de chènevis tels que je vous les ai présentés, il faut que le chènevis soit CRU. Le mieux est de moudre les grains en les passant au moulin électrique, sans trop insister pour ne pas obtenir une farine mais un grain à peine concassé.
Par ailleurs, vous ne mettez pas d'eau avec le chènevis moulu mais vous faites un caramel blanc avec 1/2 litre d'eau pour une dizaine de morceaux de sucre PUIS vous ajoutez le chènevis cru, en mélangeant avec une spatule (Attention aux brûlures redoutables du caramel) et vous placez dans des moules (Moi j'utilise des petites boites de congélation qui ont déjà servi) ou même AVEC LA SPATULE, vous faites des galettes que vous laissez refroidir. Une galette vaut mieux qu'une boule parce qu'elle ne roule pas au fond.
Bonne saison à vous.

avanzini 19/11/2014 08:51

André bonjour dit moi mon ami dans ta grande encyclopédie du monde de la pêche parmi tes milliers de recettes
regarde si tu en à une concernant l'égoïsme de certains pêcheurs qui ont le temps de donner un peu de leurs temps pour les autres principalement les enfants je suis très déçu suite a mon appel pour rechercher quelques pêcheurs afin de nous aider !aucun contact .
très décevant moralement ceux qui travail d'accord ,les autres qui sont trop loin d'accord les autres qui ont une bonne raison encore d'accord ,mais après ses quelques réflexions le zéro pointé obtenu me fais penser que si au fond de mon cœur et mon engagement a donner de mon temps .une grande partie de ma vie personnel de ne pas vivre toutes mes passions car je me suis engager pour déf

avanzini 19/11/2014 08:54

^suite ...pour défendre les pêcheurs et non pas les égoïstes je vous prie de bien vouloir m'excuser pour ma franchise si certains se sentent blessés
serge

Garde pêche 24/03/2009 22:49

  Messieurs,  je n'ai pas pêché au chènevis depuis très longtemps, à cause de diverses raisons, mais je connais ce problème d'amorces qui se succèdent aux endroits fréquentés et qui finisent par pourrir le coup, d'autant plus que ces amorces coulent tout de suite et ne peuvent pas être en grande partie éliminées par les canards !!!Je peux vous indiquer, hors site car vous risquez de vous retrouver face au même problème, un de mes coups qui devrait être rentable pour ce genre de technique. Je ne trahirai personne en vous l'indiquant car je n'ai jamais rencontré personne sur ce poste pourtant facile d'accès. C'est sans aucun état d'âme que je vous renseignerai car je n'ai plus guère le temps d'aller à la pêche ; ne vous y trompez pas, je ne me plainds pas : ma fonction me fait rencontrer des gens formidables.J'ai également un autre coup qui pourrait vous convenir, mais la présence de carpes au bout d'un quart d'heure va vous obliger à changer de technique !Mon offre n'est pas du favoritisme, elle est simplement destinée à prouver à tous que si je n'ai pas voulu vous indiquer où se trouve le grand bec de nos parcours, ce n'était pas pour le garder pour moi, c'est simplement comme je l'ai écris parceque cela pourrait porter préjudice à un pêcheur qui le connaît.   Le garde pêche 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -