"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

 

Actuellement en ligne

 

1er au 17 septembre 

 21.035 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.315.060 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

21.216.040   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 10:02

     Dans un article précédent, je vous ai présenté un assortiment de bassins, plus destinés à agrémenter nos jardins qu'à constituer un "vivier", l'un n'empêchant pas l'autre.
     Voici, en photos, celui que j'ai construit dans mon jardin, il y a pas mal d'années maintenant et qui me sert essentiellement à conserver une petite réserve de vifs tout en me donnant le plaisir de pouvoir les regarder.
      Amis de Couilly, vous n'avez sans doute pas les inconvénients que je rencontre, en particulier, la nécessité de couvrir pour que l'eau de pluie, très acide, glisse sur une bâche inclinée et pour renoncer au "repiquage" sur les gouttières qui me permettait de renouveler l'eau sans que j'intervienne....Mais il faut s'adapter...Tout en sachant, hélas, que nous respirons, par temps sec ce que j'évacue maintenant par temps de pluie...
      Le filet, disposé sur le côté, évite de retrouver quelques poissons sur le ciment le matin, après l'activité nocturne.
       Concernant le traitement de l'eau, j'utilise deux produits:
       Le premier destiné à neutraliser le chlore de l'eau du "robinet" puisque l'eau de pluie est devenue inutilisable depuis 3 ou 4 ans.
       Le second est un produit destiné à prévenir les différentes maladies et parasitoses affectant les poissons, notamment la maladie des points blancs. 
       J'ai éliminé, l'année dernière, un bac central rempli de terre dans lequel se trouvaient des nénuphars afin d'augmenter la quantité d'eau. 
       Quant aux gardons que vous pouvez voir sur les photos, ils se portent à merveille et ont reconstitué leur mucus protecteur, important en cette saison, mais capital lorsque l'eau sera plus chaude. Je pense qu'il serait utile de proposer quelques articles à ce sujet... Je vois....nous voyons...tant de poissons martyrisés....  et condamnés.... par quelques sauvages, indignes du qualificatif  de "pêcheurs",  bien qu'ils se donnent bonne conscience en remettant à l'eau leurs prises après les avoir torturées pour récupérer leur précieux bout de ferraille appelé "hameçon"... Pour ceux-là, j'enlèverais volontiers la cédille ! 
       Je vous présente ces photos sans prétention, juste pour le plaisir de contenir ensemble notre impatience avant l'ouverture. 
 

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -