8.235 lecteurs

 du 1er au 17 juillet 2014

 

    

          Visiteurs

du 12 février 2009

        à ce jour

 

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

CHASSEURS DE L'ECLUSE créé le 1er mai 2006

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

Rechercher

POIDS ECONOMIQUE DE LA PECHE EN FRANCE.

ALBUMS PHOTOS

Concours de Crécy 2014

Album du concours de pêche du 22 juin 2014

Prises 2013

Album des prises illustrant les articles 2013

Les petits Vairons créçois

Atelier Pêche Nature. Les petits Vairons sont là, quel que soit le temps !

Les copains d'abord

FLORILEGE DE PRISES

PRISES EN SEINE-ET-MARNE

Articles Recents

  • L'AAPPMA DE CRECY-la-CHAPELLE ET SES ENVIRONS FAIT APPEL A VOUS.
    L' AAPPMA de Crécy recherche un retraité ou d'autres pêcheurs disponibles et intéressés afin d'encadrer les jeunes de l' Atelier Pêche Nature 2 mercredis après-midi par mois. Pour toute information, appeler le Président Monsieur Serge AVANZINI au 06 85...
  • INFO
    Très grièvement blessé le 19 juillet 2014, lors d'un accident survenu en Seine-et-Marne, André Marini n'est actuellement pas en mesure de produire des articles pour alimenter ce blog.
  • TOUT SAVOIR SUR L'ANGUILLE.
    Grâce au lien ci-dessous, vous aurez accès à un site très bien fait et qu'il est inutile de commenter. Vous pourrez tout savoir sur l'anguille, une espèce particulièrement menacée. http://www.migrateurs-loire.fr/?015-anguille
  • LA PECHE AU CHEVEU POUR OCCASIONNELS.
    Si, comme moi, vous êtes un pêcheur occasionnel de la carpe et que vous n'avez pas, d'instinct, le coup d'oeil pour faire la boucle de votre cheveu, voici une petite astuce qui vous permettra de contourner la difficulté et d'obtenir toujours une présentation...
  • DEUX INFOS RAPIDES.
    1)-Ce blog possède désormais son propre nom de domaine. Vous pouvez y accéder par www.pecheurdumorin.fr mais l'ancienne adresse est toujours active. 2)-Une nouvelle espèce d'oiseau se répand en France. Il s'agit de l'Ibis sacré dont je vous ai rapporté...
  • DOCUMENTAIRE SUR L'ANGUILLE SUR ARTE.
    Je vous invite à regarder ce petit documentaire sur l'anguille comme nous le recommande notre ami Cédric. On n'y apprend pas grand chose de neuf mais il n'en est pas moins intéressant. http://www.arte.tv/guide/fr/051436-000/les-secrets-de-l-anguille?autoplay=1 Horaires...
  • AMIS LECTEURS, ABONNEZ-VOUS.
    Pour recevoir les articles dès leur parution, abonnez-vous à ce blog. Vous serez ainsi les premiers informés. Si, d'aventure, vous êtes radiés, c'est que vous aurez fait une fausse manip. Pour ce qui me concerne, je ne RAYE JAMAIS un lecteur abonné.
  • CONCOURS DE PECHE DE CRECY-LA-CHAPELLE, LE 22 JUIN 2014. TOUTES LES PHOTOS AVANT LA TRANSFORMATION EN ALBUM.
    S'AGISSANT D'UN DIAPORAMA, IL CONVIENT DE LAISSER DEFILER. L'album peut être consulté dans le module correspondant, à droite.
  • BULLETIN D'INFORMATION DE MES AMIS, PECHEURS DE L'AISNE.
  • LES AVANTAGES DE MON MONTAGE PERSONNEL DU PATER-NOSTER.
    J'ai déjà présenté ce montage mais je n'avais pas eu l'occasion d'en montrer l'efficacité. Pour se remettre tout ceci en mémoire, voici le pater-noster que j'utilise. Je multiplie les points de rotation afin que le vif, quelle que soit sa taille, puisse...

Nos communautés de pêcheurs

        AAPPMA

La pêche des carnassiers

Pêcheurs d'Ile-de-France

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

Concours De Peche Et Manifestations Diverses

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 10:38

  Je me suis fixé de vous présenter, tour à tour, les pêches que j'affectionne particulièrement.
  J'ai rédigé et édité pour vous, hier, un article concernant ma pratique de la pêche à la graine et, ce matin, en consultant les statistiques d'audience, je constate avec plaisir qu'il a été lu par plusieurs dizaines de lecteurs différents pour la seule journée d'hier.
   Pas de commentaire de notre Président concernant l'amical défi que je lui ai lancé ! Aurait-il peur de relever le gant ? Il est vrai que si l'on en met  (des gants ) ça ne doit pas être facile de glisser l'hameçon entre les cosses !

    Dans le même esprit, je vais vous présenter une autre technique de pêche que je pratique depuis peu et que beaucoup d'entre vous connaissent: la pêche au "quiver" et au "feeder ".
     Pour une fois, je présenterai deux articles sur cette méthode.
     Le premier en reprenant les techniques, montages et conseils pratiques fournis par les spécialistes. Le second en m'appuyant sur les modifications que j'ai apportées aux méthodes traditionnelles recommandées. Ce ne sont pas des secrets et j'ai autant à apprendre qu'à communiquer mais j'ai, depuis toujours, un principe immuable : Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise méthode a priori.
                                                                On essaie.
       Si l'on prend et si l'on contourne les inconvénients rencontrés, c'est une bonne méthode.

       Si l'on ne prend pas ou si on s'empêtre dans des complications qui donnent envie de tout jeter à l'eau, c'est une mauvaise méthode.

       Voici donc "la pêche au quiver  et au feeder". Les anciens, comme moi, ne manqueront pas de se dire que nous avons déjà vu celà quelque part lorsque nous pêchions au "spirale-amorçoir" mais pour avoir pratiqué les deux méthodes à des périodes différentes de ma vie de pêcheur, j'avoue avoir été conquis par cette pêche que je ne pratique que depuis deux saisons écoulées et qui m'a rapporté beaucoup de touches et de départs ainsi que des prises exceptionnelles.
         Le matériel :
         Une canne terminée par un scion "quiver" d'une sensibilité remarquable. A noter que les cannes sont fournies avec plusieurs scions interchangeables dont la sensibilté varie et peut être adaptée au poisson recherché ainsi qu'aux conditions dans lesquelles on pêche. Plus ou moins loin, en rivière profonde, avec ou sans courant, plombée en grammage différent selon ces paramètres...etc 
  
                                                                                 
                       

 

 

           Vous remarquerez que la canne se caractérise par un nombre important d'anneaux rapprochés comme sur une canne à l'anglaise.               
             Un moulinet classique mais capable de recevoir 100 à 150 mètres de fil. Certains auteurs recommandent la tresse qui, n'étant pas extensible, transmet instantanément la touche à la pointe du scion.
                                                                            JE NE SUIS PAS D'ACCORD
                                    
 



        En partie terminale de la ligne, le "feeder" ou nourrissoir qui a la particularité de pouvoir être chargé d'amorce et de fixer ainsi le poisson près de l'esche. J'ai remarqué, par exemple, que même lorsque le courant était un peu rapide en Marne, les touches pouvaient être nombreuses. Je pense que dans ce cas, même pendant la dérive, les poissons suivaient le "fedder" et par voie de conséquence, l'esche fixée à l'hameçon.  Ces petites "cages" se trouvent dans le commerce et sont plombées avec des grammages différents. Il y en a pour tout les goûts...et pour toutes les bourses, comme vous pouvez le voir sur cette photo.

 LA, ENCORE, JE NE SUIS PAS D'ACCORD !







      Oui, mais...comment monter la partie terminale ? "Feeder" et hameçon, restant bien entendu que votre bas de ligne sera différent selon que vous rechercherez le "tout venant", gardons, brèmes, tanches, carpes, chevesnes et surtout, barbeaux ou si vous ciblez votre poisson convoité en utilisant des bouillettes ou des micros-bouillettes avec un montage au cheveu.
     Voici deux croquis différents proposés par des spécialistes. C'est une bonne base mais pour l'un comme pour l'autre JE NE SUIS PAS D'ACCORD  !  












     Dans cet exemple, on n'évite pas le risque d'emmêlage au moment du lancer parce que le bas de ligne trainera en arrière, le "feeder" lesté et encore alourdi par le poids de l'amorce entrainera allègrement le tout à sa suite. Il n'y a aucune souplesse puisque le montage ne coulisse pas et si celà présente l'intérêt d'un auto-ferrage par inertie du "feeder", en cas de départ effectué par un gros poisson, adieu le bas de ligne et, parfois, le tout !

  
      




    2ème exemple,  plus classique et utilisé par la plupart des pêcheurs. Celui-ci ou une légère variante. Une gaine en silicone limite les risques d'emmêlage au lancer mais ce montage dit "en hélicoptère" présente le même inconvénient que le précédent. Au moment du départ d'un gros poisson, le "feeder" traine en arrière et ne manquera pas de s'accrocher.
       Si c'est un barbeau, parce que celui-ci partira en restant au fond.
        Si c'est une carpe, parce qu'elle est encore plus rusée et recherchera l'obstacle... qui vous coûtera le prix d'un "feeder" et de son cortège. 

   ENCORE UNE FOIS, JE NE SUIS PAS D'ACCORD !     

     Vous trouverez des "feeders" différents, certains, sous forme de cage, contiendront de l'amorce à laquelle vous pouvez ajouter la moitié d'une boîte de maïs et utiliser l'autre moitié pour escher. D'autres se présenteront sous forme de petite boîte en plastique fermée que l'on remplit d'asticots qui ne peuvent sortir que par quelques trous prévus à cet effet. Vous pouvez, dans ce cas,  escher avec un bouquet d'asticots.
      Je ne reviens pas sur le diamètre du fil, du bas de ligne ou la taille de l'hameçon. Vous connaissez tout celà !
      
      Voilà, je vous ai présenté du "classique" et, en rédigeant cet article, j'ai d'autant plus pris conscience de l'avantage des modifications que j'apporte et qui contournent tous les inconvénients que vous n'avez pas manqué de remarquer.
       Je l'ai écrit en introduction, ces modifications feront l'objet d'un autre article et en me relisant, je sens déjà que je vous persuaderai.
-Je fabrique mes feeders moi-même. C'est rapide et ...économique...
 -J'utilise un montage terminal qui se s'emmêle pas.
-J'utilise des moulinets présentant une particularité très efficace.
-Mes porte-cannes permettent un ferrage instantané .
-Je peux modifier en un clin d'oeil la plombée de la partie terminale.
Et, surtout, je ne m'emmêle pas, je ne casse pas....et....JE PRENDS !   ALORS ? 

    ALORS ? Comme il s'agit d'une pêche particulièrement productive mais que beaucoup de pêcheurs y renoncent du fait des inconvénients qui ne vous ont pas échappés, il ne vous reste qu'à attendre le second article et vous comparerez... Alors, patience et SURVEILLEZ bien le site pour savoir quand il va paraître !
    Et pour vous mettre l'eau à la bouche, j'ai pris et sorti, l'an dernier en Marne, un barbeau de 7 kilos sur un bas de ligne de 18 centièmes et malgré 150 mètres de 25 centièmes en corps de ligne. Mais vous me croirez si vous voulez: C'est la première fois que je vois le métal du tambour !  


16/11/2011 18:53:13
over-blog.com : Vous avez reçu un commentaire

Bonjour,

un commentaire vient d'être posté par piton sur l'article PECHE AU QUIVER ET AU FEEDER, UN REGAL., sur votre blog La pêche en Seine-et-Marne, Marne et Grand Morin

Extrait du commentaire:

Je pense que le montage le plus simple est le meilleur. Emerillon sur le corps de ligne 25% pour accrocher le feeder.  Puis bas de ligne de 60 cm.


voir le commentaire dans la zone d'administration ou sur votre blog

L'équipe de over-blog.com

© 2011 over-blog.com - Tous droits réservés

  

23/01/2013 22:02:46
over-blog.com : Vous avez reçu un commentaire

Bonjour,

un commentaire vient d'être posté par Cédric sur l'article PECHE AU QUIVER ET AU FEEDER, UN REGAL., sur votre blog La pêche en Seine-et-Marne, Marne et Grand Morin

Extrait du commentaire:


Bonsoir André,

Tout d'abord je vous remercie pour votre message d'accueil.
Alors voilà, après m'être un peu perdu dans la chronologie de vos articles (mais je viens enfin de comprendre leur organisation) j'ai retrouvé l'article de votre introduction dans le monde de la pêche au quiver. M'y étant mis moi aussi il y a deux ans maintenant, il m'a vraiment intéressé et posé quelques questions.
Tout d'abord il me semble que vos préconisations s'appliquent surtout pour une pêche rivière car pour les eaux closes la tresse (coulante uniquement) et les montages avec amorçoir en tête permettent de pêcher tout à la fois loin (la tresse permet de détecter une tirée d'ablette à 30 m et pour éviter son éraillement je mets une tête de ligne en nylon) , précisément (la concentration du lest sur l'avant permet un vol très direct), et sans emmêlement ( même avec un bas de ligne de 50 cm puisqu'il tournoie autour de la tête de ligne). De plus je n'ai pas constaté plus d'accrochages qu'avec un autre montage à condition de toujours avoir la canne en main lorsqu'un beau poisson prend et non pas le laisser dérouler avec la canne sur les piquets car là, oui, c'est la
casse assurée.;;
Voilà je voulais juste un peu réhabiliter ces montages ; mais peut-être en êtes-vous venu à des conclusions proches étant donné que cet article va sur ses 4 ans.
En tout cas votre montage est vraiment bien et je le testerai même en lac.
En attendant je vais encore poursuivre la découverte de vos articles (j'ai l'impression de lire un roman...).
Cordialement
Cédric

voir le commentaire dans la zone d'administration ou sur votre blog

L'équipe de over-blog.com

© 2013 over-blog.com - Tous droits réservés

 

 Bonjour Cédric,

   Effectivement, bien vu, je pêche exclusivement en eau courante, donc en rivière, et la Marne a toujours un débit relativement soutenu, même en période d'étiage depuis la mise en service du Lac du Der  qui restitue.

   Je réserve la pêche en eau close à la prise des vifs mais je pêche à la coulée. J'ai essayé tous les montages possibles du feeder mais sans résultat intéressant.

    J'ai renoncé à la tresse (Que j'ai essayée) parce que cette pêche entraine beaucoup de lancers et de récupérations qui conduisent assez vite à l'éraillement mais, à condition qu'elle soit fine, les résultats sont intéressants.

    S'agissant d'une pêche très prolifique, j'ai surtout recherché des montages qui ne conduisent jamais à l'emmêlement et, comme vous le soulignez très justement, depuis la publication de l'article qui sous-tend notre échange, j'ai apporté beaucoup de modifications.

     Cordialement.                                                    André

 

 

commentaires

piton 16/11/2011


je pense que le montage le plus simple est le meilleur emerion sur le corp de ligne 25% pour accorcher le feeder.Puis bas de ligne de 60 cm.


Cédric 23/01/2013

Bonsoir André,

Tout d'abord je vous remercie pour votre message d'accueil.
Alors voilà, après m'être un peu perdu dans la chronologie de vos articles (mais je viens enfin de comprendre leur organisation) j'ai retrouvé l'article de votre introduction dans le monde de la
pêche au quiver. M'y étant mis moi aussi il y a deux ans maintenant, il m'a vraiment intéressé et posé quelques questions.
Tout d'abord il me semble que vos préconisations s'appliquent surtout pour une pêche rivière car pour les eaux closes la tresse (coulante uniquement) et les montages avec amorçoir en tête
permettent de pêcher tout à la fois loin (la tresse permet de détecter une tirée d'ablette à 30 m et pour éviter son éraillement je mets une tête de ligne en nylon) , précisément (la concentration
du leste sur l'avant permet un vol très direct), et sans emmêlement ( même avec un bas de ligne de 50 cm puisqu'il tournoie autour de la tête de ligne). De plus je n'ai pas constaté plus
d'accrochages qu'avec un autre montage à condition de toujours avoir la canne en main lorsqu'un beau poisson prend et non pas le laisser dérouler avec la canne sur les piquets car là, oui, c'est la
casse assurée.;;
Voilà je voulais juste un peu réhabiliter ces montages ; mais peu-être en êtes vous venu à des conclusions proches étant donné que cet article va sur ses 4 ans.
En tout cas votre montage est vraiment bien et je le testerai même en lac.
En attendant je vais encore poursuivre la découverte de vos articles (j'ai l'impression de lire un roman...).

Cordialement
Cédric

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -