"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

VISITEURS EN LIGNE 

 

           Hier

 1.301 Visiteurs  

 

  1er et 21 juillet 2017

 27.584 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.227.852 Visiteurs

   

TOTAL ARTICLES LUS 

19.881.570   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 13:18

  Avant de lire cet article, répondez au quiz de l'article précédent en cliquant sur "ACCEDER A MON QUIZ", au risque de ne pas mesurer votre connaissance de ce fantastique voyageur, hélas gravement menacé.
  Maudite par certains pêcheurs à cause de son apparence serpentiforme mais recherchée par d'autres qui apprécient sa chair, nous ignorons trop souvent que l'anguille que nous pêchons dans nos fleuves, nos rivières ou nos étangs accomplit un cycle unique pour se rendre des aires de reproduction aux habitats de maturation.
   De ce point de vue mais également parce que l'anguille est capable de "prouesses d'adaptation" à certains milieux, cette espèce est unique.
    Arrivées à maturité sexuelle dans nos eaux douces, les anguilles adultes  dites  "argentées" migrent vers la "mer des Sargasses" , située dans la partie centre-ouest de l'océan Atlantique pour s'y reproduire.   
    Le mystère de cette fraie mais surtout la raison pour laquelle cette espèce se concentre dans cette zone  marine n'ont jamais été élucidés.
     
Les larves transparentes et pélagiques, appelées "leptocéphales", dérivent ensuite passivement grâce au Gulf Stream vers les côtes africaines nord-occidentales, vers les côtes européennes atlantiques jusqu'à la Scandinavie et vers l'ensemble des côtes du pourtour méditerranéen.
      A l'approche des côtes, les larves se tranforment en petites anguilles transparentes appelées "civelles" qui font l'objet d'une pêche professionnelle intensive.

                                         Anguille jaune



 

 

                           "Civelles" particulièrement recherchées dans les estuaires
 
         Après s'être pigmentées, les civelles rescapées se tranforment en "anguilles jaunes" puis séjournent  dans les eaux littorales ou continentales ou elles vont croître pendant une dizaine d'années pour se transformer en "anguilles argentées" et arriver à maturité sexuelle...

                                                                         
     


                 Anguille argentée

    Et la boucle est bouclée !



           Enfin....Quand j'écris "bouclée", c'est pour celles qui ont échappé aux dangers du voyage, à la pêche à l'état de civelles, aux turbines des usines hydro-électriques, à la pêche en mer ou en eau douce, au redoutable parasite "anguillicola crassus", aux effets catastrophiques de la pollution lourde et qui ont pu franchir tous les barrages au cours de leur remontée !         
       Si l'on répète inlassablement que cette espèce est gravement menacée d'extinction, serez-vous étonnés ?

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -